Recyclez vos anciennes fiches de personnages

Publié le mardi 17 septembre 2013 dans Actualités du GN

Par

Tags: ,

--

La fiche de personnage. Un sujet de conversation récurrent entre gnistes, simples joueurs ou organisateurs. Alors que sa conception est au cœur de notre activité, il semble difficile d’avoir plus qu’une idée approximative des usages et des tendances à l’œuvre au sein des nombreuses associations constituant le paysage gnistique français.

anneau_moebus_recyclage

Pour discuter des pratiques liées à la rédaction des fiches de personnage, nous souhaitons constituer un corpus regroupant un maximum de ces dernières. Ce corpus sera analysé sous différents angles et questionné à l’aide de diverses problématiques.

Il s’agit simplement de disposer d’une base solide, qui permettra d’établir les pratiques réelles en matière de rédaction, de maquettage, de format, etc., et éventuellement de saisir des évolutions dans ces pratiques.
Par souci d’archivage, et afin de faciliter l’analyse, nous ne traiterons qu’avec des fiches sous format numérique (PDF ou autre). C’est l’une des raisons pour laquelle nous limitons la collecte aux années années 2004 – 2014. Si toutefois vous disposez de fichiers antérieurs, ils sont les bienvenus.

Vous pouvez participer à la constitution du corpus :

– En tant que représentant d’une association, en nous faisant parvenir une fiche de personnage représentative de chaque jeu organisé par votre association, en priorité après 2004 (inclus), éventuellement avant. Précisez au passage l’année de jeu, afin de distinguer la première session d’éventuelles rééditions. En cas de modifications significatives de présentation ou de rédaction entre deux sessions, merci de nous faire parvenir les fiches dans leurs deux versions.
– En tant que joueur, en nous envoyant un mail consistant en une liste des jeux dont vous pouvez nous faire parvenir votre fiche. Mentionnez si possible l’association organisatrice ou l’auteur en cas de petit format, ainsi que l’année de jeu (voire le mois, si possible). Cela nous permettra de distinguer la première édition des sessions suivantes. Nous vous renverrons alors un mail précisant les jeux retenus pour envoi.

Vos messages et fichiers concernant la collecte doivent être envoyés à l’adresse suivante : nicolas.matthieu CHEZ gmail.com

Merci de votre participation, et n’oubliez pas de faire circuler l’annonce.

The following two tabs change content below.
Matthieu NICOLAS

Matthieu NICOLAS

C'est tout jeune, en fouillant dans les affaires de mon frère et en découvrant ses bouquins de l'Œil Noir, que je suis devenu rôliste. Il n'aura fallu que quelques compagnons de route et un repaire (la seule boutique de jeu digne de ce nom de mon patelin) pour élargir la pratique : dés, wargames, hexagones, figurines... ont fini par occuper une part gigantesque de mon temps libre. Ajoutez à ça une pratique assidue des jeux vidéo, et vous n'obtenez pas le gars le plus populaire du lycée. Qu'importe ! J'ai découvert le GN vers 15 ans grâce à des types sans peur et sans reproches. J'enchaîne les expériences en la matière depuis une vingtaine d'années, alternant périodes creuses et fastes, jeux malins et jeux crétins, à la recherche d'un Graal que j'espère ne jamais trouver. J'aime interroger la pratique, chahuter les habitudes.

4 réactions à Recyclez vos anciennes fiches de personnages

  1. J’aimerais bien un éclaircissement sur le terme « fiche de personnage » !
    C’est juste la fiche servant à transmettre les compétences, les scores, les points de vie, etc. ou il y a aussi l’aspect BG ?
    Si il y a le BG, qu’en est-il des documents de type « livrets personnels » qui vont avec ?
    Et juste sur le côté compétences, qu’en est-il des élément du genre  » le livret du parfait policier », les recettes d’alchimie, les codex de traduction…?

  2. @sh :

    J’ai visiblement été quelque peu évasif sur ce que j’entendais par « fiche de personnage ». Pour être plus clair, j’entends par là tous les documents remis au joueur à titre individuel. Dans mon esprit, cela comprend la backstory + les compétences (généralement rassemblées au sein d’un même document).
    Cela exclut donc les fichiers communs à tous les joueurs, qu’il s’agisse des règles, d’une éventuelle encyclopédie de l’univers,… bref, de documents envoyés à tous les joueurs.

    En revanche, et pour reprendre ton exemple, le livret de l’enquêteur peut être commun à plusieurs personnages, qui exerceront tous cette profession sur le jeu. Même dans ce cas, cependant, il est à traiter comme un document individuel, complément de la fiche de personnage, puisqu’il prépare le joueur à l’interprétation du rôle particulier qu’on lui a attribué.

    On tombe également, et régulièrement, sur des fiches un peu « à part », que ce soit par leur format, leur mode d’écriture, où bien le type et le nombre de documents qui lui sont adjoints. J’invite les participants à ne m’envoyer que des fiches qu’ils estiment être représentatives du jeu (ce qu’un organisateur percevra mieux qu’un joueur). En cas de doutes, je mènerai ma petite enquête…

    Bien entendu, je risque d’être surpris par la diversité des choses que l’on m’enverra, et un travail de d’homogénéisation du corpus devra avoir lieu. Cependant, je préfère placer le filtre en aval qu’en amont. Les catégories pertinentes émergeront à mesure de la collecte. Je préfère ne pas limiter les choses à ce stade.

    En espérant avoir été un peu plus clair 🙂

  3. « Pour discuter des pratiques liées à la rédaction des fiches de personnage, nous souhaitons constituer un corpus regroupant un maximum de ces dernières. Ce corpus sera analysé sous différents angles et questionné à l’aide de diverses problématiques. »

    Qui est « nous » ?
    « Pour discuter des pratiques » : avec qui ? dans quelle(s) assemblée(s)? Pour quoi faire en dehors d’une simple discussion ?
    Comment le corpus sera analysé ? Pour ma part, je peux envoyer un exemple de background pour chacun des jeux des légendes d’Espigoule depuis 2003. Ce qui fait 19 GN. Si on est quelques uns à faire de même, le corpus va être monumental … D’où mes questions précédentes. C’est pour une thèse ?

  4. @ Olivier

    « Nous », c’est « je », bref la feuille de vigne de l’ego. Le projet ne s’inscrit pas dans le cadre d’une recherche universitaire.
    Pour ce qui est de la communication des résultats, on peut envisager divers moyens, dont la publication sur ce site (en contenu téléchargeable ou sous formes d’articles ponctuels), sur celui de la fédé, en plus d’interventions sur des évènements type Gniales.

    Quant à l’utilité de la chose, elle apparaitra probablement à mesure que l’on interrogera le matériau. Bien entendu, je ne me lancerai pas là dedans si j’estimais qu’il n’y a rien à en tirer, notamment sur le plan pratique.

    Enfin, la question de l’analyse, de la méthodologie aux hypothèses, viendra un peu plus tard, une fois que la démarche de collecte commencera à porter ses fruits.
    A ce propos, les 19 fiches que tu peux m’envoyer seront les bienvenues.
    Ça risque effectivement d’être colossal, mais je n’ai pas de deadline. Et puis qui sait ? D’autres désaxés pourront peut être me rejoindre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *