Preview de GN : Les derniers jours du monde Preview – AVATAR : Stronghold XVII Cabaret 1930

Critique de GN : Fauve

10
Oct
Critique de GN : Fauve
Fauve. Mais faut pas qu’tu désespères perds pas espoir Promis juré qu’on la vivra notre putain d’belle histoire Si vous avez déjà écouté Fauve, vous avez peut-être été déstabilisé. Par la simplicité et la justesse des paroles, par le flow urgent comme si on devait prendre un train. Vivre maintenant parce que dans une minute il sera trop tard, parce que la vie ne nous attendra pas. Tant pis si ça grince, si ça chie, tant pis si ça coince. Fauve est un jeu de quatre heures...

La course à la Chouine : causes, conséquences, solutions

11
Juil
La course à la Chouine : causes, conséquences, solutions
J’ai écrit ce billet d’humeur d’une traite dans un train entre Paris et Londres, en buvant un thé vert plutôt dégueu. J’ai même pas eu peur dans le tunnel sous la Manche. Récemment, j’ai organisé deux fois Comme on se quitte (un jeu résolument narrativiste) sur un laps de temps très court. Sur la seconde session, plusieurs joueurs se sont emparés des travers les plus sombres de leurs personnages, et ont décidé d’explorer des scènes violentes, tristes voire pathétiques....

Critique de GN – Le Gang des tarés

28
Jan
Critique de GN - Le Gang des tarés
L’auteur de Shadow Island et Tant d’Espace n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Après nous avoir offert les jeux les plus téléchargés en 2015, Beus nous livre son nouvel opus, le Gang des Tarés, une image d’Epinal de l’enfance. 1947, dans une petite ville du Maine. Une bande de gamins s’amuse dans les Friches. Ils sont sept, sept comme les doigts de la main d’un troll : William « Grand Bill » Chambers, Richie « Grande Gueule » Perkins, Déborah...

LABO GN 2014 : introduction de zombies

07
Avr
LABO GN 2014 : introduction de zombies
Impliquée dans l’organisation de LABOGN 2014, je me suis vue confier la responsabilité du jeu d’introduction de l’événement. Dans cet article, retour sur la création d’un GN pour enfants pour adultes. Dans cet article, un jeu clé en main pour ton anniversaire parce que même ta mère et ton frère peuvent jouer. Le pourquoi La colonie de vacances des jeux de rôles grandeur nature LaboGN ne pouvait commencer sans un jeu d’introduction. Non pas qu’on n’ait pas joué...

Critique de GN – Rêves d’Absinthe

26
Juin
Critique de GN - Rêves d'Absinthe
Le 31 mai 2014, j’ai joué mon premier GN Romanesque. Je ne m’attendais à rien en m’inscrivant, sinon à être surprise. Et j’ai pris une claque.  J’y suis allée avec une forte appréhension, pourtant, à première vue, Rêves d’Absinthe n’était pas très différent des autres GN que j’avais pu jouer. La fiche était certes plus longue que ce que j’avais l’habitude de lire jusqu’ici, j’avais été sélectionnée pour...

GN et performance

04
Nov
GN et performance
Proposer à vos joueurs de chanter, danser, dessiner, faire une conférence dans un jeu de rôle grandeur nature, ce n’est pas sans conséquences. Les joueurs peuvent prendre peur, ne pas savoir comment s’y prendre. Les organisateurs non plus d’ailleurs. Dans cet article, quelques conseils pour mettre la performance au centre de votre GN. Si le jeu de rôle Grandeur Nature et le théâtre présentent des similitudes assez évidentes, les passerelles entre ces deux médias...

Critique de GN – Roméo & Juliette

23
Août
Critique de GN - Roméo & Juliette
Moteur, ça tourne 19 mai 2013 On est dimanche et il est dix heures du matin. Pas un chat dans les rues adjacentes de la Cour St Emilion. Pourtant, devant un hangar se pressent les irréductibles gnistes, matinaux et motivés. Les costumes nous transportent dans les années 60-70, les décors dans un studio de tournage. L’ambiance est assez décontractée. Les rôles d’une page et demi ont été assimilés, l’époque n’est pas trop loin de la nôtre et les vieux...

Pourquoi faisons-nous du hors-jeu ?

20
Mai
Pourquoi faisons-nous du hors-jeu ?
Lorsqu’on entend un joueur parler de jeu de rôle, il parle souvent d’exutoire. Nous recherchons le bleed dans un jeu de rôle. Nous cherchons à être touchés, nous, joueurs, à éprouver des sensations fortes, à être malmenés, nous sommes un peu masochistes. Nous voulons des personnages bien chargés, pour pouvoir tuer, pleurer notre meilleur ami, tomber fou amoureux de quelqu’un qui ne nous aimera jamais. Toutes ces choses sont moins cools dans la vie. Nous allons au cinéma...