Un GN de Serge : Les limites

Publié le lundi 5 mars 2012 dans Les GN de Serge

Par

--

Serge ne savait pas trop ce qu’il avait fait aux organisateurs pour se retrouver dans ce merdier. Mais là, attaché à une poutre de la charpente par une chaîne qui n’avait pas l’air d’être en latex, il n’en était plus trop à se poser cette question. Il était dans le noir, ne savait pas dans quel foutu coin de la ville on l’avait amené alors qu’il avait un bandeau sur les yeux, et constatait que son champ d’action était réduit à une zone d’à peine un mètre de diamètre autour de lui. Il était content de n’avoir pas eu à faire le trajet dans le coffre de la bagnole, mais bon sang, on ne lui avait même pas laissé le temps d’aller aux chiottes.

« – Il y a quelqu’un ? Qu’est-ce que je fous ici ? » demanda-t-il d’une voix peu assurée, en se disant que cette réplique pouvait aussi bien être en jeu qu’hors jeu. Un type lui répondit à l’autre bout de la pièce. C’était la voix de son pote, Raoul. Bon au moins il y avait un autre joueur dans ce GN. À moins que ce ne soit aussi un complice des organisateurs. Raoul n’avait pas l’air d’être plus au courant que lui de ce qui se passait. Et ils étaient toujours dans le noir. Et Serge avait toujours envie de pisser.

Serge et Raoul GN

Ça faisait maintenant quinze bonnes minutes qu’ils étaient là, cherchant à tâtons autour d’eux quelque chose qui aurait pu ressembler à un interrupteur, ou n’importe quoi d’autre qui aurait pu leur servir. La pièce dans laquelle ils étaient avait l’être d’être pleine de bric-à-brac, et n’avait probablement pas été nettoyée depuis un bon siècle. Sentant que la situation n’allait pas s’améliorer dans les minutes à venir, Serge décida de soulager sa vessie dans un seau qui traînait à côté de lui. C’était un peu crade, mais c’était mieux que de se pisser dessus. Il le poussa dans un coin en essayant de l’oublier.

Au bout d’un moment qui lui parut interminable, la lumière finit par s’allumer. Ils allaient peut-être pouvoir découvrir ce qui leur arrivait. Des photos au mur, un magnétophone avec des cassettes à écouter, un cadavre au milieu de la pièce, bon, il y avait peut-être quelque chose à comprendre dans tout ça finalement.

L’enquête avançait. Un type les avait enfermés ici tous les deux et voulait qu’ils se débrouillent pour qu’il n’y en ait qu’un qui survive. Que Raoul tue Serge. Ou peut-être l’inverse. Il y avait l’une des deux possibilités qui ne plaisait pas trop à Serge. Lui en tout cas n’aurait aucun scrupule à buter Raoul pour se sortir de ce guêpier. Ce qui l’ennuyait, c’est que Raoul avait trouvé un flingue à côté de lui. Et qu’il l’avait toujours en sa possession. Heureusement il n’avait pas l’air chargé. Enfin c’est ce que Raoul lui avait dit.

Serge se demandait depuis combien de temps ils étaient enfermés dans cette pièce. Ils avaient réussi à dénicher un téléphone, mais impossible d’appeler avec. Ils recevaient des appels de plus en plus inquiétants. Il fallait trouver une solution. De son côté Raoul devenait comme fou. Il disait que ça n’avait pas de sens d’avoir trouvé un flingue s’il n’y avait pas de balles à mettre dedans. Il avait tout retourné dans son coin de la pièce, et Serge avait fait de même autour de lui, mais rien.

Il fallait trouver une autre solution. Et puis ce n’était peut-être pas plus mal. Serge n’avait pas vraiment envie d’être celui qui se prenait une balle. Mais Raoul continuait d’insister, ils avaient sans doute mal cherché. Serge avisa soudain le seau qu’il avait poussé dans un coin, et jeta discrètement un coup d’œil à l’intérieur.

« Écoute Raoul, on se connaît bien toi et moi ? Alors fais-moi confiance. Si on n’a trouvé de munitions nulle part, c’est qu’il n’y en a vraisemblablement pas. On va plutôt trouver une autre solution. »

GN-Limites.jpg

Illustrations : Emilie Goudin

Les anecdotes de Serge sont TOUJOURS vraies.
Si vous voulez raconter votre anecdote à Serge, écrivez à contact@electro-gn.com

 

The following two tabs change content below.
Vincent CHOUPAUT
GNiste depuis le début des années 2000, cofondateur de l'association eXpérience, Vincent est présent sur Electro-GN depuis son lancement en 2011. Après une trentaine d'articles, il se consacre désormais davantage à la gestion quotidienne du site et à la planification des nouveaux articles. Convaincu qu'il y a encore énormément à découvrir sur le GN et ce qu'il permet, il espère que de nombreux GNistes continueront d'écrire et de partager leurs réflexions sur Electro-GN ou ailleurs.
Vincent CHOUPAUT

Derniers articles parVincent CHOUPAUT (voir tous)

Une réaction à Un GN de Serge : Les limites

  1. Je crois savoir à quel jeu ça fait référence ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.