Kandorya / Electro-GN : Une sale affaire ?

Publié le samedi 5 mai 2012 dans Actualités du GN

Par

Tags: , ,

--

Pourquoi cette réponse ?

Loin de vouloir jeter de l’huile sur le feu, nous voulons nous adresser en priorité à ceux qui ont arrêté leur avis immédiatement à la lecture de l’article d’hier. Que ce soit pour conclure qu’Electro-GN est un blog de « méchants», ou pour décider que Kandorya est un repaire de « pas beaux ».

gn-colombo.jpg

Cet article a pour point de départ un problème de communication du Kandorya. Quant à savoir si cela cache une malhonnêteté quelconque, c’est plus délicat. Aujourd’hui, enfin, nous avons reçu des réponses de Kandorya. La réponse officielle de Laurent Jactat, mais aussi de nombreuses réponses de bénévoles. Nous n’avons aucun compte à régler avec qui que ce soit et nous sommes toujours prêts à récolter les réponses à nos questions pour parvenir à informer tout le monde.

Pour résumer :

Si vous pensez que le GN pro, c’est mal, désolé, nous ne sommes pas de votre avis, vous devriez lire cet article.
Si vous pensez que poser des questions sur les rumeurs, c’est cherchez des poux, désolé encore, lisez cet article.
Si vous pensez que, parce qu’ils ne répondent pas aux questions, les orgas Kandorya sont des délinquants, nous sommes au regret de vous dire que nous ne sommes pas dans le même camp, et vous devriez lire cet article.
Si vous pensez que Kandorya a été piégé par de futurs concurrents, désolé, c’est faux et cet article l’explique bien… vous devriez le lire.

Merci à l’immense majorité des gens qui ont lu cet article et se sont dits : vivement des précisions. Nous sommes en phase avec vous.

Avant toute chose, retraçons un peu l’historique.

Un article assassin… commandité par Kandorya

Electro-GN, à la demande du responsable communication du Kandorya, a mené l’enquête sur les rumeurs circulant sur le Kandorya. Puisque les organisateurs voulaient parler « sans tabous ni sujet éludé », il fallait nous renseigner sur ces fameuses critiques évoquées pour les mettre au clair. En effet, l’objectif était bien de s’adresser à tous, à commencer par ceux qui n’avait pas lu le débriefing, et si possible de séparer le vrai du faux… un exercice qui nécessite de poser clairement les questions.

Suite à diverses interviews, nous avons effectivement appris qu’il existait des mécontents (mais aussi des contents, n’en doutons pas) suite au Kandorya 2011.

Nous avons ensuite posé TOUTES les questions au responsable de la communication et au gérant de GN-Aventures, la société responsable du Kandorya. Beaucoup de questions pour qu’ils puissent présenter le projet, d’autres pour qu’ils puissent défendre leur opinion sur les rumeurs, et d’autres enfin pour vérifier ce qu’il en était des sujets les plus litigieux.

Bien évidemment, ils ont demandé des précisions. Nous avons convenu ensemble que  nous enlèverions ces questions de l’article dès que les plaignants auraient reçu des réponses.

Notre objectif était le leur : Faire table rase des rumeurs, des « on dit » pour attaquer l’édition 2012 sur une base saine. Ne pas laisser la place à des attaques faciles, basées sur rien, contre le projet Kandorya.

Dans les semaines qui ont suivies, malgré de nombreuses relances, malgré l’avis de parution de l’article, nous n’avons pas obtenu de réponse. Pendant ce temps là, les « plaignants » demandaient des nouvelles et les amoureux de la transparence attendaient des réponses.

Puis l’article a été publié. Nous avons immédiatement prévenu que nous étions ouvert à la discussion et que nous espérions une réponse de Kandorya.

Nous pensions avoir en face de nous des gens « mauvais » en communication, coupables d’avoir laissé traîné les choses. Une négligence que n’importe qui ayant un pied dans le monde du GN peut comprendre. Nous pensions que le gérant du Kandorya profiterait de l’occasion pour répondre simplement et en toute transparence. Au lieu de cela, nous avons découvert que notre blog bénévole était un ennemi du GN Français à la solde des concurrents de Kandorya, au service du GN, et qui a simplement refusé de répondre à nos questions « orientées », ayant pour unique but de détruire le projet.

Electro-GN avait prévu de faire taire les rumeurs sur le Kandorya

Après avoir convenu ensemble par mail de retirer certaines questions avant publication dès que nous aurions identifié s’il s’agissait de rumeurs ou de « vrais » litiges, nous ne pouvons que nous étonner de la réponse officielle de Laurent Jactat sur la page Facebook du Kandorya.

Citons le un peu :

« Electro-GN n’a pas vraiment donné suite à ces remarques et nous avons laissé tomber l’idée d’un tel article ne sentant pas suffisamment de neutralité dans les propos pour pouvoir faire une information claire. »

Nous avons donné suite à ces remarques très exactement 10 minutes après avoir reçu le mail qui les contenait. Et votre silence ensuite malgré nos nombreuses relances n’est donc pas lié à un soi-disant parti pris mais bien à de la négligence.

Extraits de la conversation ayant eu lieu par mail :

Electro-GN le 10 février :

 « de mon côté, j’ai récolté beaucoup de questions, de rumeurs, de témoignages sur le kandorya. je pense qu’il y a moyen de faire du buzz pour parler du projet et redresser une communication qui n’est pas parfaite pour le moment. le soutien de la communauté est important.
donc je compte en faire un dossier, avec notamment des témoignages de joueurs sur « comment jouer en mass larp » que je trouve vraiment instructifs.

voila une série de questions. si besoin, on creusera un peu plus. je suis dispo pour en parler par skype. J’imagine qu’il te faudra trouver des réponses parfois auprès de laurent jactat donc on peut en reparler en fin de semaine prochaine.

à ta disposition. »

Le chargé de communication de Kandorya, le 13 février :

« Vous affirmez par votre question qu’il existe des litiges (financiers) entre des bénévoles lors des chroniques de Kandorya 2011 et GN Aventure. De notre côté, aucun litige de ce type n’a été porté à notre connaissance.
Plus globalement tous les litiges que Kandorya 2011 dont nous avons eu écho, quel qu’en soit le type, relèvent dans la quasi-totalité des cas de malentendus, et sont tous réglés ou en bonne voie de résolution.
Si vous êtes en contact avec des personnes qui disent être dans une situation litigieuse non réglée avec nous, pouvez-vous nous mettre en relation afin de régler ces litiges dont nous n’avons pas la connaissance.
Si ce n’est pas le cas pouvez-vous éviter de construire une question en présentant une rumeur comme un fait établit ce qui aura pour seul effet de l’entretenir.
Nous nous sommes efforcés de régler jusqu’ici ce type d’affaire en privé, et au cas par cas. Nous pensons au demeurant, qu’a par les quelques éventuels individus concernés, cette question ne touche et n’intéresse ni nos joueurs ni vos lecteurs et donne « gratuitement » de l’eau au moulin des différent détracteurs de notre projet.
Par conséquent pouvez-vous soit supprimer cette question que nous trouvons en somme toute inintéressante, soit, si vous tenez absolument à la conserver, pouvez-vous au moins la reformuler de manière à ce qu’elle soit plus neutre. »

Réponse de Electro-GN (10 minutes plus tard) :

« Je vais vous mettre en contact avec les assos qui prétendent qu’il y a un litige en cours. La question n’était pas neutre mais de toute façon nous pouvons tout reformuler avant publication. Du coup j’ai été assez direct. »

À la suite de cela, nous avons transmis la liste, attendu en vain une réponse, et obtenu finalement le 21 mars un retour du chargé de communication nous indiquant qu’il allait se renseigner. Depuis, malgré nos relances et nos avertissements sur une future publication, nous n’avons pas eu de réponse, et il aura fallu attendre la publication d’hier pour avoir enfin des retours. C’est dommage certes, mais espérons que cela permette d’obtenir plus de transparence et d’améliorer la communication autour de cet événement.

Un manque de détails dans l’article d’electro-gn

Quant aux lecteurs qui disent que l’article est vague, nous ne pouvons que leur donner raison. En effet, difficile de creuser quand on refuse de vous répondre. Toutefois, nous avons bien entendu les noms des gens qui ont signalé ces « rumeurs », « litiges » et problèmes divers et nous en avons communiqué certains au responsable de la communication du kandorya (qui de son propre aveu aurait bien voulu que l’affaire se règle autrement). Nous avons préféré les taire dans l’article.

Pourquoi ne pas donner les noms ? Parce que ces gens ne sont pas prêts à se mettre à dos les défenseurs du Kandorya. Parce qu’ils ne veulent pas être pointés du doigt. Pourquoi est-ce qu’ils ne font pas appel à la justice ? Tout simplement parce qu’ils ont autre chose à faire.

Toutefois cette liste était précise, entre les mains de l’organisation du Kandorya, et quand nous lisons dans la réponse de Laurent Jactat au sujet de l’article d’hier que « L’auteur de l’article se base sur des rumeurs sortis d’on ne sait ou et articule ces questions autour de rumeurs et non de faits. », nous sommes au regret de démentir, puisque la balle était dans son camp pour démêler le vrai du faux sur ces cas précis que nous avions transmis.

Un blog indépendant et bénévole… avec des titres racoleurs

Electro-GN est un blog de GNistes. Nous ne sommes évidemment pas à la solde d’un quelconque massLARP concurrent. Notre titre était une figure de style forçant le trait. Exagéré, soit. Mais le contenu de l’article était rigoureusement exact. La passion qui nous anime est la même que celle des bénévoles que nous avons froissés. Mais leur colère n’est pas dirigée dans la bonne direction :

À ceux qui disent : Nous n’en serions pas là si vous n’aviez pas posé de questions ? Je répondrai : Nous n’en serions pas là si vous aviez donné des réponses !

Vous trouverez ci-dessous la réponse officielle de Laurent Jactat.

Nous sommes en train de travailler, avec quelques bénévoles du Kandorya, à des réponses plus précises sur toutes les questions posées. Nous espérons pouvoir conclure à « l’erreur d’appréciation temporaire ».  D’ici là, nous lisons sereinement les remarques sur cette affaire.

Pour rappel : la réponse de Laurent Jactat sur la page Facebook du kandorya :

Bien.
Prenons les choses dans l’ordre. Une bonne attaque en règle vient d’avoir lieu à nouveau sur Kandorya. Ce n’est ni la première. Ce ne sera certainement pas la dernière.

Electro-GN a souhaité axer son article sur les polémiques possibles autour de Kandorya 1ère édition. Ils nous ont soumis une série de questions qui m’ont laissé sans voix quand à la direction et les sous entendus que suggéraient leur questionnaire.
Avec Joseph nous avons décidé de leur signaler ce problème dans le choix des questions et ce sentiment étrange que nous avions, que les questions étaient particulièrement orientées pour tenter de dé-crédibiliser l’image de Kandorya. Joseph est revenu vers eux pour tenter de leur expliquer notre point de vue. Nous n’étions pas défavorable à faire un tel article mais nous étions désagréablement surpris de voir qu’un parti pris aussi fort et aussi négatif soit la base de ce qui se devait être de l’information.

Electro-GN n’a pas vraiment donné suite à ces remarques et nous avons laissé tomber l’idée d’un tel article ne sentant pas suffisamment de neutralité dans les propos pour pouvoir faire une information claire.

A lors oui. Nous n’avons pas donné suite à ce projet d’article. Peut on pour cela parler d’organisateur en fuite? Ne pas souhaiter se livrer au jeu biaisé de personnes (soi-disant journaliste et soi disant neutre) dont le parti pris négatif est absolument manifeste, est ce là une forme de fuite? Non. Je n’ai ressenti que agressivité et volonté de nuire au projet dans l’énoncé des questions.

Alors je ne sais à quel degré de professionnalisme ou d’amateurisme ce site internet est censé vouloir prétendre et je laisserais chacun juge de cela. Chacun appréciera également la volonté réelle qu’à été celle de Electro-GN dans la démarche qu’est la sienne de vouloir mettre à bas ceux qui essayent de construire les Chroniques de Kandorya (Bénévoles, joueurs, orgas…)

Comme cela a été signalé par certains sur le forum, beaucoup des questions posées ont déjà trouvé réponse dans le debrief publié en Septembre et que visiblement l’auteur de cet article n’a pas pris la peine de consulter.

Certaines questions sont totalement hors de propos: bénévoles non remboursés? De quoi s’agit-il on se le demande? L’auteur de l’article se base sur des rumeurs sortis d’on ne sait ou et articule ces questions autour de rumeurs et non de faits. Cela me rappelle une certaine presse détestable dont le but n’est que de faire parler d’elle et n’apporte aucune information. Croyez vous sincèrement que GN-Aventures fait appel à des bénévoles et essaye de les extorquer de je ne sais quoi? Est ce que vous insinuez?
Du matériel non livré? Depuis quand est ce que GN-Aventures est censé livrer du matériel. L’auteur de cet article fait une confusion navrante des genres et ne connait visiblement pas son sujet.
Il base ses questions sur des « qu’en dira t-on » propres à certains détracteurs de ce type de jeu ou de Kandorya lui même.

Devant ces questions choquantes et ce manque de maturité, oui nous n’avons pas souhaité donner suite à cet article.

Désormais, cet article et cette attaque sont là et nous en avons pris bonne note. Nous allons faire constater cet article légalement et lui donner toute la mesure et la suite qu’elle mérite.

Mais ce qui me navre le plus dans cette affaire c’est de voir qu’au delà de cette attaque, il y a une question qui me vient légitimement en tête: Quel est le but inavoué de cet article et qu’est ce que son auteur cherche à faire:
à discréditer Kandorya mais pas forcément le GN de masse (on ne sait jamais des fois qu’un projet serait en cours et que l’on souhaiterait essayer de récupérer les efforts de ceux qui œuvrent à
Kandorya). La question se pose et sincèrement je me la pose.
Les amitiés de l’auteur de cet article avec des ex-organisateurs particulièrement déçus et particulièrement véhéments sur la toile n’est qu’un secret de polichinelle et l’impartialité journalistique qui devrait être la sienne est juste terriblement remise en cause en ce qui me concerne, mais encore une fois chacun en jugera par lui même.

Bref. Notre milieu est un petit milieu ou chacun essaye de donner sa pierre à l’édifice et de tels articles me donnent juste l’impression que certains esprits chagrins préfèrent essayer de monter les uns contre les autres plutôt que de participer à l’immense diversité de ce qui constitue le milieu du GN. Cet article est une belle preuve de ce qu’il y a de plus détestable à ceux qui essayent d’unir leur efforts pour un projet commun.

Cela n’est pas sans me rappeler les critiques virulentes de Berry Champ de Bataille où les organisateurs ont tenus bons mais où ils n’ont pas toujours été ménagés dans leur volonté de proposer une autre forme de GN. La vindicte imbécile ne les a pas fait fléchir et ils peuvent se prévaloir d’avoir apporté quelque chose de nouveau et d’original dans le paysage Gnistique.
Cela me renvoie aussi à des personnes comme Arnaud Deroubaix qui tente l’aventure avec son Camp du Dragon et dont j’ai le plus grand respect pour sa démarche et le courage qu’il a de se lancer dans une telle entreprise.
Cela me renvoie aussi à Yann, un joueur déçu de Kandorya 2011 qui a décidé de rejoindre l’organisation de Kandorya 2012 et qui s’investit pleinement à essayer de construire les choses plutôt que de dénigrer. Face à ce genre de comportement j’ai beaucoup d’humilité et de respect.

Mais la démarche que fut celle de Electro-GN ne m’amène que dégoût car le but était de déstabiliser ces bénévoles qui s’investissent, de tenter de dé-crédibiliser l’organisation et de chercher à semer le chaos dans nos rangs.

Je crains que par ce seul article c’est Electro-GN qui se dé-crédibilise auprès de nombreux lecteurs et montre un visage peu glorieux de ce que ne devrait jamais être du journalisme responsable.

Merci de m’avoir lu.

Laurent JACTAT

Gérant de GN-Aventures

The following two tabs change content below.
Baptiste CAZES
Baptiste est Gniste depuis maintenant 15 ans, et a commencé par jouer des scénarios maison avec des amis sans vraiment avoir idée de ce qui se faisait autour. C'est plus tard qu'il a pu découvrir ce qui se faisait un peu partout dans le monde et continuer sans cesse de découvrir de nouveaux horizons. Il aime écrire des scénarios et vous pourrez en découvrir certains sur le site www.murder-party.org (Silence on meurt, Plan social). Persuadé que le GN est un art à part entière, Il a écrit un mémoire sur les jeux Grandeur Nature et veut promouvoir les partenariats inter-associatifs pour que notre loisir trouve un jour la place qu'il mérite. Il a l'honneur d'avoir été le Président de la glorieuse FédéGN.

28 réactions à Kandorya / Electro-GN : Une sale affaire ?

  1. Cher Baptiste,

    vous pouvez tenter de jouer les Colombo et d’essayer de faire « exploser » la vérité aux yeux de toute la communauté Gniste! C’est votre droit. Mais personnellement moi, ça ne m’amuse pas beaucoup
    car cette soi-disant enquête de la vérité est une foutaise basée sur de la rumeur calomnieuse… Et personnellement j’ai vraiment autre chose à faire en ce moment, comme organiser un GN par
    exemple.

    Alors je vais revenir sur deux points après votre réponse tellement plus modérée après le taulé de votre article précédent.

    Pourquoi ne pas donner les noms ? Parce que ces gens ne sont pas prêts à se mettre à dos les défenseurs du Kandorya. Parce qu’ils ne veulent pas être pointés du
    doigt. Pourquoi est-ce qu’ils ne font pas appel à la justice ? Tout simplement parce qu’ils ont autre chose à faire.

    Waouh! Ca me laisse sans voix! Vous n’hésitez pas à me diaboliser et à citer Laurent JACTAT largement dans vos torchons en tirant à boulets rouges mais vous ménagez et ne divulguez pas le nom des
    personnes qui ne veulent surtout pas qu’on dise qu’elle médise dans le dos de Kandorya. C’est médiocre et ça ne fait avancer personne s’il y a vraiment des choses à dire. Vous auriez du résumer
    l’article à: On a des choses à dire sur Kandorya, on veut pas qu’on donne nos noms et surtout on médit sur des bases de rumeurs. Quel beau travail d’information!

    ensuite


    Toutefois cette liste était précise, entre les mains de l’organisation du Kandorya, et quand nous lisons dans la réponse de Laurent Jactat au sujet de l’article
    d’hier que « L’auteur de l’article se base sur des rumeurs sortis d’on ne sait ou et articule ces questions autour de rumeurs et non de faits. », nous sommes au regret de démentir, puisque la
    balle était dans son camp pour démêler le vrai du faux sur ces cas précis que nous avions transmis.

    Je n’ai jamais eu cette liste entre les mains et je ne sais même pas à quoi vous faite allusion. Ensuite, l’idée si je comprends bien c’est que vous balancez des rumeurs et du grand n’importe
    quoi à la communication de Kandorya et il faudrait que l’on démêle le vrai du faux, les ambiguités et que l’on vous fasse un rapport de tout cela en bonne et due forme parce que vous êtes Mr
    Baptiste d’Electro-Gn (s’il vous plait!) et que l’on obligé de répondre à ces conneries.

    Au risque de vous décevoir, et bien non, j’ai autre chose à foutre que de passer mon temps à répondre à des détracteurs qui balancent n’importe quoi sans se renseigner et qui s’indignent ensuite
    qu’on ne porte pas beaucoup d’intérêt à leur démarche.

    Les personnes qui me connaissent savent que je ne suis pas parfait, que je ne suis pas toujours très réactif car souvent surmené (et la liste de mes défauts serait sans doute très longue) mais
    jamais je n’ai fui mes responsabilités, jamais je ne me suis caché, jamais je ne fait la sourde oreille lorsqu’un problème était là. Les gens qui me contactent en direct ont réponse à leurs
    problèmes et si vraiment il y avait encore (comme vous le prétendez) des mécontents ou des litiges non rêglées sur Kandorya, je vais rappeller mon adresse mail, disponible sur le site de
    Kandorya: laurent@kandorya.com

    A ce jour, pas un litige signalé, pas un problème gravissime comme vous semblez le prétendre sur cette boite mail, pas un problème de justice (là on frise le grand n’importe quoi par ces propos
    d’ailleurs)

    Le problème Baptiste c’est que vous avez souhaité faire du sensationnel sur du vent et de la boue. C’en est suffisant pour moi pour me détourner complètement de ce que vous faites et préférer
    répondre à des demandes plus sérieuses.

    Quand à vots responsabilité je pense que nous vous mettrons prochainement face à elles car je suis excédé de ce type de comportement.

    Bien cordialement

    Laurent JACTAT

    Gérent de GN-Aventures

  2. J’ai sous les yeux un mail de vous (envoyé hier par un de vos associés) dans lequel vous vous exprimez sur deux problèmes que nous vous avions remonté.

     

    On est bien loin du mensonge sauvage visant à détruire sur la base de simples rumeurs. Pourquoi ne pas répondre calmement aux questions plutôt que de tirer sur le messager ? Surtout si vous
    n’avez pas de problèmes de litiges graves ?

  3. Parce que je ne porte aucun crédit à un messager de rumeurs anonymes voulant colporter le message de personnes qui se cachent et n’ont pas le courage de m’exprimer quels seraient leurs différents
    (si vraiment il y a du contenu plausible dans tout cela, ce dont je doute fortement)

    et si c’est le cas: laurent@kandorya.com pour me contacter. Pour le reste on se passera largement d’Electro-GN.

    Laurent JACTAT

     

    Gérant de GN-Aventures

  4. Je me permets de venir ajouter mon grain de sel.

    Légitimité:
    L’article d’Electro-Gn est, selon moi, légitime. Même en vivant à l’étranger, j’ai eu vent des rumeurs entourant Kandorya, et si tout le monde en parle ou est le mal à vouloir l’écrire ? Je dois
    dire que je serai très heureux de lire un article de fond, faisant la part de vérité autour de toutes les légendes. 

    Citation des noms:
    Monsieur Jacta, vous avez eu le courage d’être la tête de ce GN, de monter une société pour ça et d’en prendre la gérance. Malheureusement, quand on est gérant, on est aussi responsable et voir
    son nom publié est normal. Je suis persuadé que vous vous êtes lancé dans cette aventure en connaissance de cause.

    La loi de 1880 sur la presse permet de dissimulé le nom des sources affin d’assurer leur protection. Il me semble que c’est exactement ce qui a été fait et cela me semble normal. Pour avoir été
    directeur de la publication d’un journal, je comprends la situation difficile de ce blog aujourd’hui. Parler d’un sujet polémique entraîne toujours des pressions et des menaces sur les
    journalistes. Je l’ai vécu, je vois que c’est le cas ici aussi.

    La communication de GN-Aventures

    Monsieur Jacta, oui, la communication de votre société est loin d’être formidable. Je l’ai moi même vécu lors de mon inscription au Kandorya 2011, pour régler un petit problème, malgré
    demi-douzaine d’e-mails à votre adresse et autant de coup de téléphones je n’ai JAMAIS reçu de réponse de votre part. Heureusement, le problème fut réglé sur place. Moralité : le problème fut
    réglé mais la communication est lamentable.

    Faire un Gn avec une organisation professionnelle laisse espérer une attitude professionnelle. Ce n’est malheureusement pas l’impression que j’ai en lisant vos derniers posts sur ce blog. Force
    est de constater que outre le fond de l’affaire, l’auteur de l’article se montre courtois dans sa formulation ce que je ne pourrais pas dire de la votre. 

    Allons, Monsieur Jacta, il n’est pas trop tard. Ressaisissez-vous, prenez le temps de répondre aux questions et de faire la lumière sur toute cette affaire. Vous disposez d’un droit de réponse,
    utilisez le à bon escient. La façon dont vous réagissez à ces articles en ce moment ne rend pas service à votre entreprise.

    Communiquez ! Dites ce que vous faites et faites ce que vous dites, et écoutez ce que disent les autres en essayant de comprendre leur point de vue. Ce sont des principes simples, mais
    croyez-moi, ils fonctionnent.

  5. Je ne vis pas en France et ce que je lis par ici donne une image tres decevante du GN dans ce beau pays. Si quelqu’ un n’ aime pas Kandorya, n’ y allez pas, personne vous oblige. Mais laissez les
    gents en paix avec votres « esprit critique » y votre »journalisme ». Parler mal des autres c’ est tres laid, meme quand c’ est vrai. Mr. Cazes, continuez a faire de bons articles sur la teorie du GN
    et arretez de joeur au juge d’ instruction [pardon pour mon ortographe française].

  6. Je trouve effarant qu’à l’heure d’aujourd’hui où le milieu du GN ne cesse de grandir et à se faire connaître on doit risquer en tant que bénévole de voir ce qu’on a investi (comme le temps ou
    l’argent) pas considéré et rester en problème non résolu ? On a la chance de pratiquer un loisir grandissant, où on peut faire de magnifiques choses à grande échelle mais par contre il faudrait
    du coup s’attendre à des problèmes qui ne seront pas réglés ? Ben j’ai plus envie d’être bénévole de quoi que ce soit alors ! Un tout petit peu de considération pour les personnes qui attendent
    des réponses : répondez-leur, c’est de la politesse, du civisme aussi. Et fait aussi parti des obligations d’un responsable.

  7. Bonjour,

    En tant qu’ex-associée de GN-Aventure et ex-orga de Kandorya, je me sens quelque peu visée, et dans l’article d’Electro-GN et dans les réponses faites à celui-ci.

    Merci de prendre note que je n’ai participé à aucune interview faite par Electro-GN, et merci à GN-Aventures et Electro-GN de me laisser en dehors de polémiques portant sur des articles dont je
    ne suis ni l’auteur, ni la source. 

    Le projet Kandorya reste et restera, à mes yeux et dans mon coeur, un beau projet (car ouvert à tous – GNiste averti ou non – , sans « casting », permettant à des artisans de se faire connaître,
    etc…). C’est aussi une équipe qui se défonce pour mener à bien ce projet et donner du plaisir aux joueurs.

    Cécile

  8. Fifrelin,

    Electro-GN prétend qu’il y a des problèmes avec des bénévoles. Il agite tout le monde autour de rumeurs calomnieuses et fausses. Nous avons toujours répondu aux bénévoles lorsqu’ils nous
    contactent sur le contact@kandorya.com ou à laurent@kandorya.com. Nous répondons évidemment aux problèmes lorsque l’on nous contacte. Ce que nous refusons en revanche c’est de répondre à des
    questions totalement orientées et à des accusations calomnieuses et qu’Electro-GN joue les juge pour on ne sait qui et agite tout le monde autour de dossiers creux. On se passera très bien
    d’Electro-Gn et leur intervention n’a fait que crisper tout le monde pour des problèmes qui n’existent pas. Ces méthodes sont détestables et n’ont pour autre but que de créer le buzz sur leur
    site (très réussi le buzz d’ailleurs, mais à quel prix!). Les bénévoles et les orgas de Kandorya souffrent de cette image piteuse que Electro-GN voudrait faire passer et des organisateurs et de
    ma propre personne. Mais en ça Electro Gn a réussi aussi son coup sans doute car je doute forcément de l’impartialité de ce site et y voit une volonté évidente de nuire au projet. Cet article est
    totalement orienté et ce n’est certainement pas à Electro-GN que nous répondrons de quoi que ce soit. Nous répondrons en revanche aux bénévoles qui se poseraient des questions sur les mails
    précédement cités.

    Bien cordialement

    Laurent JACTAT

    Gérant de GN-Aventures

  9. Pierre-Gérard David (Bragon)

    Chez Baptiste,

    Plutôt que de faire couler autant d’encre sur un sujet que vous semblez maitriser peu, je vous recommande de prendre dès à présent un billet pour Kandorya 2012. En tant que joueurs, nous serons
    ravis de vous accueillir sur notre camp et vous faire découvrir ce GN et sa richesse. Les communautés présentes s’y préparent avec impatience, interagissent, se réunissent, contribuent à la
    construction du monde. Les associations s’entrainent au combat.  Si quelques ragots ont pu vous parvenir, d’association bien ancrées dans le milieu et donc plus proche de vos oreilles, votre
    article me semble faire large impasse sur les centaines de joueurs qui ont repris leur billet sans hésiter pour l’édition 2012, suite à l’excellente ambiance et expérience que Kandorya a su être.

    Kandorya, ce n’est pas une organisation en fuite et des toilettes en sous nombre, c’est une araignée géante sur le champ de batailles, des tavernes ouvertes jusqu’a pas d’heure, des combats de
    champions pour la gloire de leur reine, des moments poétiques avec un conteur autour d’une marmite, des factions qui négocient, des histoires qui naissent de tout part, et une intrige qui
    encercle le tout.

    Si vous passez votre journée au bureau des réclamations de la poste, je puis vous assurez que vous aurez une vision tout à fait biaisée de l’efficacité des services postaux. 

    C’est pourquoi je vous invite à venir jouer avec nous cet été, je vous assure que ce que vous verrez là bas est bien loin de ce qu’on a pu
    vous rapporter.

    Acceptez avec ce commentaire un bon pour une tournée d’Hypocras à vous et votre équipe sur le camp mercenaire.

    Bien à vous,

    Pierre-Gérard David – Bragon Tastcroupe

     

     

  10. Bonjour à tous,

    Je ne peux m’empêcher de réagir à nouveau en commentant deux points lus sur ce nouvel article et sur un de ses commentaires.

    « Et votre silence ensuite malgré nos nombreuses relances n’est donc pas lié à un soi-disant parti pris mais bien à de la négligence. »

    En quel honneur parlez-vous de négligence, sans savoir ce qu’est la vie quotidienne d’une personne ? Pensez-vous sincèrement que Laurent Jactat (avec un « t » à la fin, un peu de respect svp) n’a
    que vous à gérer ? Voyons…

    « Dites ce que vous faites et faites ce que vous dites, et écoutez ce que disent les autres en essayant de comprendre leur point de vue. »

    A quoi je rajoute : « et quand vous prenez une baffe, tendez l’autre joue ! ».

    Laissez tranquilles les orgas et bénévoles de Kandorya 2012 s’il vous plait, vos remarques sont blessantes, vous ne vous en rendez sans doute pas compte c’est pourquoi je vous le dis et vous le
    répète : ça fait très mal, d’autant plus que tout ce cirque n’est pas justifé par des faits réels, c’est donc de la méchanceté gratuite.

    Respect mutuel et dignité, vous connaissez ?…

    Steffie.

  11. … Je suis déçue après plusieurs mois de lecture sur Electro-Gn de tomber sur ce genre d’article…

    Baptiste Cazes, que ces histoires soit vrai ou non, n’avez vous pas mieux à faire en ce moment ?c’est très triste


    Dans l’attente de retrouver l’esprit initial de Electro GN, je me désincrit de la mailing list.

  12. Comment passer du niveau des « Echos » (magazine de référence spécialisé sérieux et instructif) à celui de « Voici » (torchon de rumeurs faisant ses choux gras des problèmes des autres et spécialiste
    du lynchage médiatique).

    Je suis moi aussi très déçu par Electro GN et espère un redressement rapide de la ligne éditoriale de ce blog.

    Bonne chance à vous !

    Yannick.

  13. Comme les 2 derniers commentaires le montrent, les gens qui suivent Electro-GN remarque eux aussi l’esprit négatif dégagé par vos articles sur Kandorya.

    Il est temps de vous remettre en question Bastiste.

    Sinon, comme je l’ai dis et répété maintes fois : Allez vous renseigner sur le site OFFICIEL (un mot difficile j’en doute pas
    pour vous) où, il y a les réponses à la plupart de vos questions « orientées ». Sa aurait été un minimum…


    Sinoke, joueur 2011 et 2012 de Kandorya

    Tête en l’air… 6 pieds sous terre  

  14. Sinoke, ne négligez pas la masse silencieuse de gens qui comme moi sont des lecteurs assidus de ce blog et qui ne peuvent que remarquer que les questions posées sont toutes légitimes tandis que
    les arguments de GN-aventures sont fallacieux. Ces questions, que certains disent orientées, paraissent pourtant justifiées dans la perspective d’un article sans tabous voulu par les
    organisateurs du Kandorya eux-mêmes. Si ce sont des rumeurs, pourquoi ne pas répondre calmement et en toute transparence à ces questions plutôt que se draper dans une dignité outragée ? Les
    réponses menaçantes et manquant de sang-froid de Laurent Jactat pour GN-aventures semblent plutôt confirmer la position d’electro-GN, et beaucoup de lecteurs ne peuvent que s’étonner du ton que
    M. Jactat emploie sur ce blog et qui est très éloigné de celui employé par les autres organisateurs du Kandorya. Ceux qui ont vu dans ces articles une critique en bloc du Kandorya feraient bien
    de les relire à tête reposée pour voir qu’il n’en est rien. Electro-GN ne fait que signaler des problèmes réels, ce que les réactions de Laurent Jactat, loin de les désarmocer, ne font que
    confirmer. Electro-GN est et restera une tribune libre et indépendante, et de nombreux lecteurs se réjouissent, comme moi, que de tels articles soient en ligne. Ne négligez pas ce nombre.

  15. Cher Sinoke,

    Dans l’article auquel vous répondez, il y a un lien vers le débriefing officiel, que nous avons lu et proposons à chacun de lire.

    Toutefois certaines des questions que nous avons posées n’y trouve pas de réponse.

    Mais nous essayons de trouver un terrain pour qu’un dialogue posé permette de discuter de tous ces points calmement. Séparer les rumeurs des vérités est également notre objectif. Nous répétons
    ici que nous n’avons rien contre le principe du Kandorya, bien au contraire.

  16. Non! C’est sur vous n’avez rien contre Kandorya. Je vous renvoie Baptiste au titre de votre article: Kandorya, l’organisateur en fuite! C’est certain c’est contre une personne en particulier que
    vous vous en prenez avec une diffamation absolument caractérisée. Mais en faisant cela c’est aussi à l’ensemble du groupe de Kandorya que vous vous en prenez. Un titre qui va vous falloir assumer
    prochainement.

    Vous mettez en garde  les bénévoles en leur suggérant de ne pas accorder leur confiance. En gros vous essayer de faire fuir les bénévoles du projet Kandorya. Bel esprit pour quelqu’un qui
    prétend sur son blog ne jamais vouloir se laisser entrainer dans ce genre de comportements.

    Et vous prétendez également que:

    Matériel non livré, remboursements promis mais non-effectués, refus de communiquer les comptes de résultats, manque de transparence sur les budgets, gestion des bénévoles opaque et négligée.

    Tout cela démontre la bêtise de cet article et le fait que vous avez repris à votre compte les mensonges de certains détracteurs du projet. Grand bien vous en fasse. Vous devrez aussi l’assumer.

    Laurent JACTAT

    Gérant de GN-AVENTURES

  17. Lucie C,

    Certaines questions peuvent paraitre légitimes et nous y aurions répondu de bonne grâce. D’autres ne le sont pas car dans l’énoncé même de la question, Baptiste affirme des choses totalement
    fausses. Ce n’est pas à nous de faire le tri dans la boue qu’il nous envoie mais bien à lui de savoir animer son blog et de poser des questions de façon constructive. Aussi nous avons décidé de
    ne pas donner suite à ce questionnaire. Son article depuis a bien prouvé le parti pris de Baptiste sur Kandorya ou ses organisateurs.

    Vous affirmez que nos réponses sont fallacieuses. Vous ne pouvez pas affirmer cela sans préciser de quoi il en retourne.

    Enfin, sachez que pas un bénévole de l’an dernier ou pas un bénévole cette année ne nous a posé de questions suite à cette article de « sombres affaires » dont il n’auraient pas connaissance. Au
    contraire nombreux ont été ceux à nous contacter pour nous dire leur indignation face à un tel article.

    Quelques joueurs nous ont contacté, certains détracteurs même, pour avoir des réponses sur des on dits et des rumeurs. Nous n’avons pas manqué de leur répondre de façon constructive et avec des
    échanges intéressants afin que chacun se fasse une idée plus juste.  Nous n’avons jamais rechigné à cela.

    Maintenant, lorsque ce genre d’attaque arrive par quelqu’un qui est censé essayer de porter lui aussi sa pierre à l’édifice du GN en France, nous n’avons que mépris et dédain pour ce genre de
    personne qui ne cherche qu’à créer du scandale et qui par ce biais ne fait que monter les Gnistes les uns contre les autres. C’est pour nous une attitude lamentable et nous ne souhaitons pas nous
    engager dans cette voie.

    En espérant avoir répondu à l’ensemble de votre message

    Cordialement

    Laurent JACTAT

    Gérant de GN-Aventures

  18. Au moins, tout cela fait couler beaucoup d’encre. Autant Electro-GN a été très rentre-dedans et peut-être un peu impatient, autant GN-Aventure aurait pu répondre avec franchise sans crier au
    scandale et les fameuses rumeurs se seraient éteintes d’elles-même. 

    Au final pour moi ;

    – Pour Electro-GN je continuerai de suivre le blog car on y trouve vraiment plein de bonnes choses, mais comme n’importe quel canard y’a des articles à lire aux toilettes.

    – Pour Kandorya ; avant l’article j’en avais vaguement entendu parlé et ça ne m’intéressait pas plus, après l’article je suis avide d’avis (positifs autant que négatifs) et m’y inscrirai
    peut-être un jour pour voir. Je ne trouve pas que cette affaire porte préjudice à ce GN. 

     

    Ah la la, dès qu’on parle de sous et de liberté de la presse ça s’enflamme, je prend mon pop corn et je me marre. ^^

  19. Bonjour à tous !

    Je n’ai jamais ue de problême avec GN aventure mais j’en ai ue avec monsieur Jactat, et ce problême durerait encore à mon humble avis si je n’avais pas fait « scandale » sur le forum
    publique de Kandorya.

    Une personne qui décide de promouvoir le mass LARP en France via une entreprise, il fallait se douter que beaucoups de « GNiste » grincerai des dents. Je pense que, dans une telle
    situation, il faut savoir jouer carte sur table. Si des questions n’ont pas lieu d’exister celon monsieur Jactat, il suffit de répondre « nous n’avons pas connaissance de tels propos mais nous
    sommes prêt à écoutez vos contacts. Pour cela il peuvent nous écrire sur ….@ kandorya.com. » C’est clair, net et précis, et les sources pourront très bien revenir vers Electro GN pour
    dire si le problême c’est réglé ou pas et dans quelles conditions.

    Si j’ai appris une chose dans ma propre expèrience et de ce que je peux lire un peut partout, c’est qu’avec monsieur Jactat il faut faire scandale pour obtenir des réponses (bonnes ou mauvaises).
    C’est triste mais c’est la vérité.

    Jonathan, Ex-client de Monsieur Jactat.

  20. @Jonathan : j’aurais pu écrire exactement le même commentaire ! C’est fou !

    Autant le principe de GN-Boutyk (avec qui on a eu des soucis de… Hum… communication.) est génial avec leur catalogue énorme dédié au GN ! Mais communication : ZERO. Non, même zéro
    c’est pas assez fort pour décrire leur nullité en la matière…

    Autant le principe de Kandorya est génial, et merci d’avoir proposé un mass larp en France ! Kandorya 2011 était génial (à part la tempête et le trou noir qu’il y avait à la place de
    l’organisation des PNJ – où j’étais inscrit)
    . Je le dis, et je le répète : Kandorya 2011 était génial !

    Et quand j’entend les déboires autour de la com’ de la société GN Aventures, je peux pas m’empêcher de voir les similarités avec GN Boutyk. Et je suis désolé M. Jactat, mais le seul lien que je
    peux faire entre ces deux sociétés, c’est vous… (D’ailleurs quand vous dites que vous répondez toujours quand on vous contacte… J’ai doucement rigolé…)

  21. Bon sang, je viens de lire les questions de l’interview prévue, et il n’y a pas vraiment de quoi fouetter un chat… Où sont passé-e-s les rolistes qui ricanaient à la lecture de Chroniques d’Outre
    Monde ? J’avais parcouru avec effaremment les critiques apparues sur le web après l’édition 2011 de Kandorya, me demandant comment des pros avait pu faire preuve d’autant d’amateurisme (les retours
    négatifs étaient quand même légion). Apparemment ce n’est pas l’humilité qui continue de guider leur communication… Tout être intelligent devrait déjà avoir un signal interne qui hurle à mort sur
    le sérieux d’une telle entreprise… Courage à toi Baptiste et merci pour ton blog qui heureusement, regorge de nombreux autres articles intéressants.

  22. Bonjour,

    ancien joueur et client des anciens GN de Mr Jactat, je viens de découvrir la polémique sur Kandorya. En réponse au dernier mail et pour faire suite au(x) débat(s), je vous conseille d’aller sur
    le site officiel de Kandorya pour voir les critiques de cette année: unanimité (pour l’instant) sur l’immense plaisir que les joueurs ont pris à participer à Kandorya 2012.

    Pour avoir été à de nombreuse reprise joueur, pnj et orgas, je trouve dommage de casser les bonnes volontés qui donnent de leur temps pour le plaisir des autres.

    Je trouve dommage que dans la volonté d’information et de transparence affirmée par d’Electro-GN, ces éléments n’aient pas été apportés et ce d’autant plus après la polémique que ce blog a
    déclenché.

  23. Bonjour,

    L’édition de cette année semble s’être bien déroulée effectivement et nous espérons proposer un retour sur ce blog. Mais comme pour l’ensemble de nos publications, il faudra un peu temps.

  24. bonjour ! je tient a mettre mon grain de sel , comme dis plus haut la com est quasi inexistante , quand aux tentatives de contact avec mr jacqutat ( désolé pour l’orthographe ) il as fallut faire
    des critiques haut et fort sur le forum pour enfin avoir un contact avec cette personne ( contact qui c’est trouvé inutile car aucune discutions possible ) de plus le liens gn boutik / gn
    aventure qui soit disant n’existe pas est pourtant flagrant ! ( interdiction de certaines catégories de matériel ( a tord ou a raison ) si il vient de certaines boutique ou fait maison mais
    autorisé si venant de gn boutik ! ( bouclier a âme en bois et arc trop puissant entre autre )
    il y a pleins d’autres problèmes mais je n’ai pas le temps !

  25. Bonjour,

    J’ai eu l’occasion d’interdire des armes sur Kandorya car… elles étaient dangereuses. Si Laurent nous avait dit d’interdire certains types d’armes ou de marque, on lui aurait dit de s’occuper
    de ce qui le concerne, à savoir la gestion administrative, la com et la logistique. La sécurité et le check arme étaient la responsabilité des référents de camps.

    Votre pseudo complot commercial est à l’inverse de la réalité, car le modèle économique que propose Mythodéa est d’augmenter le chiffre d’affaires de l’événement par la multiplication importante
    du nombre d’artisans et revendeurs pendant la manifestation. Ce que la pratique que vous décriez rendrait impossible.Pour être rentable, il faut augmenter le nombre de joueurs et surtout de
    professionnels participants à la manifestation.

    Pour le reste plein d’améliorations restent à faire, j’en conviens.

  26. et bien allez voir la discutions qu’il y a eue la dessus sur le forum ( mr jacqutat y a participé ) au lieux de dire des choses dont vous n’êtes pas au courant ! ce dois être dans la partie
    archives et je ne sais plus si c’est sur un ou 2 topic ! et on parle même des armes Némésis avec fusée en bois qui étaient interdite ! je crois même que c’est le début du topic !

  27. Ah pardon ! Si c’est dans les archives, c’est qu’il s’agit de Kandorya 2011 ! Vu que je pensais que vous parliez de Kandorya 2012, je me suis fourvoyé. Mon ami Josef, orga également, a joué cette
    année avec une trés belle Némesis, dont le pommeau est une rose.

  28. en gros l’an dernier suites au critiques de mr jacqutat les ateliers nemesis lui ont proposé de lui offrir une arme pour qu’il la teste , et je ne sais pas ce qu’il c’est passé après !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *