Jeu de rôle Grandeur Nature pour enfants, de Clepsydre

Publié le jeudi 11 septembre 2014 dans Articles,Slide

Par

Tags: ,

--

Le 14 juin 2014, nous avons organisé au sein de l’association Clepsydre un GN médiéval fantastique spécialement dédié aux enfants de 8 à 14 ans. Retour sur cette expérience.

Principes et objectifs

Clepsydre a déjà organisé un GN pour les enfants en 2011, qui a été d’après les retours très apprécié par les participants comme par leurs parents. Toutefois, quelques difficultés spécifiques du jeu avec les enfants sont apparues à cette occasion : problème de canalisation des enfants regroupés tous ensemble, problèmes de triche, difficulté à rester dans le rôle notamment. Les PNJ incarnant les ennemis ont en particulier été assez malmenés et ne se sont pas beaucoup amusés. Un autre petit souci a été l’attitude de certains parents : placés dans chaque groupe d’enfants en théorie pour les encadrer, ils n’ont pas toujours joué ce rôle, les laissant par exemple tricher sans rien leur dire, ou encore les laissant parfois partir seuls dans les bois.

jeu de role grandeur nature pour enfant

C’est ma participation à la Grande Aventure Galactique organisée par la Boîte de Pan qui m’a suggéré une autre façon d’organiser un GN à même de limiter les problèmes rencontrés lors de la première édition. La Grande Aventure Galactique est en effet un jeu linéaire très directif dans lequel des équipes de joueurs suivent un « chemin » prédéfini en allant de « scène » en « scène ». Elles vivent donc toutes la même aventure sans jamais se rencontrer entre elles. L’absence de liberté et d’interactions entre joueurs peut certainement déplaire à des adultes, mais il me semblait que cela gênerait moins des enfants, et que cela faciliterait nettement leur encadrement. Il serait ainsi possible de mieux veiller au respect des règles du jeu, et d’essayer de mieux leur faire jouer un rôle. Par ailleurs, le principe des scènes qui se succèdent permettaient aussi de déléguer leur réalisation à des groupes d’adultes (souvent des parents) volontaires et de préparer des rencontres vraiment travaillées et mémorables. Pour finir, il n’était nécessaire d’écrire qu’une dizaine de rôles en tout (afin de proposer un certain choix aux enfants). Sans cette limitation de la quantité de travail nécessaire pour faire ce GN, celui-ci n’aurait pas vu le jour, par manque d’organisateurs motivés.

jeu de role grandeur nature pour enfant

Dans les faits

Le Grimoire de la Forêt Noueuse a donc rassemblé sur ce principe 65 enfants répartis en 10 équipes, qui ont suivi un cheminement de 13 scènes en environ 6h de jeu. Un nombre presque équivalent d’adultes ont accepté de jouer des PNJ : un guide pour chaque équipe d’enfants, les autres répartis sur les différentes scènes. Celles-ci alternaient négociation, énigme, combat ou action stressante.

Chaque enfant incarnait un personnage assez archétypal (chevalier, forestier, magicien…) doté de pouvoirs spécifiques. Ces pouvoirs permettaient de faire briller les personnages à tour de rôle lors des scènes, dont ils pouvaient parfois constituer les solutions. Chaque personnage avait aussi un objectif particulier et un défaut spécifique qui devaient amener le joueur à interagir avec ses compagnons et avec les PNJ, afin de les pousser au roleplay.

jeu de role grandeur nature pour enfant

Le fil rouge du GN était la recherche d’un mystérieux grimoire dans une forêt occupée par des créatures maléfiques. Après l’échec d’un groupe de héros adultes, des enfants en cours de formation ont décidé de s’enfuir de leur école pour reprendre leur quête. Après des rencontres inquiétantes, les enfants avaient la possibilité de s’emparer du grimoire dans l’antre d’un dragon, mais devaient ensuite réussir à s’enfuir de la forêt sains et saufs !

Afin de permettre quand même aux enfants de se retrouver tous un moment, nous avons ajouté une deuxième partie au GN, pendant laquelle tous les participants se rassemblaient pour défendre le « village » contre des créatures de l’Ombre. Le prétexte en était que leurs différentes quêtes s’étaient déroulées dans des mondes parallèles et que pour le temps du solstice, tous ces mondes fusionnaient ensemble. Les enfants devaient d’abord se préparer en prouvant leur valeur dans certaines épreuves (archerie, duel, énigme, fabrication de potions, agilité, musique…), puis ils devaient affronter les créatures de l’Ombre dans une grande bataille finale où les talents de chacun étaient mis à contribution.

Bilan et enseignements

Ma plus grande crainte était dans la gestion du parcours des différentes équipes : il ne fallait pas qu’un groupe se perde ou que les groupes se « rentrent dedans » et soient obligés de faire la queue avant chaque scène ! Il ne fallait pas non plus que le jeu prenne trop de retard, que les PNJ attendent trop entre chaque groupe et que les dernières équipes finissent après la tombée de la nuit… De ce point de vue, tout s’est au contraire bien passé : les horaires ont été respectés, il y a eu très peu d’attente entre les scènes, ni de retard. Nous avons abondamment utilisé les téléphones portables (hors de vue des enfants) pour nous coordonner par textos, et nous avions une bonne vision du déroulement du jeu.

jeu de role grandeur nature pour enfant

Les enfants ont semblé enchantés par leur GN, ce qui est une grande satisfaction pour nous, mais à ma relative surprise les adultes PNJ également ont fait des retours très positifs. Je craignais un peu que jouer 10 fois de suite la même scène, même avec des pauses, se révèle à la longue ennuyeux, mais apparemment cela n’a pas été le cas. Tant mieux !

La partie la plus difficile du GN a été le final : la défense du village. Une fois les enfants regroupés tous ensemble, on a retrouvé les difficultés mentionnées plus haut : difficulté à les organiser, non respect des règles, plus aucun roleplay, etc. Toutefois cela n’a pas duré trop longtemps et la fin du jeu a eu lieu finalement de façon très satisfaisante, dans une ambiance bon enfant.

Un point où les résultats ont été très inégaux est le roleplay des enfants. Je suppose que c’est un peu inévitable, et certains ont cependant fait des efforts louables.

jeu de role grandeur nature pour enfant

Pour terminer, signalons une limite rencontrée lors de la préparation du GN. J’avais initialement pensé que les adultes PNJ proposeraient des idées de scènes, ou bien développeraient et adapteraient eux-mêmes les idées que je proposerai. Finalement cela a été peu le cas, et il a fallu que j’écrive des descriptifs très détaillés de chaque scène. Peut-être est-ce que je n’ai pas laissé assez de temps pour cette appropriation du scénario, mais je tenais à finaliser les scènes au moins un mois avant le GN afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. En revanche, quelques personnes ont vraiment très bien joué le jeu et rebondi sur mes propositions, l’une d’elles allant même jusqu’à se charger d’écrire la 2ème partie du GN !

À vous de jouer !

Si une association est intéressée pour rééditer ce GN, je peux lui fournir les différents documents que nous avons utilisés (sous réserve simplement de mentionner le nom de Clepsydre si vous l’utilisez).

François Jammet, pour Clepsydre

jeu de role grandeur nature pour enfant

jeu de role grandeur nature pour enfant

jeu de role grandeur nature pour enfant

jeu de role grandeur nature pour enfant

jeu de role grandeur nature pour enfant

jeu de role grandeur nature pour enfant

jeu de role grandeur nature pour enfant

jeu de role grandeur nature pour enfant

jeu de role grandeur nature pour enfant

The following two tabs change content below.

François Jammet

Derniers articles parFrançois Jammet (voir tous)

9 réactions à Jeu de rôle Grandeur Nature pour enfants, de Clepsydre

  1. Très beau retour, instructif et motivant. Le GN pour/avec enfants est un souhait qui monte dans notre asso. Je pense que les personnes concernées chez nous seraient ravies de discuter avec toi. Comment se contacter ?

  2. Merci et tout à fait prêt à en discuter : francoisjammet@gmail.com

  3. Les gosses ont du avoir des étoiles dans les yeux, ca a l’air dénial 😉

    Ce mode de fonctionnement me rappelle tout à fait celui des jeux qu’on faisant quand j’étais scout, un parcours établi ou des checkpoint et des animateurs déguisés qui faisaient passer des épreuves. Un de mes préféré était le jeu d’approche,entrer dans une zone sans que son nom ne soit prononcé)

  4. génial pardon

  5. Je pensais la même chose que toi Tilleul, quand on organisait les grands jeux de camp. Il y a au final assez peu de différences entre un grand jeu scout et un mini-GN 😉

  6. le jeu de personnages principalement, et uniquement du fait des capacités des enfants à assumer un personnage fictif, compétence souvent acquise après la période de latence, en même temps que la capacité d’abstraction. J’ai d’ailleurs eu des expériences similaires à celles rapportées ici, à savoir des gamins qui, n’ayant pas le recul nécessaire, te fracassent parce que tu es un « monstre ». Ah le pouvoir du masque. Mais effectivement le jeu linéaire façon « grand jeu » et le jeu par équipes sont plus adaptés à ce public. Super et courageuse initiative. Quant à moi, je préfère faire jouer à partir du collège ^^

  7. J’ai participé à ce jeu en que Macabre, gardien sympa et étrange du cimetière de la Forêt. Aucun soucis pour incarner 10 fois la même scène, chaque échange avec les petits monstres étant différent les uns des autres, même si 10 est déjà un nombre de répétitions important voire une limite. Excellente ambiance, mes 3 gobs (présents sur la première photo) ont juste adoré et leur papa aussi. Merci encore à toute l’équipe.

  8. Salut François,

    Super idée de GN et super compte-rendu de ton expérience.

    J’ai hâte de faire essayer mon fils pour les prochaines fois. (Il n’a 8 ans que depuis cette année)

    J’avais déjà pu apprécier tes talents d’organisateur quand tu avais été mon scénariste lors d’un Haut-Royaume.

    Merci encore pour ce bon souvenir et j’espère à bientôt.

    Antoine / Kurt le Skand

  9. Bonjour, je suis bénévole d’une association qui aimerait se lancer dans l’aventure d’un GN pour enfants mais qui n’a pas grande expérience, je voulais donc savoir s’il est toujours possible de voir ou d’utiliser les documents de votre magnifique expériences nommée ci-dessus?? Cordialement, Alice NUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *