Sahara Expedition – FR

Publié le lundi 17 octobre 2022 dans Critiques de GN,Slide

Par

Tags: , ,

--

D.Mska Photography

 

Disclaimer

Pour ceux n’ayant jamais fait de GN internationaux et n’osant pas en faire à cause de leur niveau en anglais, sachez que l’anglais n’est pas la langue maternelle de la plupart des GNistes internationaux. Le climat est globalement très bienveillant avec une volonté active de comprendre les autres et de se faire comprendre par les autres (demande de précision, question/reformulation pour s’assurer avoir compris, demande de ralentir le débit de parole…).

Sincèrement, si vous arrivez à suivre et mener un début de conversation en café linguistique (il y en a dans la plupart des grandes villes de France1), la langue ne sera pas un problème !

Le contexte

Sahara Expedition est un GN blockbuster2 se déroulant dans la partie Tunisienne du Sahara, près de Douz (“la porte du désert”) et organisé par Chaos League, une association italienne. Celui-ci s’inscrit dans l’univers horrifique de Howard Phillips Lovecraft.

J’ai participé à la première session internationale (janvier 2020), qui était elle-même la seconde session (la première en italien ayant eu lieu la semaine précédente).

 

Son synopsis est le suivant : Une expédition était sur la piste de la mythique Cité Blanche de Zerzura, mais a été portée disparue en l’absence de retours et de nouvelles. Puis… un survivant — ayant manifestement perdu l’esprit — est revenu, marmonnant des propos sur “les toits de Zerzura”. Il n’en aura pas fallu plus pour monter une seconde expédition dont l’objectif principal est de retrouver les disparus puis, si possible, continuer le but initial. Le tout se passe en 1934, en pleines tensions mondiales suite au krach boursier et la montée de la haine et de l’intolérance en Europe.

C’est un GN transparent/ouvert (les deux termes sont utilisés), c’est-à-dire que tout le monde à accès à toutes les informations de tous les personnages. Si vous voulez lire les 78 personnages, vous pouvez (d’ailleurs, ils sont ).

C’est aussi un GN presque exclusivement social. Si vous voulez des scènes d’action pulp et épiques digne d’un “Indiana Jones et la dernière croisade”, vous allez être très déçu.

L’accent est aussi mis sur la descente dans la folie progressive des participants. De plus, vous n’aurez aucun impact sur le scénario. C’est un “GN couloir” qui se déroulera, quelles que soient les actions réalisées par les personnages.

D.Mska Photography

L’inscription

Chaos League a débuté en janvier 2019 par une série de pré-inscriptions non-engageantes pour avoir une idée de l’engouement pour ce projet. La réponse de la communauté fut assez impressionnante, mais a été tout de même sous-évaluée par les organisateurs.

Le mois qui a suivi, ils ont ouvert les inscriptions sur leurs serveurs et… Et bien… Disons que l’engouement a VRAIMENT été au rendez-vous. Les serveurs ont été totalement surchargés : difficulté pour aller au bout du tunnel d’achat, pas le bon nombre de billets achetés, places indiquées “sold out” alors qu’il en restait… Une véritable galère.

Il y avait trois niveaux de billets3 :

  • Sponsor : 580€
  • Normal : 500€
  • Solidaire : 300€

 

Pour ceux qui ne connaissent pas ce type de fonctionnement, les places dites “solidaires” sont ouvertes à tous sans justification et sont en général débloquées sur le système “une place sponsor prise = une place solidaire débloquée”.

 

Je n’ai pas réussi à acheter un billet sur la plate-forme de Chaos League, mais l’ai eu grâce à une amie (après accord avec les organisateurs) qui en avait acheté deux par erreur suite aux problèmes techniques de leurs serveurs.
D’ailleurs… Ceux-ci ont eu un tel engouement sur ce GN qu’ils sont passés de deux runs prévus (un en italien et un international) à quatre runs prévus (un italien, trois internationaux).

Bon, entre temps la COVID-19 est passée par là et les runs supplémentaires ont été déplacés effectivement en 2022.

 

Le billet inclut :

  • Deux nuits dans un hôtel à Douz (une avant le GN, une après)
  • Un aller-retour en car depuis Tunis
  • La location d’un équipage berbère s’occupant du camp (tentes, “lits” et nourriture)
  • Quelques accessoires au cas par cas (armes à feu factices, par exemple)

 

Le billet n’inclut pas :

  • Le costume (pas de location possible) sauf pour les légionnaires (par souci d’unité visuelle pour les militaires)
  • Le sac de couchage
  • L’aller-retour à Tunis

 

Une fois l’inscription confirmée, Chaos League fournit un PDF de 77 pages : “Sahara Expedition Guide”. Ce document contient beaucoup d’informations utiles :

  • L’organisation générale du GN ainsi que son contexte
  • Ce que ce GN sera et ne sera pas
  • Des explications de mécaniques
  • Les descriptions des différentes institutions
  • La liste des départements par institution et leur description
  • Du fluff
  • Ce qui est demandé aux joueurs pour les costumes, ainsi que des ressources pour les aider.
  • Une FAQ

Ce document remplit aussi le rôle d’une lettre d’intention (bien qu’un tel document était déjà fourni) et il est vraiment complet !

 

Vient ensuite le formulaire de casting avec la liste de personnages. Cette dernière est fourni sous deux formats, complet et résumé, et conseillé de le lire dans l’un des trois formats suivant :

  1. Format court : nom, groupe, métier, archétype parlant (site web)
  2. Format moyen : nom, groupe, lettre de motivation du personnage pour participer à cette expédition (2 pages — PDF général des personnages)
  3. Format complet : la totale, soit la lettre de motivation, l’histoire, les secrets, les liens, les niveaux de folie, les déclencheurs de celles-ci… (8 pages — PDF général des personnages)

Il est ensuite demandé d’en choisir 7 et de les classer par ordre de préférence.

Enfin, quelques semaines après, nous recevons notre personnage final.

 

Pour information, j’ai interprété Richardson, ambassadeur (suite à une erreur de compréhension de ma part… mais c’est une autre histoire) qui était mon 7ème et dernier choix.

 

Petit tip au niveau des personnages que j’ai trouvé très pratique et que je n’ai vu nulle part ailleurs : la première lettre du personnage fait directement référence à son groupe principal. Ainsi Richardson appartient au groupe Royal Geographic, tandis que Lacombe est membre de la Légion ou que Müller fait partie de la Miskatonic University. Une petite mécanique très bête mais ô combien utile4.

En plus de cela, il est demandé que chaque groupe porte un accessoire d’une couleur en particulier (exemple : un accessoire vert pour le groupe Royal Geographic), afin de faciliter l’identification des personnages.

 

Une fois les personnages attribués est fourni un délai pour confirmer le personnage (au cas où celui-ci ne conviendrait vraiment pas, au final).

Passé ce délai, les personnages sont définitivement verrouillés. C’est ensuite à la charge des participants de se coordonner pour des scènes ou créer/approfondir les liens. Je vous conseille fortement de le faire. Cela permet de conserver la motivation pour le GN et de directement préparer certaines choses (scènes, tips de langages ou habitudes de personnages…).

 

Enfin, trois semaines avant le GN, Chaos League nous a fourni un dernier PDF. Il est nommé “Procedures & Protocols”. Un nouveau PDF de 291 pages. Cela peut sembler un peu tard, vu le nombre de pages, mais ce n’était pas réellement un problème au final.

Ce document explique en détail ce que notre personnage aura à faire et les mécaniques de ses occupations. Ainsi, il n’y a pas réellement beaucoup à lire, de 1 à 4 pages par rôle, avec des annexes en plus.

Chaque rôle a de 0 à 5 pages d’annexes, donc au final, cela ne représente que 9 pages au maximum à lire, comprendre et “retenir” (il est possible de les avoir avec soi).

 

Avant le GN

Comme pour chaque GN dans un contexte international, je vous conseillerai de venir au moins un jour auparavant, et de partir au moins un jour après, histoire de rester un peu sur place et de pouvoir réaliser quelques activités avec les autres GNistes pour briser la glace et visiter les environs (autant en profiter !).

De mon côté, nous sommes venus deux jours plus tôt, et cela nous a permis de visiter un peu, de se poser et reposer ainsi que de rencontrer et discuter avec quelques autres (et parler de limites, scènes potentielles, pluie et beau temps, “c’est joli Carthage”, différences culturelles de GN, etc.).

Kilian Lamberdière

Souk de Tunis de nuit

 

Le rendez-vous pour le départ était à l’aéroport de Tunis. Nous étions environ 80 personnes, de plusieurs pays différents. États-Unis, Danemark, Russie, Pologne, France5, Belgique, Suisse, Allemagne, Italie… En discutant avec les autres, je me suis rendu compte que la plupart connaissait de zéro à trois personnes.

Initialement prévu pour 8 heures de trajet, il en dura 10. Celui-ci s’est fait dans la bonne ambiance, la somnolence et les chants. Un des participants (Hello and thanks Cameron ! 😉 ) avait amené un carnet de chants de chorale qu’il avait créé et imprimé en plusieurs exemplaires pour l’occasion. Celles-ci nous ont bien accompagnés et ont pour beaucoup contribué à notre immersion (surtout “Lord I don’t want to die in the Storm6)

Enfin ! Arrivés à Douz vers 22 heures, pour nous restaurer et assister au premier atelier : les informations globales et la sécurité (notamment lié au Sahara).

Une fois le check-in fait (et nos badges pour les noms de nos personnages), direction le restaurant !

Ceux qui avaient commandé les goodies du GN pouvaient aussi les récupérer à ce moment-là. Et oui, c’est une petite particularité de Chaos League : ceux-ci proposent (en sus du billet) des kits en lien avec leurs GN. Dans celui de Sahara Expedition se trouve un burnous, un shesh et un patch du symbole de l’expédition. Des affaires pratiques pour le GN, et qui sont une bonne source de nostalgie une fois l’événement terminé. Une bonne approche marketing je trouve !

Malgré le retard induit par le bus, la nuit fut suffisante car il nous était demandé d’être réveillé, frais, dispo, restauré et costumé pour 9 heures le lendemain.

Le matin, nouveaux ateliers.

Nous avons vu les différentes approches et mécaniques de nos personnages, ainsi que de la mise en groupe pour commencer à s’immerger dans l’ambiance et les personnages (le tout sous l’œil amusé du personnel de l’hôtel).

Puis, vers midi, après les ateliers pour nous mettre petit à petit dedans, le GN en tant que tel débuta.

 

Le vif du sujet

D.Mska Photography

Une sahara dans le Sahara

 

Ce GN est réparti en chapitres (pour un total de cinq), avec un certain délai en jeu entre chaque.

Le délai en temps réel va de “rien” à “quelques heures”. Le délai en temps de jeu, quant à lui, s’élève à chaque fois à plusieurs jours pour nos personnages.

Chaque chapitre de jeu est introduit par un fichier audio, un extrait de journal (les connaisseurs de Lovecraft devineront le style d’écriture), avec une musique d’ambiance appropriée.

Chaque partie de journal nous indique combien de jours passent entre deux chapitres, quel est le moral et quelle est la situation actuelle.

 

Chaque chapitre déroule l’histoire au fur et à mesure de l’avancée de l’expédition. Le premier est très court et est la réception de lancement de l’expédition, la veille du jour J, directement dans l’hôtel. Il est principalement utilisé comme scène d’introduction et permet de situer les personnages par rapport aux autres publiquement. L’atmosphère est vraiment excitée et prometteuse, comme l’est un début d’expédition !

Ensuite, vient une pirouette scénaristique bien trouvée pour pallier au manque de véhicule empêchant à tout le monde d’aller dans le Sahara en même temps : le second chapitre est en deux groupes.

Enfin, tout le monde se retrouve dans le désert (fun fact : nous y avons été accueillis par de la pluie ET un arc-en-ciel, comme quoi, tout arrive) et les chapitres et l’expédition continuent de suivre leur cours.

Kilian Lamberdière

Arrivée dans le Sahara et arc-en-ciel

 

Chaque personnage a sa propre folie, et 3 étapes, avec plusieurs déclencheurs conseillés. Si vous le désirez, vous pouvez les changer, ainsi que la folie et ses étapes. Vous êtes libres de jouer vos personnages comme vous le sentez (les orgas demandent tout de même d’être prévenus auparavant si vous sortez du chemin imaginé pour votre personnage). Nous avions quelques limitations sur les étapes de nos folies :

  • Étape 0 à 1 pour les chapitres 1 et 2
  • Étape 0 à 2 pour les chapitres 3 et 4
  • Étape 0 à 3 pour le chapitre 5

Si vous désirez rester sain d’esprit, c’est totalement possible. C’est ce que j’ai fait (dans un certain sens), puisque j’ai eu quelques difficultés à interpréter la folie de mon personnage.

 

En dire plus serait raconter l’histoire, et bien que ce GN se veuille transparent, je ne souhaite pas vous priver du plaisir des surprises que vous pourriez avoir en y participant.

Martin A Lessem7

Les participants et le souci du détail…

Conclusion

Sahara Expedition fut mon premier GN international, mais j’en conserve un souvenir mitigé. Mon personnage était 100% social sans lien avec le reste de l’expédition et je sais à présent que ce type de personnage n’est pas pour moi (je m’en doutais avant ce GN, il me l’aura confirmé). Je ne peux décemment mettre toute la responsabilité sur Chaos League à ce sujet néanmoins… Certaines des mécaniques que devaient gérer mon personnage n’ont pas été mises en place (communication avec les locaux pour décider de notre itinéraire afin d’éviter les dangers) ou pas explicitées aux autres participants (responsable du courrier). C’en a été à un point où les organisateurs m’ont attribué la mécanique “traduire le morse” car ils avaient bien remarqué que mon personnage se retrouvait en partie amputé de pans prévus (et merci à eux, c’est une bonne réaction).

Concernant le service postal, j’ai fait mon possible pour le diffuser auprès des autres participants et cela a apporté beaucoup de scènes aux deux qui l’ont utilisé. Cela reste en demi-teinte pour moi.

Je n’ai pas l’impression que d’autres personnages aient eu ce type de problème néanmoins.

 

Je pense que la mécanique des chapitres peut être vraiment intéressante, mais qu’elle nécessite une coupure claire ainsi qu’un “temps de digestion” pour bien fonctionner. Nous avions une musique + lecture de journal pour nous servir de coupure claire, mais pas de “temps de digestion”. Deux coupures ont indiqué “une dizaine de journée passèrent”, après une scène, et j’ai vraiment eu l’impression de ne pas être le seul à avoir du mal à interpréter “OK, 10 jours de plus maintenant, mon personnage est plus éreinté, plus fatigué et il s’est sans doute passé d’autres épreuves. Il faut bien le prendre en compte”.

 

Les ateliers pré-GN étaient bien, plutôt simples et efficaces dans l’ensemble. Ils suivaient le fil rouge : “qui êtes-vous et qui sont les membres de votre groupe”. Je n’ai pas souvenir d’atelier post-GN par contre.

 

Bien que nous ayons beaucoup de choses très codifiées à faire (comment déchiffrer, comment remplir les formulaires…), il n’y avait pas vraiment de règle en réalité. Rien sur les conflits ni sur les combats. Seule règle : si un pistolet est pointé sur vous, vous DEVEZ faire ce que le personnage vous demande. Malgré son gros corpus de mécaniques, Sahara Expedition rentre plutôt dans la catégorie “sans règle” pour moi.

 

Néanmoins, je dois reconnaître que Chaos League s’est vraiment investi dans les effets théâtraux et l’utilisation de la technologie au service du GN (il n’y a pas grand chose, mais ça fonctionne VRAIMENT bien, selon moi). Ils ont bien prévu les camps, le voyage et tout ce qui concerne ce GN.

Il y a un peu trop de deus ex machina à mon goût, mais vu que c’est une histoire lovecraftienne… je ne vais pas en vouloir à Chaos League pour ça.

 

Je tiens à sincèrement remercier l’équipage de six personnes qui nous ont accompagnés dans le Sahara. Ils se sont occupés des chameaux et des dromadaires, ont monté et démonté les camps et nous ont préparé à manger tout le long du GN.

 

Quant au Sahara lui-même… C’est la première fois que j’y allais. Il est vraiment surprenant (ses lumières, son horizon, son silence..), et je suis content d’avoir pu faire un GN dans un tel endroit une fois dans ma vie. C’est un endroit spécial, et je comprends aisément qu’on en retire du mysticisme ou un certain magnétisme. L’horizon attire tant le regard… Un autre point, aussi, le sable s’infiltre vraiment partout, et je ne comprenais pas cette phrase avant d’y être allé.

Kilian Lamberdière

Sahara et horizon

 

Au global, ce GN a dû me coûter environs 1 200€ cumulé sur l’année (billet + trajets + hôtel + costume).

Bien que ce ne soit pas LE GN, je ne regrette pas d’y être allé et je suis même plutôt heureux d’avoir vécu cette expérience, même si mon personnage m’était difficile à incarner, une partie de moi est restée dans les dunes du Sahara, au sein de la Cité Blanche de Zerzura.

Tips généraux

  • Attention au moment où vous allez au Sahara. Désert ne rime pas avec “chaleur étouffante”. Préparez-vous bien en conséquence ! En janvier, les températures allaient de 20 en journée à 0 la nuit.
  • La sable s’infiltre PARTOUT. VRAIMENT PARTOUT. Attendez-vous à en retrouver pendant plusieurs jours (voire semaines) après votre retour.
  • Prenez des mouchoirs et/ou du PQ. Les toilettes n’existent pas au Sahara.

 

Notes

1 : Si ce n’est pas le cas par chez vous, il en existe aussi des 100% virtuels.
2 : GN généralement cher (plusieurs centaines d’euros) avec des éléments étonnants (lieux, costumes, effets spéciaux professionnels, infrastructures, …).
3 : Les prix ont augmenté depuis.
4 : Qui impose tout de même aux orgas de bien se creuser la tête pour les noms des personnages s’il y en a beaucoup.
5 : Manifestement !
6 : Je vous laisse deviner pourquoi 😉
7 : Photo prise par un appareil ayant fait le Débarquement. Je ne pouvais pas ne pas la mettre rien que pour cette trivia.

The following two tabs change content below.

Kilian Lamberdière

Un GNiste passionné qui souhaite que ceux-ci soient plus connus et existent en assez de formats pour contenter chacun. Toujours participant, jamais organisateur (jusqu'à maintenant, qui sait de quoi l'avenir sera fait).

Derniers articles parKilian Lamberdière (voir tous)

Une réaction à Sahara Expedition – FR

  1. Merci pour ton retour. Personnellement, apprendre après l’inscription que le format du jeu est très directif, ça m’aurait soulé ^^ parce que ce n’est pas ma came. Ton retour est donc précieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.