Un GN de Serge : Des indices aux petits oignons

Publié le mercredi 28 mars 2012 dans Les GN de Serge

Par

--

Pour l’organisation de son premier GN, Serge avait essayé de faire les choses bien. Il avait des cousins qui avaient une grande maison secondaire à la campagne. Plutôt dans le genre rustique, tables en bois, vieille cheminée en pierre, ça collait plutôt bien à son style de GN. Ou peut-être que Serge avait écrit un GN dans cette ambiance pour pouvoir l’organiser dans un lieu gratis. Mais ça il ne l’aurait jamais avoué.

Quoi qu’il en soit il avait demandé gentiment à ses cousins, et ils avaient accepté de lui prêter la maison pour un week-end. En hiver. Oui c’était une période où ils n’y allaient pas trop, parce que le chauffage ne fonctionnait pas très bien. De toute façon Serge se dit que ses joueurs n’auraient qu’à mettre des pulls. S’ils étaient comme lui, ils préféreraient sûrement ça à payer un gîte une fortune. Oui Serge était un peu radin aussi.

Serge et Raoul GN

Enfin bref, pour le lieu c’était bon. Pour le scénar aussi, Serge avait écrit un truc béton. D’habitude, quand il était joueur, Serge trouvait que ça manquait toujours d’indices à chercher dans les pièces pour comprendre le scénario. Aller fouiller un lieu de GN pour trouver tous les objets de jeu, c’était un peu son kif perso à Serge. Alors pour son scénario, il avait mis le paquet.

Il avait caché des tas de papiers partout. Il avait passé plusieurs heures à maquetter tous ses documents de jeu. Il voulait que ça en jette. Il avait même dissimulé une pièce de la maison derrière une armoire, pour faire une pièce secrète, invisible des joueurs au premier abord. Elle était remplie de nouveaux indices pour avancer dans le scénario. Serge imaginait déjà le bonheur du joueur qui la découvrirait le premier.

Mais pour ça, il fallait qu’il y ait des indices pour la trouver. Alors Serge s’était procuré un registre d’époque, vierge, sur lequel il avait calligraphié à la main un texte énigmatique qui devait permettre de découvrir la pièce secrète. Il en avait déchiré quelques pages, caché ensuite le registre dans un bureau, et mis les pages arrachées dans une corbeille à papier dans une autre pièce. Seul un joueur comme lui penserait à aller fouiller la corbeille à papier pour trouver les feuilles manquantes, et pourrait réussir son scénario. Serge était fier de lui.

Le jour J, tout était prêt. Serge était venu plus tôt pour tout préparer. Ses joueurs arrivaient au fur et à mesure et il leur donnait les dernières indications avant de commencer. Une fois costumés et briefés, ils allaient tous attendre dans la grande salle. Plus que quelques joueurs à briefer et le GN allait pouvoir commencer. Serge était impatient.

En rentrant dans la grande salle avec les derniers, Serge vit que les joueurs l’attendaient aussi avec impatience. Son copain Raoul, qui était joueur lui aussi, était en train de s’affairer devant la cheminée, et les bûches crépitaient, réchauffant ceux qui n’avaient pas suivi le conseil de Serge et dont les costumes étaient un peu légers.

–        Tu as trouvé le tas de papier journal pour lancer le feu, Raoul ? Je croyais que je ne l’avais pas encore amené.

–        Non mais il y avait une corbeille à papier qui traînait, ça a fait l’affaire.

–        …

Serge se dit que de toute façon, ses joueurs n’auraient jamais été à la hauteur pour comprendre son scénario.

GN-indices.jpg

Illustrations : Emilie Goudin

Les anecdotes de Serge sont TOUJOURS vraies.
Si vous voulez raconter votre anecdote à Serge, écrivez à contact@electro-gn.com

 

The following two tabs change content below.
Vincent CHOUPAUT
GNiste depuis le début des années 2000, cofondateur de l'association eXpérience, Vincent est présent sur Electro-GN depuis son lancement en 2011. Après une trentaine d'articles, il se consacre désormais davantage à la gestion quotidienne du site et à la planification des nouveaux articles. Convaincu qu'il y a encore énormément à découvrir sur le GN et ce qu'il permet, il espère que de nombreux GNistes continueront d'écrire et de partager leurs réflexions sur Electro-GN ou ailleurs.
Vincent CHOUPAUT

Derniers articles parVincent CHOUPAUT (voir tous)

Une réaction à Un GN de Serge : Des indices aux petits oignons

  1. Ca c’est juste énorme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *