Un GN de Serge : Le sceptre magique

Publié le vendredi 15 juin 2012 dans Les GN de Serge

Par

--

Serge jouait l’un des protecteurs du temple sacré. C’était un rôle important, la garde d’élite du temple était le dernier rempart de la civilisation contre les démons. Et Serge était évidemment le meilleur d’entre eux.

Serge et Raoul GN

Le temple abritait un sceptre magique, qui avait été enchanté pour empêcher des hordes de démons venus d’un autre monde envahir la terre. Serge ne savait pas trop pourquoi ni comment fonctionnaient ces trucs magiques, mais il avait bien compris que ce n’était pas un simple bâton de marche. Il y avait quand même un hic : Si le sceptre venait à être brisé, l’enchantement serait rompu et les démons pourraient envahir la terre. Autant dire qu’on n’allait pas s’en servir pour une partie de baseball.

Le scénario du jeu était plutôt simple. Quelques démons étaient parvenus on ne savait comment à venir jusque là, et ils attaquaient maintenant le temple pour briser le sceptre et permettre au reste de leur armée de déferler sur terre. Le rôle de Serge et des autres protecteurs du temple était plutôt central.

Au début tout allait bien, les protecteurs du temple étaient nombreux et bien armés. Le problème c’est que les PNJ démons qui les attaquaient se renouvelaient sans cesse, et à l’intérieur les joueurs commençaient à fatiguer. Au fur et à mesure de la bataille, Serge voyait ses compagnons tomber les uns après les autres. Lui il évitait les actions inconsidérées, il savait que s’ils arrivaient à tenir jusqu’à l’aube, les démons repartiraient et ils auraient sauvé le monde.

Serge avait l’impression qu’il se battait sans s’arrêter depuis des heures. C’était sans doute au-dessus de la réalité, mais Serge avait toujours eu un goût certain pour l’exagération. Quoi qu’il en soit, les derniers combattants avait dû se réfugier dans la tour du temple et les démons gagnaient un peu plus de terrain à chaque minute. L’aube s’approchait, et derrière les protecteurs du temple, le grand prêtre joué par Raoul tenait le sceptre magique hors de portée des démons.

Les derniers combattants mettaient toutes leurs forces dans la bataille, ils étaient maintenant réfugiés au sommet de la tour, et succombaient les uns après les autres aux assauts démoniaques. Bientôt Serge se retrouva seul face à ses ennemis, dernier rempart pour protéger Raoul derrière lui qui tenait toujours le sceptre.

Il se battait sans relâche, et voyait du coin de l’œil l’aube poindre à l’horizon. Il lui restait suffisamment de points de vie, ils allaient peut-être pouvoir s’en sortir. Mais alors qu’il se trouvait en mauvaise posture, Raoul derrière lui qui n’avait pas dormi de la nuit et qui commençait à craquer, hurla aux démons :

« Puisque c’est ainsi, vous n’aurez jamais ce sceptre ! »

Et d’un geste sûr et précis, sans la moindre hésitation, il le brisa sur son genou.

serge sceptre GN

 Illustrations : Emilie Goudin

Les anecdotes de Serge sont TOUJOURS vraies.
Si vous voulez raconter votre anecdote à Serge, écrivez à contact@electro-gn.com

The following two tabs change content below.
Vincent CHOUPAUT
GNiste depuis le début des années 2000, cofondateur de l'association eXpérience, Vincent est présent sur Electro-GN depuis son lancement en 2011. Après une trentaine d'articles, il se consacre désormais davantage à la gestion quotidienne du site et à la planification des nouveaux articles. Convaincu qu'il y a encore énormément à découvrir sur le GN et ce qu'il permet, il espère que de nombreux GNistes continueront d'écrire et de partager leurs réflexions sur Electro-GN ou ailleurs.
Vincent CHOUPAUT

Derniers articles parVincent CHOUPAUT (voir tous)

3 réactions à Un GN de Serge : Le sceptre magique

  1. Je crois dans ma prochaine fiche d’inscription, je mets « Ce boulet de RAOUL » dans la case BlackList. ^^

  2. Chez nous ceci à un nom depuis quelques années : le backstab de face.

    Cependant, il y a du gros niveau de stab de face dans ce récit, même notre expert, Michel, n’y serait pas parvenu 😉

  3. Parfois je me dis que j’adorerai jouer avec Raoul et Serge, parfois non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *