Rachid sur : Un souper au fouquets session 3

Publié le mardi 31 mai 2011 dans Tour du monde de Rachid

Par

Tags:

--

fouquet-3-scenario-GN

Alors que le chagrin étreignait mon cœur depuis plusieurs semaines, que la rumeur courait dans tout Paris « Rachid se meurt, Rachid est mort »… Quelle ne fut pas ma stupeur, en arrivant au château de Denonville, de recevoir dans mes bras tremblants cet adorable compagnon, ce partenaire de jeu adorable dont j’avais rêvé la compagnie depuis si longtemps : je jouais enfin avec Rachid !

Jamais je n’ai connu d’amour si inconditionnel, si loyal. J’étais le deuxième Monsieur à avoir pour compagnon cette créature aimante et je ne peux que comprendre mon prédécesseur : sans Rachid, Monsieur ne serait pas le même. Il est le nuage de lait qui sublime un thé noir, la note florale qui achève un parfum, la chapelure croustillante qui parfait un cassoulet.

Heureux de son retour parmi nous, et pour la seconde fois chez Monsieur Fouquet, j’ai choyé cet animal autant que possible, ne tarissant jamais de caresses et d’affection. Et lorsque je ne pouvais m’en occuper, Rachid appréciait grandement, à mon grand désespoir, la compagnie des dames. Je l’ai ainsi confié à de nombreuses personnes de qualité qui prirent grand soin de lui, lui prodiguant affection, sécurité et nourriture, le permettant même de partager leur couche ou un coin de décolleté.

Fort de ces victoires amoureuses, il est reparti la truffe humide, la queue frétillante, vers un avenir toujours plus rayonnant où l’ennui n’a pas sa place. Je ne peux qu’espérer avec impatience le moment où je pourrai à nouveau jouer avec lui. Mais en attendant sa prochaine venue parmi nous et malgré ce qu’en disent ses détracteurs, que chacun se rassure : Rachid va bien !

Un souper au Fouquets session 3, Les amis de Miss Rachel (un Gn que Rachid aime bien)

The following two tabs change content below.

Maxime Luitaud

Derniers articles parMaxime Luitaud (voir tous)

Une réaction à Rachid sur : Un souper au fouquets session 3

  1. Bravo Monsieur, Bravo Rachid !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *