Larp Census 2014 – Combien sommes-nous de GNistes dans le monde ?

Publié le jeudi 2 octobre 2014 dans Actualités du GN

Par

Tags:

--

Recensez-vous en moins d’une minute via le lien ci-dessous et faites passer le message surtout !

http://larpcensus.org/home/fr

Combien sommes-nous de GNistes dans le monde ?

C’est la question que se sont posée Aaron Vanek et Ryan Paddy et ils ont décidé d’y répondre avec votre aide et l’appui de toutes les communautés du GN qu’ils ont pu contacter. Gilles Cruyplants, en Belgique, assisté de votre serviteur ont traduit le questionnaire en version française. Cela ne vous prendra qu’une minute pour répondre aux questions principales et vous pouvez, si vous le voulez, prendre 7 autres minutes pour répondre aux questions secondaires.

slide-gn-pour-enfants

GN pour enfants, par Clepsydre

Pourquoi un recensement mondial ?

Bien que certains pays aient une estimation approximative de leur population GNistique, il n’y a pas encore eu un recensement mondial d’auto-identification des pratiquants à cette échelle. Nous comptons vraiment sur chaque personne qui fait du GN, en a fait et veut en faire.

Les informations que nous récolterons seront rendues publiques pour que des chercheurs puissent analyser les données et arriver à des conclusions qui, nous l’espérons, amélioreront autant la quantité que la qualité des GN dans le monde.

Confidentialité

Nous ne divulguerons jamais votre adresse email.

Si vous choisissez de nous donner votre adresse email, elle sera utilisée parcimonieusement en vue de vous tenir informé(e) à propos du recensement.

Si vous nous fournissez des emails d’autres personnes potentiellement intéressées par le recensement, nous leur enverrons un email immédiatement. Nous ne garderons pas leur adresse email. Pour éviter tout spam à cause d’invitations répétées, nous gardons une copie cryptée de leur adresse email. Il n’est donc pas possible pour nous ou quiconque de retrouver l’adresse email initiale une fois que celle-ci ait été cryptée.

Est-ce une initiative académique ou commerciale ?

Bien que nous ayons consulté un peu partout dans le monde des chercheurs en GN pour notre méthodologie, ce recensement n’est pas sponsorisé par une institution académique. Ce recensement n’est pas entrepris dans un but commercial, et tous les résultats seront communiqués gratuitement.

Qu’allez-vous faire avec les résultats de ce recensement ?

À la clôture du recensement, nous publierons les données sous licence Creative Commons non commerciale. Toute personne sera en mesure d’accéder, d’examiner et utiliser les données, à condition que cela ne soit pas à des fins commerciales. Ces données seront dépouillées de toute information permettant une quelconque identification. Si possible, une analyse des données sera présentée dans une publication académique. Nous pourrions également demander de l’aide aux parties intéressées pour analyser les données.

Referez-vous ceci ? Si oui, quand ?

Oui, nous espérons réitérer ceci dans quelques années, pour suivre l’évolution du GN dans le monde.

Qui êtes-vous ?

Aaron Vanek vit à Los Angeles et fait du GN depuis 30 ans. Il a écrit et publié un essai sur l’art du GN appelé « “Cooler Than You Think: Understanding Live Action Role Playing” qui est disponible gratuitement en PDF ici. Il est un des membres fondateurs de Live Game Labs et Directeur Exécutif de Seekers Unlimited, une association sans but lucratif qui utilise le GN à des fins éducatives. Il a édité les versions 2012 et 2013 des Wyrd Con Companion Books avec Sarah Lynne Bowman, Ph.D.

Ryan Paddy vit en Nouvelle-Zélande et fait du GN depuis 25 ans. Sa participation à la page Live action role-playing game sur Wikipedia a reçu la distinction Bons contenus. Il est le fondateur et membre du comité de la New Zealand Live Action Role Playing Society.

Vous pouvez nous contacter sur www.facebook.com/larpcensus ou par email via aaron@larpcensus.org ou ryan@larpcensus.org.

Merci à tous les traducteurs : Whitney « Strix » Beltrán, Rafael Bienia, Sarah Lynne Bowman, Nat Budin, Krzysztof M. Chmielewski, Elin Dalstål, Amber Eagar, Kryštof Šámal and the LARP Academia list, Ajit George, Malcolm Harbrow, J. Tuomas Harviainen, Nathan Hook, Taisia Kann, Marissa Minna Lee, Stephanie Pegg, Christopher Sandberg, Jaakko Stenros, Evan Torner, Steve Vig, Mike Young, Gilles Cruyplants, Tatiana Shutova, Luiz Falcão, Baptiste Cazes, Karijn van der Heij, Suus Mutsaers, Alexander Miroforides.

The following two tabs change content below.
Baptiste CAZES
Baptiste est Gniste depuis maintenant 15 ans, et a commencé par jouer des scénarios maison avec des amis sans vraiment avoir idée de ce qui se faisait autour. C'est plus tard qu'il a pu découvrir ce qui se faisait un peu partout dans le monde et continuer sans cesse de découvrir de nouveaux horizons. Il aime écrire des scénarios et vous pourrez en découvrir certains sur le site www.murder-party.org (Silence on meurt, Plan social). Persuadé que le GN est un art à part entière, Il a écrit un mémoire sur les jeux Grandeur Nature et veut promouvoir les partenariats inter-associatifs pour que notre loisir trouve un jour la place qu'il mérite. Il a l'honneur d'avoir été le Président de la glorieuse FédéGN.

5 réactions à Larp Census 2014 – Combien sommes-nous de GNistes dans le monde ?

  1. Bonsoir.

    J’aime l’idée, mais j’ai une question simple : jusqu’à quand le questionnaire sera ouvert ? (un quota de réponses ?)
    Question subsidiaire : comment faire pour prendre en compte ceux qui répondront plusieurs (dizaine, centaines ?) fois ?

    Baptiste ?

  2. Bonjour Le Berger,

    je n’ai pas les réponses à toutes ces questions ou alors de façon trop imprécises. Tu peux contacter les responsables directement. Ils sont réactifs. http://www.facebook.com/larpcensus or by emailing aaron@larpcensus.org or ryan@larpcensus.org.

  3. Le lien pour le pdf est mort.

  4. J’ai du mal de voir l’intérêt, ce recensement part d’avance biaisé jusqu’à la moelle. Ca ne sera absolument pas représentatif de la communauté de gniste.

    Je l’ai remplis histoire de voire les questions mais je me pose des questions sur ses tenants et aboutissants.

    Concernant le texte d’Aaron, il a le mérite d’exister même s’il y a beaucoup à redire sur sa « vision » du gn et l’attitude parfois hautaine de son texte, mais ce n’est pas le sujet ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *