Un GN de Serge : La pêche aux trésors

Publié le vendredi 27 avril 2012 dans Les GN de Serge

Par

--

C’était un GN sur le thème des années 20. D’ordinaire, Serge aimait bien les jeux à cette époque. C’était souvent un prétexte pour les organisateurs à mettre du fantastique et de l’action. Serge aimait ça. Mais là, visiblement ce n’était pas le cas. C’était plutôt une ambiance réception mondaine et petits fours. Serge se faisait chier dans les réceptions mondaines.

Heureusement les organisateurs le connaissaient. Ils lui avaient donné un rôle en or. Celui d’un chasseur de trésors. Le jeu se déroulait au cours d’une réception donnée par un châtelain, et le personnage de Serge s’y était incrusté pour trouver un trésor caché quelque part dans le domaine.

Serge et Raoul GN

Le jeu se déroulait dans un vrai château. Avec un parc autour. Il y avait même un étang. Le site était vraiment classe. Il pouvait, ça avait coûté un bras à Serge de s’inscrire à ce GN. Il était venu en maugréant parce que c’était des copains qui l’organisaient, et qu’ils lui avaient promis un super rôle.

Serge avait passé toute la première partie du jeu enfermé dans un bureau, à résoudre des énigmes qui le mèneraient au trésor. Peut-être que d’autres personnages le cherchaient aussi, mais il serait le premier à le trouver. Il sentait qu’il arrivait au bout. La dernière énigme révélait que le trésor était enfoui dans la direction de l’arc de Cupidon. Cela tombait bien, Serge avait repéré un peu plus tôt une statue de Cupidon dans le parc du château.

Tous les joueurs étaient occupés à déguster des petits fours à l’intérieur. Serge n’en avait pas mangé mais il s’en moquait, il ne venait jamais en GN sans emporter ses barres chocolatées. Il sortit discrètement dans le parc. La statue de Cupidon était toujours là. Elle était un peu étrange d’ailleurs, toute en métal sur un socle en pierre. Son arc pointait droit vers l’étang.

Heureusement, Serge avait pris ses bottes en caoutchouc. Il en emportait toujours en GN, au cas où. C’était peut-être pas d’époque, mais au moins il aurait les pieds au sec. Et Serge commença à fouiller le fond de l’étang, avec son épuisette et sa maglite. Il savait que ça risquait d’être long. Si les organisateurs étaient aussi fourbes que lui, ils l’auraient bien planqué.

Serge n’avait pas compté le temps qu’il y avait passé, mais ça faisait sans doute plus d’une heure. Il commençait à avoir froid. Tout l’étang y était passé, et il n’avait toujours rien trouvé. C’est à ce moment-là qu’il vit son copain Raoul s’approcher de l’étang.

–        Alors quoi de neuf Serge ? Qu’est-ce que tu fais là tout seul dans l’étang ?

–        Je cherche le trésor du châtelain.

–        Ah ben tu peux t’arrêter, il a été trouvé dans le parc par là-bas, il y a dix minutes.

–        Mais c’est impossible, c’est la statue de Cupidon qui devait indiquer l’emplacement !

–        Cette statue-là ?

Raoul joignit le geste à la parole en posant sa main sur le Cupidon en métal. Celui-ci tourna sur son axe fixé dans le socle de pierre, en indiquant une nouvelle direction. Serge se dit qu’au moins, il avait toujours les pieds au sec.

(cliquez sur l’image pour la voir en grand)

Illustrations : Emilie Goudin

Les anecdotes de Serge sont TOUJOURS vraies.
Si vous voulez raconter votre anecdote à Serge, écrivez à contact@electro-gn.com

 

The following two tabs change content below.
Vincent CHOUPAUT
GNiste depuis le début des années 2000, cofondateur de l'association eXpérience, Vincent est présent sur Electro-GN depuis son lancement en 2011. Après une trentaine d'articles, il se consacre désormais davantage à la gestion quotidienne du site et à la planification des nouveaux articles. Convaincu qu'il y a encore énormément à découvrir sur le GN et ce qu'il permet, il espère que de nombreux GNistes continueront d'écrire et de partager leurs réflexions sur Electro-GN ou ailleurs.
Vincent CHOUPAUT

Derniers articles parVincent CHOUPAUT (voir tous)

2 réactions à Un GN de Serge : La pêche aux trésors

  1. <3

  2. Désolé serge, mais le trésor il est pour Francis!…Bon j’te raconte. Moi j’aime pas trop les mondanités non plus, mais les petits fours oui, et l’alcool qui va avec aussi, et là il y en
    avait des bouteilles (j’ai été poli, j’ai tout goûté). Bref, pendant que tu déchiffrais à grand peine, dans un bureau sombre te froid, les mystérieux renseignements (pour te mener au
    trésor), moi, Francis, je discutais avec les autres joueurs de tout et de rien (surtout), comme on le fait dans ces occasions (je jouais bien mon rôle, de bourgeois parasite ruiné incrusté). Et
    c’est comme ça que j’ai appris l’existence de ce fameux trésor! Ainsi que la façon de le dénicher (avec la statue de cupidon)…Je dois dire que dans un premier temps je n’y ai pas beaucoup prêté
    d’attention, mais la joueuse qui interprêtait ma femme avait compris qu’il fallait renflouer notre ménage, donc elle s’est mise à me harceler pour que je le découvre; je dois dire que c’est elle
    aussi qui a découvert l’habile système qui permettait de faire pivoter le cupidon…après ça été un jeu d’enfant que de fouiller le grenier! Et voilà. Petits fours, alcools, cigare, rôle
    bien joué (épouse dévouée) le tout en smoking et trésor trouvé! Pas besoin d’aller à la pêche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *