Rachid sur : The Shield – No one rests in peace

Publié le mardi 3 mai 2011 dans Tour du monde de Rachid

Par

Tags:

--

Rachid, il n’a pas froid aux yeux. Il a survécu aux émeutes de Los Angeles en 1992, en plein coeur du quartier pourri de Farmington.


Il a réussi à se faire embaucher au Farm-dog, un snack qui propose d’excellents hots dogs avec le vrai goût de l’Amérique dedans.


Mais Rachid, il a le poil dans la patte et a passé son temps le cul posé sur le ghetto blaster à sniffer de la coke, écouter la zique à donf, boire des bières, faire des pattes d’honneur aux cops et mater le cul des gonzesses qui shakaient le booty.


Rachid n’a jamais aidé son prochain, non jamais! La preuve en  image.
Jim, son patron, l’a viré. Avant de partir, Rachid lui a balancé un  pavé dans la gueule en le traitant de « Motherdogfucker » et a pissé dans la bière.


Il s’est bien amusé, il pense qu’il va revenir pour la troisième édition.

Gn The Shield – No one rests in peace : association Mondes parallèles 2011. Par Er ic Co llet, Grazie lla Gil et

 

Rachid-et-le-ghetto-blaster.jpg

Rachid et le Ghetto-Blaster

 

Rachid-en-train-de-se-faire-virer.jpg

Rachid se fait virer

 

Rachid-n-aime-pas-son-prochain.jpg

Rachid n’aime pas son prochain

 

The following two tabs change content below.

Graz et Patate

Derniers articles parGraz et Patate (voir tous)

2 réactions à Rachid sur : The Shield – No one rests in peace

  1. Wesh Rachid, bien ou bien ?

  2. Quel branleur ce Rachid…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *