L’atelier Mad Maker

Publié le lundi 25 février 2013 dans Articles

Par

Tags: , ,

--

Interview de Julien Montfalcon

mad maker gn logo

Tu peux te présenter un peu… Nous dire quel joueur de GN tu es ?

Je suis un jeunot paraît-il. Enfin je fais du GN depuis quand même neuf ans et j’avais avant cela fait mes débuts sur table bien bien avant.

Je suis un joueur plutôt axé intrigue, diplomatie, magouille, même si je n’hésite pas à me battre. Je suis donc facilement attiré par tout GN bien scénarisé et garni de trames en tout genre, ou par les murders avec de la bonne parlote et de l’ambiance. Je pratique assez souvent dans l’année ces doux arts ludiques.

Mes rôles fétiches sont souvent celui du gentil sans scrupule pragmatique au sens moral bien à lui. Ou celui de l’opportuniste qui tire toujours son épingle du jeu. Et à de rares occasions j’endosse le rôle du sournois méchant qui réussit à déclencher la fin du monde.

Quand vient le temps des combats, mes armes de prédilection sont les épées bâtardes, les armes de lancer et surtout les armes d’hast.

Et en dehors de ma vie de joueur je trouve encore le temps d’être PNJ ou d’organiser au moins un GN par an avec mon association Khonsou.

mad maker gn golem gn

Qu’est-ce qui fait la différence chez Mad Maker ?

Les possibilités de personnalisation de la commande : je ne fais pour le moment pas de stock car je me consacre pleinement à des projets originaux.

Je tiens vraiment à ce côté « production unique » qui fait de chaque arme, bouclier, armure, … un objet vraiment personnel et propre au joueur.

Le rapport humain aussi : je suis ouvert à la discussion, que ce soit quand j’élabore avec le client sa commande, que je lui donne des conseils d’entretien, ou que je me tiens à sa disposition pour toutes réclamations de sa part.

mad maker gn bouclier02

Faire ce genre de matériel doit prendre des heures, non ?

Ce qu’il faut pour que ce soit bien fait ! Et j’ai la chance de travailler assez vite. Après selon le projet le temps de travail peut varier du tout au tout. Il faut compter les temps de croquis, de concept, puis le montage/assemblage, et enfin le latex/peinture/vernis.

Entre six à sept heures pour monter une épée (avec plus ou moins d’ornement), huit à neuf heures pour une rapière, plus de dix heures pour un bouclier… Le plus long de mes projets a été le Balrog à plumes avec plus d’une centaine d’heures de boulot…

J’avouerai que parfois je passe trop de temps sur une commande, obnubilé par l’idée de faire au mieux.

mad maker gn bouclier01
Tu proposes des avantages aux GNistes. Comment ça se passe ? 

Récemment j’ai monté mon auto-entreprise, pour me lancer dans la cour des grands. Mais j’ai rapidement vu qu’il me fallait un budget de départ pour m’installer et acheter des fournitures en grosse quantité. Plutôt que de faire un prêt, chose qui n’avantage que le banquier, je me suis orienté vers le financement participatif sur fr.ulule.com. Ce système de « Crowdfunding » permet aux donateurs de recevoir en retour de leurs dons des contreparties de la part du porteur de projet.

J’offre donc par ce financement des avantages aux gens qui m’auront soutenu. Cela passe par des réductions (-10%, -20%, -30%) pour toute l’année, d’autres à vie, des cadeaux au choix du donateur, des dessins, des sortes de goodies, des moments de rencontres, de jeu et de partage…

Pour les intéressés, suivez le lien http://fr.ulule.com/atelier-mad-maker/

 

D’autre part, je souhaite rendre accessible aux associations mon travail, notamment en matière de gros monstres ou décorum. J’applique donc aux commandes de ces dernières, qu’elles passent en leur nom, une ristourne de 20% pour des projets d’une valeur minimum de 150€.

mad maker gn armes02

Tu as des exemples de ce que tu as fait pour des jeux ?

Quelques exemples, oui. Mon tout premier travail, ce fut un décorum steampunk, une sorte de machinerie aspirant la magie, réalisé pour mon association. C’était un peu du bricolage à l’époque, avec du recyclage de babiole en tout genre.

J’ai fait un peu de chemin depuis, apprenant sur le tas et utilisant mes compétences acquises lors de mes années aux Beaux Arts.

Toujours pour mon association, j’ai produit successivement un premier Balrog à plumes, puis une Reine dridder, un golem runique, de l’armement et des décorums divers. Et dernièrement un balrog à plumes 2.0 de 2m30 de haut. Sa mise à jour future avec ailes articulées est prévue pour cet été 2013.

Tout ce petit monde a d’ailleurs été prêté à d’autres associations, et a fait des apparitions sur plusieurs GNs chez Neverland ou lors d’animations à l’AEL (centre social local). On notera aussi une petite promenade du Balrog à plumes dans les champs verdoyants du premier volet de Kandorya.

mad maker gn bouclier04

En ce moment, tu travailles sur quoi ?

J’ai en projet des modèles d’expo pour mon stand sur les conventions, car ne faisant pas de stock, il faut quand même que j’ai des productions à présenter. J’ai donc une lame courbe elfique et un cimeterre en montage. Quelques épées et rapières sont aussi en préparation pour des clients, et une dague qui sera l’un des lots à gagner lors du tournoi de mars du GN brestois med-fan « L’Épopée du Clan » (http://contreedesreves.xooit.fr).

mad maker gn armure
Quelques réalisations favorites ?

Ma réalisation favorite reste mon bestiau des premiers temps, le Balrog à plumes, qui sur le Kandorya faisait reculer même les PNJs qui m’attaquaient. Viens ensuite la Reine dridder qui à sa première apparition, de nuit dans un couloir de Fort Tamié, avait fait détaler même les joueurs les plus chevronnés.

mad maker gn armes04archange
Un boulot vraiment à part… comme souvent pour les pros du milieu du GN, tu as sans doute des histoires liées à ça…

Les apparitions de mes monstres, comme je le racontais plus haut, qui ont a priori toujours bluffé les gens qui se les prenaient sur le coin de la tête. Je rends d’ailleurs hommage au PNJ qui manipulait le Golem sur un de nos GNs : ce dernier était lié à une stèle et devait toujours être à proximité. Je l’applaudis pour ne pas l’avoir quittée sur quatre tours de terrain (le Fort de Tamié). En effet les joueurs avaient embarqué la stèle et le PNJ, n’écoutant que son devoir, les avait suivis !

J’ai eu aussi des commandes plus atypiques, en tout cas pas GNistiques. Par exemple une demoiselle de Nouvelle Calédonie m’a commandé pour l’anniversaire de son compagnon une manette de Xbox customisée Steampunk. J’ai eu aussi quelques commandes d’un metteur en scène de ma région, dont un costume de violon, une plume et un fromage géants ou encore une radio année 30 de 2,2m de haut par 3m de large. (voir vidéo)

D’autres images

 

mad maker gn 4_n

mad maker gn armes01

 

mad maker gn armes03

 

mad maker gn machinemad maker gn manette xbox steampunkmad maker gn masque fou gobelinmad maker gn Reine dridder gnmad maker gn_nmad maker gnbouclier03

 

 

 

2 réactions à L’atelier Mad Maker

  1. C’est superbe !!! Merci pour la découverte 🙂

  2. Super projet. Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *