Identités

Publié le lundi 20 janvier 2020 dans Previews de GN

Par

Tags: , ,

--

Titre du Grandeur Nature : Identités

Association organisatrice : Les Traverses ASBL

Fin des inscriptions : Le 30 janvier 2020

Lien vers le site internet dédié

Localisation : Wierde (province de Namur_ Belgique)

Dates des différentes sessions :

Première session en français du 8 au 10 mai 2020, seconde session également en français du 28 au 30 août. Troisième session, cette fois anglophone, du 16 au 18 octobre.

Nombre de participants : 10

Nombre d’organisateurs : 4

A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ? La toute première session sera celle du 8/10 mai.

L’autrice : Amélie Orsel, alias Saki Jones

D’où vient l’idée de ce GN, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

Ce GN vient d’un amour inconditionnel de la SF et de la grande liberté qu’elle nous offre pour réinventer les cadres sociaux, faisant ainsi surgir de nouvelles questions (ou de très anciennes que l’on peut considérer sous un nouveau jour). Si vous cherchez de la hard science où tout est scientifiquement exact, ou encore un GN d’aventure échevelé type space opéra, alors mieux vaut aller voir ailleurs : dotée du bagage scientifique d’un tribble (en terrien on pourrait parler d’une huître), l’autrice confesse une préférence pour les histoires intimistes durant lesquelles on discute et se heurte à des choix moraux plus qu’on ne se bagarre, même si un peu de bagarre n’est pas exclu.

 

Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ? Que vont-ils faire pendant le GN ?

Si vous pouviez devenir la personne que vous rêvez d’être, ou du moins une personne qui fonctionnerait en harmonie avec le monde qui l’entoure au lieu de s’y heurter, seriez-vous tentée ?

Qu’il s’agisse pour vous d’un rêve ou d’une nécessité, le peuple de Cori, une planète de type IV de la galaxie Omega 9, peut vous aider. En effet, les Coriphes ont des pouvoir psy qui leurs permettent de modifier durablement les esprits et personnalités.

Nous vous proposons d’interpréter des extra-terrestres d’aspect humanoïde venant de diverses planètes. Sept de vos personnages intègreront une session de la mystérieuse, onéreuse et recherchée Cure Coriphe. Trois autres seront des membres clefs du staff, ayant subi ce même reconditionnement par le passé puisque la Cure fait partie de leur culture et de leur religion.

Un bref descriptif de chacun des 10 personnages est disponible en suivant ce lien. Il est important de les lire afin de se faire une idée du type d’interactions que nous vous proposons ici. Tous sont présentés au féminin mais leurs genres n’ont en réalité aucune importance, c’est un choix qu’il vous reviendra de faire si vous l’estimez nécessaire. Notez qu’il s’agit d’extra-terrestres qui n’ont aucune raison de se conformer aux standards terriens.

Comment se déroule la Cure ? Les personnages n’en savent quasiment rien. Ils sont arrivés dans le centre la veille en fin de journée et se sont brièvement présentés avant d’aller se reposer. Le GN en lui-même commence le matin, lors de la première activité de reconditionnement. Ces activités vont se répéter d’une façon assez monotone, le but étant de transformer les personnalités des personnages par petites touches, en modifiant peu à peu leurs réactions à un nombre limité d’exercices. Des artefacts aliens seront aussi utilisés. Lors du final, chaque personnage sera pris à part afin de jouer sa scène de conclusion, se passant ailleurs et dans un futur proche.

 

Pourquoi ce site de GN, ces décors ? 

Il aura fallu du temps avant de trouver LE site quasi idéal, c’est à dire à un prix raisonnable (histoire d’avoir une PAF elle aussi raisonnable), grand, sans meubles et doté d’une belle hauteur sous plafond afin d’y monter un décor de SF simple mais dépaysant.

“Quasi” seulement car il ne répond pas entièrement au cahier des charges pour être accessible aux personnes à mobilité réduite. Toutefois l’espace est parfaitement plat et facilement accessible. De plus nous proposons une aide humaine et surtout d’être à l’écoute des besoins spécifiques de chaque personne handicapée ayant envie de rejoindre ce GN. Nous ne pouvons pas garantir que nous trouverons effectivement une solution à tous les besoin exprimés mais nous ferons de notre mieux pour y arriver.

 

S’il y a des règles spécifiques, qu’apportent-t-elles au GN ?

Il ne s’agit pas d’une règle spécifique mais d’un choix de game design. Identités est un scénario à secrets. Des révélations arriveront assez rapidement, dont certaines dont les personnages n’auront pas forcément conscience, mais les joueurs et joueuses si. Si jouer de façon méta vous pose problème, ce GN ne vous conviendra pas.

Si vous voulez savoir exactement où vous mettez les pieds, ou si vous estimez qu’il serait plus simple pour vous de jouer en transparence, nous pouvons révéler individuellement les secrets du scénario. Il vous sera simplement demandé de garder ces informations pour vous.

Que diriez-vous à vos participants pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

En lisant les descriptifs des dix rôles vous pourriez avoir l’impression que le but sera d’échapper héroïquement au reconditionnement, car la plupart des histoires qui ont mené les personnages jusqu’à la Cure sont douloureuses, voire révoltantes : renoncer à qui l’on est est bien souvent un sacrifice.

Pourtant, si vous espérez mener une révolte violente ou organiser une évasion, vous aurez droit à une belle déception : personne n’est prisonnier ! Pour partir il suffirait à votre personnage de franchir le seuil de la porte, tout en sachant que cette décision extrême aurait un impact non seulement sur son avenir mais aussi sur l’effet de la Cure sur les autres membres du groupe. Celle-ci fonctionnant en partie grâce à l’union psychique de plusieurs personnalités, chaque esprit réfractaire fragiliserait ce lien et risquerait d’avoir un impact sur la réussite générale du traitement.

Une forme de pression pèsera donc sur chacun des personnages de la part de ses pairs. Gardez toutefois en tête que vous, les interprètes, serez parfaitement libres de partir si vous le désirez : cette décision modifiera peut être quelque chose pour les personnages des autres, mais cela offrira simplement un nouvel embranchement à leurs histoires, ce qui est tout aussi intéressant.

Il est tout à fait possible que finalement le reconditionnement échoue pour votre personnage. Cette décision sera entièrement entre vos mains, en fonction de ce que vous estimerez être sa motivation ou sa résistance ainsi que de l’impact du reste du groupe. Cela se jouera lors de la scène de conclusion, même si la tension montera progressivement durant le GN.

 

Si on devait parler de ce GN dans une critique sur Electro-GN, quel serait le meilleur angle d’attaque ? De quel aspect de ce GN devrait-on parler avant tout ?

Quel prix accordons-nous à notre identité, et est-il éthique de la sacrifier à partir du moment où on le fait de son plein gré ?

Vaut-il mieux être reconditionné avec une insidieuse douceur ou par la douleur, qu’elle soit physique ou psychologique ? Quitte à se poser des questions, comment définir l’identité ? Est-ce qu’une personnalité remodelée selon nos souhaits nous rendrait moins légitimes, moins libres ?

Présentez-nous un peu l’asso !

Les Traverses ASBL a pour but d’organiser, encadrer et promouvoir des événements de type jeux de rôle grandeur nature. Situés en Belgique, en région liégeoise, nous nous adressons avant tout à un public francophone… mais il y a une première fois à tout, celle-ci aura lieu en octobre 2020 avec la session anglophone d’Identités.

The following two tabs change content below.
Avatar

Saki

Avatar

Derniers articles parSaki (voir tous)

5 réactions à Identités

  1. Mais est-ce un GN ?
    Les joueurs ont-ils vraiment la possibilité de faire l’histoire ou sont-ils dans les rails d’un “comportement juste attendu” auquel la seule option différente serait “une mauvaise interprétation du rôle”.
    Car, j’ai compris que dans ce jeu il ne peut y avoir de révolte ni de révolutions, et qu’on vas dire aux joueurs quels personnage sils vont interpréter et quels personnages ensuite ils devront interpréter après la Cure, mais du coup ne les contraint-on pas simplement de passer d’une interprétation de personnages à une autre?
    Enfin, ce jeu est basé sur des choix moraux mais… mais… mais… ON a pas tous la même morale ! ! ! (voir il y a fort heureusement des personnes qui n’ont pas de morale mais une raison)
    La morale des personnages est-elle assez explicitée aux joueurs ?

  2. Belle proposition de jeu !
    ça me rappelle un projet que nous n’avons pas abouti de notre côté : un GN Battlestar Galactica où les PJ joueraient tous des cylons et où la résurrection aurait un impact cumulatif sur l’identité.

  3. Merci PierreO. Ce projet Battlestar a l’air super intéressant.

    Brau, j’ai déjà répondu à ton post FB, si je le refais ici c’est juste pour les personnes susceptibles de lire ton commentaire ici sans te suivre sur FB.
    Il y a visiblement un problème de compréhension qui t’a donné à penser que ce projet relevait plus du théâtre que du GN, en tout cas d’une expérience dirigiste durant laquelle on dirait constamment aux joueurs quoi faire.

    Ce n’est pas le cas, il s’agit d’un GN assez classique, avec fiche de personnage etc. Au passage, la morale des personnages est explicitée dans les fiches, et chaque personne participant sera évidemment libre de décider de la façon d’interpréter le rôle, comme dans la plupart des GN.

    Chaque interprète décidera seule si la Cure a fonctionné ou pas pour son personnage, et donc de jouer ou non la personnalité post-Cure. Ce sans autre indication que ce qu’il est inscrit dans la fiche de personnage, à savoir quelles sont ses motivations pour se faire modifier, et ce qu’il ou elle aura demandé précisément comme modifications.

    J’ai précisé dans la note d’intention que les personnes voulant jouer une grande révolte, voire organiser une évasion, seraient déçues. Pas pour interdire cette possibilité mais simplement afin que les personnes souhaitant ce type de jeu sachent que Identités n’est pas forcément un Gn qui leur plairait.
    Il n’y a en réalité aucune raison de s’évader, puisque personne n’est prisonnier, et cela ne changera pas au cours du scénario. Si une personne veut s’évader, libre à elle, c’est juste que ça manquera d’intérêt et qu’il n’y aura pas de grande poursuite.

    J’espère que cela répond à tes questions.

  4. Merci Saki Jones, tes eclaircissement répondent à mes questions et je comprends mieux le but de votre jeu 🙂

  5. J’espère que tout le monde se porte bien. 🙂

    Etant tous consignés à domicile pour réitérer un projet qui m est a cœur

    Je serais intéressé pour développer un scénario axé « Anonymous » sur une toile de fond complotisme, accompagné d’intérêts supérieurs mais aussi égoïstes, de trahisons, d’illégalité et de bellicisme.

    Nous disposons de certains atouts pour améliorer la qualité de la soirée : un lieu (une maison) doté des spécificités suivantes : tout d’abord, une déco isotonique (voir photos) et une salle informatique hi-tech dont l’accès est entièrement dissimulé par un vrai-faux établi.”

    Un petit récapitulatif d une murdeur
    Le principe
    La Murder Party est un divertissement qui consiste à vivre, le temps d’une soirée et avec un maximum de réalisme, une aventure policière avec sa part d’énigme, de frisson et d’action.

    L’histoire, écrite à l’avance, est jouée par tous les participants qui en incarnent chacun un personnage. Bien entendu, les joueurs ne connaissent pas l’histoire qu’ils vont vivre.

    Plus exactement, ils ne savent que ce qui concerne directement leur personnage : le contexte de sa présence, son degré d’implication dans l’intrigue et les actions qu’il voudrait entreprendre pendant la soirée.

    Pour assurer le bon déroulement de la partie et du scénario, certains personnages sont joués par les organisateurs. Ils sont les seuls à connaître toute l’histoire et ce sont eux qui organisent les incidents de la soirée en impliquant éventuellement certains joueurs.

    Quelques jours avant la partie, chaque participant reçoit la fiche du personnage qu’il devra incarner pendant la soirée. Elle contient toutes les informations le concernant : état civil, passé, contexte, relations avec les autres personnages, tenue vestimentaire, traits de caractère… Pendant la partie, les joueurs doivent respecter leur personnage.

    Si, au premier abord, le but du jeu est de trouver le ou les assassins, il est surtout de vivre une aventurehors du commun et interactive. Les uns peuvent tirer profit de leur personnage, exploiter les rencontres ou se laisser tout simplement emmener dans l’histoire.

    photo de soirée enquêteLes autres peuvent s’investir dans l’enquête, dont toutes les pièces du puzzle sont données pendant la soirée, sans nuire cependant à leur personnage ou au bon déroulement du scénario. Le décor étant posé et l’histoire lancée, la réussite de la partie tient aussi à la capacité et à la motivation des participants à jouer le jeu. Les mises en scène prennent toute leur dimension grâce à l’ambiance créée par les joueurs. Sans se prendre au sérieux, chaque participant doit se prendre au jeu, tenir son personnage et soigner l’ambiance pour son plaisir et celui des autres.

    En ce sens, aucune performance de comédien n’est requise. Les personnages sont volontairement stéréotypés et le cadre est par exemple dans le style des romans d’Agatha Christie, ce qui constitue un repère commun dont tout le monde comprend les implications. Il existe bien sûr des Murder Parties dont le décor est plus original : meurtre médiéval, vampire ou assassinat futuriste, tout est possible selon le scénario !

    La Murder Party est comme un film dont vous seriez le héros, jouée par et pour des comédiens qui découvrent une histoire mêlant énigme, suspens, frisson et spectacle.

    Conclusion : une Murder Party est un jeu consistant à résoudre une énigme policière, en incarnant les protagonistes de l’histoire. Il s’agit d’une forme de jeu de rôle, en grandeur nature, un croisement entre théâtre d’improvisation, jeu d’enquête, aventure policière. L’un des intérêts principaux du jeu est de jouer les rôles des personnages d’une histoire criminelle.

    Vous êtes intéressé… Je peux vous inviter à m appeler au 0658182093

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.