CORPUS GENESIS, le mass GN du futur…

Publié le mardi 15 juillet 2014 dans Previews de GN,Slide

Par

Tags: , ,

--

CORPUS GENESIS

Cet article vous présente le descriptif d’un projet de mass GN qui aura lieu en 2020. Pour qu’il puisse avoir lieu, nous avons besoin de constituer des maintenant une équipe complète qui formera le collectif « CG » : CORPUS GENESIS. Toute personne interessée de contribuer au projet est la bienvenue. Merci de nous contacter via le lien Facebook en bas de l’article.

Association organisatrice : Projet inter assos pour former le collectif « CG » : recherche en cours de partenaires
Date d’ouverture des inscriptions : prévue le 01-01-2019
Lien vers les inscriptions ou pré-inscriptions : un site internet dédié et un forum seront conçus
Localisation : en cours de recherche (lieu pour faire une ville post apo / futuriste de 2000 personnes)
Date du jeu : estimation automne 2020
Durée de jeu : 7 jours
Nombre de Pjs : 1000
Nombre de Pnjs : 1000 (en comptant 300 orgas/staff technique)
A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ? Jamais… Projet inédit, jamais conçu en France !
Les auteurs : Diane d’Esposito et j’espère bien d’autres scénaristes qui seront emballés de rejoindre le projet !

Affiche de CORPUS GENESIS. Illustration : Diane d’Esposito

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

Tout a commencé lorsqu’à l’époque je travaillais en tant qu’Art Worker pour un projet de long métrage de SF pour le réalisateur Andrew Desmond. A ce moment-là j’avais toujours travaillé sur les projets des autres et je me suis dit : pourquoi ne pas créer mon propre univers à partir de tout ce que j’aime / tout ce que j’aimerais ?

En parallèle, j’avais déjà commencé à écrire un roman partagé avec un ami étudiant ingénieur, Amine Nasri, qui était aux Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne. Fan de nouvelles technologies, de sciences physique et d’ingénierie en tout genre, nous échangions des écrits sur comment serait le monde dans le futur… Nous avions inventé des tas de procédés techniques, machines folles et autres systèmes technologiques futuristes possible à mettre en place dans l’univers que nous avions imaginé.

Puis nous nous sommes approprié nos écrits pour en faire chacun une base romanesque personnelle. Pour ma part, étant fan de science-fiction, d’expériences immersives et d’univers futuristes, j’ai décidé de ressortir de mes tiroirs le carnet de rêves que j’avais conservé, celui qui contenait un tas d’idées tirées de mon cerveau en plein sommeil paradoxal. Cela m’a servi de base pour créer le concept de CORPUS GENESIS, totalement séparé du projet de roman partagé que j’avais commencé avec Amine.

Après avoir rédigé un ensemble de deux cent pages divisé en une dizaine de chapitres, j’ai décidé d’enrichir l’univers en convertissant par la suite le roman en jeu de rôle sur table. Je voulais que d’autres que moi contribuent à l’univers pour le faire vivre en y jouant.

J’ai développé pour ce faire une mécanique de jeu avec Olivier Legendre, un ami MJ et joueur sur table expérimenté. Les règles trop simulationnistes que nous avions mises en place manquaient de spontanéité, j’ai au final fortement simplifié les mécaniques de jeu pour laisser place à une narration immersive à ambiance sonore et visuelle, dans un jeu plus intuitif.

Aujourd’hui, je souhaite développer ce jeu hors de la table et matérialiser la cité futuriste de CORPUS GENESIS, son vaste territoire et ses différents quartiers, sa culture, sa politique, ses mœurs, la vie qui y règne… Et ses dangers…

Qu’est-ce que CORPUS GENESIS ?

ILLUSTRATION_OFFICIELLE_QUARTIER_RESIDENTIEL

Vue de la grande cité résidentielle de Corpus Genesis

Le jeu se passe sur et sous terre en l’an 5000.
Corpus Genesis signifie en latin « la naissance d’un corps ». Elle désigne dans le cadre de mon univers, la naissance d’une nouvelle humanité, qui a pris corps sous terre pour pouvoir se grandir et retourner vivre à la surface comme l’a fait la première génération humaine.

Corpus Genesis… Une grande cité créée pour faire renaître la race humaine originelle.

Il y a plusieurs millénaires (environ l’an 2500), l’homme fut frappé par une vague massive de stérilité. Presque tous les humains furent décimés en quelques générations. On accusa l’air pollué et l’alimentation… Sans pouvoir l’affirmer réellement. L’épidémie commença simultanément dans les pays riches (les capitales et grandes villes de Chine, USA, Europe…), puis s’étendit comme la peste partout dans le monde. Les hommes se mirent à chercher les raisons causées par ce drame, ainsi qu’une solution à leur infertilité. Ils développèrent des cuves à clones pour produire une première génération d’humains de synthèse. On les appela « Les CLE-O », un nom qui synthétisait l’idée de « la clé née des néo-cuves ».

Ces recherches furent dirigées par le professeur Alan Deach, un grand scientifique américain qui avait travaillé toute sa vie avec ses équipes sur l’ADN humain. Cette génération de CLE-O put se reproduire car ne possédait pas les mêmes propriétés ADN défectueuses que les humains. Ces derniers voulurent s’implanter cette particularité ADN qui rendait les CLE-O fertiles afin d’assurer leur descendance, mais l’implantation ne fonctionna pas comme ils le souhaitaient : les humains développèrent de graves mutations génétiques au fil des générations que leur organisme ne savait gérer. De graves cancers gagnaient la population humaine… Les nouvelles générations de CLE-O au contraire, se portaient à merveille et ceux-ci devinrent de plus en plus nombreux. Ils ne connaissaient pas la maladie. Certains CLE-O se mirent à se reproduire avec des humains. Controverse et conflits de mœurs vinrent enrayer ce nouveau départ… Leur descendance possédait une capacité incroyable : la mutagénèse spontanée…

Autrement dit, la capacité à modifier en temps réel son ADN pour se cloner par division cellulaire.

Les humains biologiques d’origine eurent peur : la race humaine originelle était en train de disparaître, il fallait faire quelque chose… Ils rassemblèrent leurs forces armées pour détruire les monstres qu’ils avaient créés. Mais les CLE-O ne se laissèrent pas faire. Une guerre massive débuta…

Bien entendu, les humains perdirent, plus faibles et moins nombreux, et les survivants finirent par se cacher dans des bunkers et autres aménagements prévus à cet effet. Hélas, le professeur Alan Deach et toutes ses recherches furent capturés par les CLE-O lors d’une opération d’embuscade dans les quartiers laboratoires fortifiés du CNRS…

La vie en bunker commença pour les humains restants. Des labos cachés furent créés pour tenter de sauver la race, en cherchant à restituer l’ADN humain original d’après les compétences des équipes rescapées ayant travaillé sur le projet. Au bout de plus de quarante années de recherche en souterrain, on put enfin recréer un homme et une femme à l’ADN pur… C’était la genèse de deux nouveaux corps, le père et la mère de CORPUS GENESIS.

Mais qu’était devenu le professeur Deach ? Et surtout… Que devinrent les CLE-O restés en surface ? Toute tentative de sortie en surface fut soldée par un échec : les CLE-O se nourrissaient des humains pour muter en enrichissant leur ADN fortement mutagène…

Les humains décidèrent de condamner le passage entre la cité de Corpus Genesis et la surface, qu’ils appelèrent désormais « Les Ruines ».

Plusieurs millénaires passèrent. Une humanité renaissante se développa sous terre, avec son agriculture, son industrie, son commerce, son système monétaire, sa politique et sa culture.

Aujourd’hui nous sommes en l’an 5000. Sous terre, dans la cité de Corpus Genesis. En effet, il ne reste que peu d’informations sur ce qu’il s’est passé avant que l’homme soit contraint de se réfugier sous terre, sous peine de disparaître. Il est interdit de sortir à la surface sauf pour les brigades d’exploration d’humains de synthèse stériles qui font des études sur l’évolution géo-climatique de la terre. Les menaces extérieures ne sont que trop présentes pour que la grande médiatrice de la cité n’affole le peuple avec de sombres pronostics sur l’avenir de la vie en surface.

Tout ce que l’on sait, c’est qu’un autre peuple vit au-dessus de Corpus Genesis et a pris la place de l’homme, alors que les hommes ont pris la place des rats. Qu’est devenu ce peuple qu’on appelle aujourd’hui « Les Deachers » ?

A vous de le découvrir…

Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ?

Blank glass plate with copy space

Blank glass plate with copy space

Plan des quartiers de CG

Les personnages sont les habitants de Corpus Genesis qui peuplent les différents quartiers. Chaque quartier a une fonction :
– Le quartier résidentiel
– Le quartier commercial
– Le quartier de recherche et développement
– Le quartier militaire
– Le quartier politique

Tous œuvrent afin de se préparer à refaire surface… Après des générations de développement et une production en masse d’humains de synthèse, la cité de Corpus Genesis est devenue puissante, ses membres nombreux et déterminés à clôturer la vie sous terre. Des brigades d’études de plus en plus nombreuses sont envoyées et de nouveaux projets dans le quartier de recherche et développement sont en cours pour affronter les Deachers…

Comment travaillez-vous ? Avez-vous une méthode d’écriture ? Écrivez-vous vos fiches dans votre coin ? Quelle est votre méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?

D’abord, plus tu seras fou, plus le génie te gagnera. Ensuite, plus tu sauras dompter ton génie, plus tes projets seront réalisables.

 

Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ce site de jeu, ces décors ? S’il y a des règles de jeu spécifiques, qu’apportent-t-elle au jeu ?

Un système de mécanique de jeu destiné à gérer un jeu pour 1000 joueurs + 700 pnjs + 300 orgas/techniciens est en cours d’élaboration. Un dossier détaillé de présentation de l’univers, du fonctionnement du jeu et de la mise en place logistique est en cours. Il y aura une arborescence dans les scénarios, de l’intrigue générale aux intrigues entre petits groupes de quartier, le tout géré par des orgas dispatchés par quartiers, eux-mêmes coordonnées par des orgas majeurs qui recouperont en temps réel le tout dans l’intrigue générale du mass GN. De cette manière, impossible de tomber dans le vague ou le jeu anarchique. Le but ultime est de recréer Corpus Genesis pour qu’on puisse s’y balader comme si elle était réelle. Chaque quartier aura sa propre identité, son propre décor…

Une petite balade ?

Nous sommes aujourd’hui en l’an 5000 à Corpus Genesis, la plus grande ville souterraine jamais créée. Un ciel numérique éclaire la ville pour nourrir en UV les organismes vivants. Les humains biologiques sont en croissance. Mais des humains synthétiques stériles créés industriellement sont produits pour contribuer au développement de la race humaine et mener des opérations extérieures au service des humains. Ils travaillent chaque jour pour agrandir la ville et cultiver ses ressources.

Une réserve naturelle de plusieurs centaines d’hectares trône au centre de la cité et en constitue son poumon. A l’intérieur, se trouve un écosystème indépendant qui comprend une faune et une flore en développement autonome. Les cinq chefs des cinq quartiers s’y retrouvent de manière hebdomadaire afin d’y faire des parties de chasse à courre, une hérésie pour la majorité des citoyens de CG, quand on sait à quel point les animaux biologiques sont rares et précieux.

Si on se balade sur les quais du fleuve en périphérie du quartier résidentiel en pleine nuit, on pourra y croiser sous la brume, quelques contrebandiers de viande issue d’animaux réels volés dans la réserve naturelle de l’écosystème de CG. En effet seuls les chefs de quartiers peuvent se payer le luxe de manger de la vraie viande. La viande est d’ordinaire créée synthétiquement pour nourrir le peuple. Mais dans une cité où tout est déterminé par la loi de l’ADN, les droits ne sont pas distribués de la même manière… Les humains biologiques sont les mieux lotis, traités avec préciosité. Beaucoup de rébellions sont réprimées dans les bas quartiers où pullulent les humains de synthèse hors fonction. Mais au final, choisir entre l’enfer du ciel ou les ténèbres du paradis, c’est choisir entre les deux réalités de CG.

La médiatrice de CG, archiveuse des données sur l’humanité, se situe dans la base de données quantique de la grande bibliothèque de tous les savoirs. Certains appellent ce lieu « La tour d’argent », parce qu’elle est immense et son pic optique brille comme une lame d’argent pointée vers le ciel. C’est une intelligence artificielle qui conserve et met à disposition les données nécessaires sur les recherches menées à CG.

Si vous arpentez les rues animées du quartier commercial, vous apercevrez à la sauvette, des vendeurs sans autorisation d’activité, des sans papiers (sans carte d’identité ADN) qui vous proposeront de la vente illégale de compétences qu’on injecte par nano seringue à usage unique. Ces compétences ont été dupliquées par des hackers dans la tour d’archives de tous les savoirs, située dans le quartier de recherche et développement en technologies. On parle de taupes infiltrées dans la tour… D’où proviendraient de telles fuites sinon ? Est-ce une défaillance de la médiatrice ? Impossible…

Dans le quartier militaire proche de la « faille », lieu où sortent et entrent les brigades d’exploration, peu de données sur les missions menées sont communiquées aux citoyens de CG. Quelques échos seulement parlent de portés disparus, de vidéos d’archives brouillées, d’échantillons ADN prélevés en surface et possédant une très haute instabilité… Bref, en ce moment le danger est surtout dans les laboratoires : des manipulations dangereuses en biotech montrent que les Deachers ont encore développé de nouveaux agents mutagènes… Il faut agir vite…

Je ne peux pas développer l’univers de chaque quartier en détail ici, mais sachez qu’il est gigantesque…

Si c’est important et spécifique, pourquoi ce format (nombre de joueurs et durée de jeu) ?

On ne peut pas faire vivre une ville avec trop peu de joueurs parce que l’immersion se fera grâce à l’ampleur de sa taille et du travail de chaque détail issu des spécificités de chaque quartier… C’est un GN d’exploration…
Surtout que je n’ai pas encore parlé de ce qui se passe en surface… 😉

 

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

Plonger dans ce monde comme s’ils y avaient toujours vécu et qu’ils ne connaissaient rien d’autre.

Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, quel serait le meilleur angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?

L’aspect GN d’exploration d’univers, très peu développé en GN en raison des limites techniques et budgétaires (et de temps aussi…) ce qui ne veut pas dire que l’intrigue scénaristique sera pauvre !

Présentez-nous un peu l’asso et son identité !

En cours de recherche… Plusieurs assos devront être mobilisées pour monter ce GN, pour monter le collectif de CG, et beaucoup de volontaires extérieurs seront sollicités : artistes plasticiens, créateurs de décors, ingés son, électriciens, bricoleurs en tout genre, logisticiens, cuisiniers, scénaristes, maquilleurs, photographes, vidéastes, musiciens… Tous les talents et toutes les bonnes volontés sont les bienvenus !

Et vous ? Le groupe des auteurs, qui êtes-vous ?

Je m’appelle Diane d’Esposito et je suis graphiste digital. Certains me connaissent déjà car j’ai conçu et organisé le GN « Le Banquet de Monsieur N » un huis clos autour du concept des talents qui peuvent se cacher en chacun de nous et des conséquences bénéfiques ou néfastes que cela peut engendrer. Je suis une GNiste qui ne possède pas plus d’une dizaine de GN à mon actif, parce qu’à côté je pratique beaucoup de projets artistiques et ludiques qui dérivent de l’univers du jeu. Si je souhaite concrétiser mon envie de faire de Corpus Genesis un Mass GN, c’est parce que je suis convaincue qu’il est possible de développer un univers riche et profond sur plusieurs jours malgré le nombre, un défi qu’il est possible de relever si on travaille avec des gens sérieux, déterminés, ambitieux, créatifs, enthousiastes, et avec bien sûr le sens de la faisabilité (la faisabilité : mon point faible !).

Il y a d’autres points que vous voulez aborder ?

Je lance un appel à toutes les personnes qui souhaitent faire partie de l’équipe :
– scénaristes (beaucoup… il faut écrire les histoires et les intrigues pour chacun des 5 quartiers !).
– logisticiens : traiter classer et archiver les documents créés par les équipes.
– bricoleurs : on a quand même une ville à construire !
– artistes plasticiens : CG a son propre style architectural et ses curiosités.
– compositeurs / musiciens : une ambiance sonore dans un jeu aide à l’immersion.
– costumiers : il y a une mode vestimentaire et des uniformes spécifiques.
– maquilleurs : dans le futur, les humains ne sont pas tous à 100% des humains.
– cuisiniers : la viande synthétique… 😉
– fans d’univers futuristes et post apo : bienvenus à CG pour enrichir son univers avec vos idées créatives !
– personnes très disponibles et motivées : des bras des bras des bras !!! (Et du chocolat !)
– personnes sérieuses et séduites par le projet, souhaitant s’engager sur le long terme (jeu prévu en 2020) !

Table mixage de CG en terme de jeu

PAGE FACEBOOK DU JEU SUR TABLE : https://www.facebook.com/corpusgenesis

32 réactions à CORPUS GENESIS, le mass GN du futur…

  1. Wow, en voila un projet ambitieux et de science fiction de surcroit ( un genre sous- représenté en gn et inexistant en mass larp)

    Avez vous des précisions à donner sur la disposition géographique du futur site ?

    Quel est l’organisation qui chapautera l’évènement et quel budget de départ aura t’elle à sa disposition ? Quels sont vos méthodes de financement ?

    Comment allez vous gérer le cout et la production des décors et accessoires pour rendre votre site ‘futuriste’ ? Avez vous un atelier et un lieu de stockage à disposition ?

    Pensez vous que le public de gn, encore malheureusement très coincé dans le med fan, est assez important pour remplir un mass larp de cette taille ?

    Quel sera l’équipe d’orga de base ( A part Diane Esposito, Olivier Legendre et Amine Nasri) ? Quels sont leurs expériences d’orga ? Avez vous déja organisé des gn de plus de 100 personnes ?

    Au lieu de chercher des talents individuel (qui n’offrent pas de garantie d’engagement surtout sur une période pareille), ne serait t’il pas plus intéressant de tenter de s’associer à des assoc faisant déja de la sf ? Je dis ca car il est courant que les personnes « motivée » à titre personnel en 2014 ne le soient plus deux trois ans plus tard (taf/gosse/déménagement/plus envie etc)

    En tout cas, je vous souhaite bonne chance dans la réalisation ce projet gigantesque 😉

  2. Presque les mêmes questions que Tilleul.

    Comment allez vous financer entre 2014 et 2019 tout le travail préparatoire, alors même que les inscriptions ne commenceront qu’en 2019 ?

    Qu’est ce qu’apporte le mass larp a l’ambiance que vous voulez créer ? Habituellement plus le nombre de PJ est restreint plus il est facile d’ateindre le niveau d’immersion souhaité.

  3. je suis fan du principe et j’espère qu’il verra le jour, malgré le coté démesuré du projet qui présente une grande difficulté 🙂
    c’est ça qui est parfait, continuer a rêver et essayer d’amener ses rêves dans la réalité !

  4. ahh cool 🙂 Voila un GNTI qui prend forme !

    @Diane, si tu veux echanger, j’ai lancé un projet Pas si éloigné que ca y’a 2 ans, mais si ca attire bcp de monde (joueurs), il faut arriver a motiver des assos pour les differents quartiers

    Je vous recommande aussi vivement de regarder de près Créa’GN comme outils très adapté pour ecrire sur une telle taille.

    GL&HF

  5. Salut,

    Moi je suis enthousiasmé par la partie alimentation/restauration et je dispose déja de pas mal de solutions pour faire de la nourriture futuriste, si ça vous tente contactez moi et je vous explique ce que je sais faire et ce que je peux coordonner.

    joss

  6. Merci pour vos réponses enthousiastes. En effet le projet est actuellement en état de « business plan » , c’est a dire que je suis en train de déployer la présentation du projet pour justement réunir une équipe qui serait prête a participerla première phase de création. L’année 2015 consistera a trouver des scénaristes pour développer la richesse de chaque quartier et concevoir les groupes liés aux intrigues de chaque communauté. Nous devrons développer ensemble l’univers en lui même pour l’adapter du jdr en mode GN. Cette partie ne nécessite pas de financement.

    En 2016 il faudra caster un lieu adapté pour y distribuer les espaces de vie de CG.Je pensais a privatiser un camping hors saison pour rester secure niveau resspurces electriques, infrastructures et sanitaires.En effet un GN sur 7jours pour 2000 personnes demande des conditions sanitaires strictes.

    C’est a partir de la que nous pourrons chercher des associations de GN intéressées par le projet qui pourront intervenir en termes orga logistique et mécanique de jeu. Nous devrons créer un collectif inter asso nommé corpus genesis et qui comprendra toutes les assos mobilisées pour ce projet.

    Donc je précise qu’Amine et Olivier ne feront pas partie du projet de GN en raison de leur indisponibilité. Ce projet de GN est a l’etat embryonnaire et la porte est ouverte a toute personne souhaitant apporter sa plume, son savoir faire et ses idées.

    Je sais que certains nous abandonneront en route pour des raisons personnelles ou professionnelles, par manque de temps etc. Mais tout poste peut subir une passassion à un nouveau contributeur grâce a la plateforme numérique de travail partagée qui contiendra l’ensemble du projet en cours. Ce système permettra de suivre l’avancement de tout le travail abbattu, les organigrammes, le planing, les contacts etc.

    Pour les décors du monde, nous avons quelques décorateurs et artistes en sceno, cinéma et arts plastiques qui sont déjà intéressés mais qui attendent d’avoir les infos sur le budget disponible.

    Concernant le budget, un site web dédié sera ouvert destiné a présenter l’univers et réserver sa place de PJ en versant un accompte a partir de 2017 pour nous permettre de débloquer des fonds et leur permettre d’obtenir en contrepartie les premiers rôles disponibles les plus convoités, à choisir dans la liste des communautés classés par quartiers.

    Et enfin, un gros travail de communication se fera dans les salons, festivals, internet, presse et TV au sein des communautés de fans de sf et de gnistes au niveau national. Entre 100000 et 200000 personnes pratiquent le GN en France, le but et de leur faire parvenir l’existence de ce projet entre maintenant et 2020.

    Je reste assez confiante pour que les joueurs potentiels se laisse séduire par ce projet se veut a la fois de qualité et riche scénaristiquement et visuellement, a la fois novateur dans sa dimension d’exploration et au niveau immersif. Nombre de publications, d’articles et d’illustrations seront éditées sur le site web de Corpus Genesis afin que chacun puisse faire connaissance avec le monde et intégrer un de ses personnages…

  7. au passage, j ai une base aerienne ou ca pourrai le faire, ca t’interesse comme site ?

    (entre Vichy et Moulin)

  8. Ultra-ambitieux mais ‘où est la volonté, là est la voie’ donc à suivre. Et la SF, je suis fan aussi.

    Pour la communication et le budget, le GN Monitor Celestra (Suède) a quelques leçons intéressantes (toutes simples mais un genre de kickstarter pour atteindre un premier budget permettant de jauger de l’intérêt et recueillir des premiers fonds et un blog de production – le blog de production c’est très très bien tant pour les joueurs qu’en interne pour l’équipe qui bosse et qui est dispersée).

    L’horizon est lointain mais je serai ravi de muser un peu sur le thème quand il y aura la plate forme pour et qui sait ?…

    Et des ateliers !!! Sur 7 jours, on peut en consacrer 1 pour des ateliers et ce ne sera pas perdu. Ça peut considérablement améliorer la qualité de l’expérience tout en réduisant le travail d’écriture.

    En tout cas tous mes vœux pour ce projet !

  9. À mon sens et par expérience, la recherche du site du jeu doit se faire en priorité ; sans lieu, le projet est forcément avorté.

    C’est le lieu qui détermine ce qu’on peut y faire, les quartiers, leur taille, leur allure, etc. et pas l’inverse ; on peut imaginer tout et n’importe quoi mais c’est inutile de fantasmer sur un lieu idéal qui n’existe pas plutôt qu’adapter le jeu à un lieu qui déchire mais qui n’est pas ce qu’on voulait à la base. Et du côté logistique aussi le lieu détermine directement le budget, surtout un site de cette taille.

    Sinon, le projet est juste titanesque, superbement fou et j’essaie de motiver l’équipage de la S.T.I.M. pour y participer activement !

  10. Tenté mais à mon sens il manque deux choses : un terrain qui s’y prête et une déclaration réaliste et adulte sur les objectifs financiers du projet.

    Sinon c’est pt’etre que moi mais le scénario m’a plus fait penser à un post-apo qu’un pur SCi-Fi (même si la limite est quelques fois flou je vous l’accorde).

    En allemagne il y a FATE (plus post-apo) qui squat une ancienne base militaire et qui alligne des centaines de joueurs : Y aurait ptêtre moyen de proposer un partenariat Europeen pour un projet si ambiteux.

    http://www.lost-ideas.com/de/index.php?script=true&fladetect=14

  11. Merci pour les premiers éléments de réponse.

    Comme Arph et Gwo, je pense que n’importe quel projet d’une telle ampleur doit partir d’un site (le réel) pour définir ce que pourra être le jeu.

    Un autre élément où je me questionne est le temps. Les GNistes le savent bien le temps est comme un gaz, il se comprime, se détend au besoin. Plus on en a, plus on en prend pour faire quelque chose. Et avoir du temps n’est pas un unique gage de qualité (même si c’est un prérequis).

    De ce fait ma dernière question :  » 2020 n’est ce pas trop loin ? » Pour fédérer une communauté de joueurs ? Pour pouvoir vraiment contractualiser un site ? Pour commencer avec une équipe qui soit (à peu prés) la même au départ qu’à l’arrivée ? Pour rester motivéS ? Etc.

  12. Pour toutes vos remarques, je réponds « Oui clairement » : plus tôt on aura trouvé le site, plus tôt on pourra faire le plan concret de la ville. Mais ceci est pour moi une étape 2 du projet.

    En effet quand je parlais de 2016 pour trouver un site; c’était parce qu’on a un tas de choses a mettre en place avant (de manière très grossière voici les prévisions):

    en 2015 :
    – éditer un contenu public de présentation du jeu : finir le dossier texte et illustrations de présentation du jeu par quartiers(univers, concept, principe, personnages, histoire…)>> ce sera pour éditer le site web de Corpus Genesis + blog/forum afin d’émuler le projet au public
    – créer un statut et ses représentants pour le projet Corpus Genesis (collectif / asso/ entreprise…)
    – dresser un tableau précis des besoins humains en termes orgas (organigramme des postes orgas)
    – ouvrir un appel de fonds (my major company, ulule…). Somme à atteindre selon une première expertise : 500 000€
    – le présenter aux events publics >> salons & festivals en lien avec le concept (Geekopolis, GNiales, LaboGN etc)>> étendre le recrutement orgas + pub sur le jeu

    en 2016 :
    – arrêter/réserver un site de jeu en fonction du résultat de popularité de 2015 (la taille du GN se déterminera en fonction des prévisions estimées)
    – trouver un local de stockage de matériel mobilier / décors non loin du site de jeu
    – développer le contenu scénaristique global de jeu en déployant les ressources orgas volontaires selon l’organigramme pour dispatcher le travail à faire (créer des postes remplaçables via une plateforme de travail partagée si long terme dur à tenir pour les scénaristes et équipe technique)
    – déployer l’équipe décors / son / lumière / costumes pour fixer et coordonner les besoins matériels/main d’oeuvre par quartier + créer un plan de ville selon l’architecture du site de jeu dans le cadre du budget estimé / alloué >> devis etc
    – déployer les équipes cuisine pour organiser/estimer les besoins matériels et financiers par quartiers selon le budget estimé /alloué >> devis etc
    – concevoir un dossier spécial qui regroupe tous les besoins logistiques et matériels + répartition du budget en fonction des expertises de l’équipe technique sur site
    – participer aux salons festivals etc (ateliers, conférences pour parler du jeu…)

    2017 :
    – lancer la production des besoins matériels mobiliers, costumes et décors de jeu en fonction du budget alloué (appel de fonds ouvert depuis 2015)
    – lancer le développement de l’arborescence des intrigues du jeu qui se subdivisera par quartiers puis par communautés
    – créer les ambiances sonores et visuelles (créations vidéos / audio qui seront en jeu)
    – intégrer les offres partenaires au scénario si il y en a (groupes d’intervenants, traiteurs, technologies nouvelles, plateformes diverses d’interactions en jeu…)
    – participer aux salons festivals etc (ateliers, conférences pour parler du jeu…)

    2018 :
    – lancement d’un plan de communication pour l’ouverture des pré-inscriptions (bonus et avantages sur les tarifs)
    – ouverture de la plateformes des pré-inscriptions sur le site de corpus Genesis
    – rédaction des intrigues selon l’arborescence prévue
    – rédaction des pitchs des BGs et leurs intrigues
    – Développement des BGs en détail
    – Développement création décors / costumes etc (conception / réalisation des besoins matériels)
    – participer aux salons festivals etc pour saisir des pré-inscriptions sur place

    2019 :
    – lancement de la campagne d’ouverture des inscriptions au jeu
    – ouverture des inscriptions au jeu
    – développement des timelines d’events et plannings (logistique orga techniques pour le jeu etc)
    – développement et finalisation des BGs PJs + PNJs
    – participer aux salons festivals etc pour saisir des inscriptions sur place

    2020 :
    – finalisation et relecture/correction et ajustements des BGs PJs + PNJs
    – création des docs de jeu et édition des règles sur le site de corpus Genesis: accès sur consultation libre et téléchargement PDF
    – envoi des BGs aux joueurs et pnjs
    – finalisation des plannings de coordination orgas
    – installation sur site trois semaines avant le début du jeu (prévu automne 2020)

    tous les postes sont remplaçables a travers une passation simple et facile d’une personne à une autre puisque le travail sera archivé et classé sur la plateforme de travail collaborative. Des consignes et briefs en lignes seront rédigés pour faciliter l’autonomie des orgas en cas de passation/relais de poste.

    Je note les événements pris en exemple et je vais les étudier ; FATE & Monitor Celestra

    Karuna, je suis intéressée pour avoir plus d’infos sur la base aérienne que tu propose

  13. Ambitieux et alléchant.
    Question: comment comptez vous matérialiser les combats?
    A suivre de près.

  14. Les combats fonctionneront de manière « classique », mais seule la zone militaire est très portée action et combat. La violence est réprimée partout dans les zones civiles :

    citoyens (synthèse et bio) : 3pv >> une grande majorité
    militaire :5pv >> proportion : 1/5eme des joueurs
    androides : PV spécifiques… rôle contraignant car un androide est programmé par son maître… il peut aussi être piraté, modifié, amélioré… Je n’en dis pas plus 😉

    score de combat : différents selon l’XP au combat mais la grande majorité est à 2 ou 3 (sur une échelle de 1 à 6) >> chaque joueur aura une « fiche ADN » d’identité citoyenne officielle qui résume toutes ses capacités de manière simple à consulter en jeu. les hors fonction, hors la loi, et cas spécifiques en auront une différente… 🙂

    les combats dans la cité se jouent en roleplay. Le talent d’acteur des joueurs déterminera le réalisme de la bagarre. L’issue des combats est déterminée en fonction du score de combat sauf pour les tirs à distance.

    combat mains nues : score de combat le plus élevé gagne. -1pv pendant 1h pour le perdant. Pour bagarres de groupe, c’est l’addition des scores de chaque membre du groupe qui fait le score de combat de groupe.

    combat armes contondantes et non létales : même principe mais rajouter +1pt de score de combat a celui qui a l’arme

    combat armes létales : idem mais rajouter +2pt de score de combat a celui qui a l’arme et -1pv par heure au perdant (sans soins la blessure s’infecte quand les PV atteignent 0 le blessé perd connaissance)

    combat armes à distance : les armes sont très puissantes et seules les personnes hors la loi ou des forces de l’ordre en possèdent. un coup tiré = coma directement. clinique obligatoire sinon la personne meurt

    pour achever une victime, tirer un coup supplémentaire, ou rester en attaque 3mn sur sa victime pour lui ôter la vie.

    combattre un non humain (créature ou autre…) : les armes a distance militaires ont des tirs puissants. ex : créature de 20pv >> 1 tir = -3pv (arme spécifique spécialement prévue pour le combat en surface et pour une catégorie spécifique de créatures). Il y aura un arsenal tenu par des instructeurs compétents et qui forment les militaires au combat. Possible donc d’améliorer ses capacités/compétences durant les expéditions et les entraînements.

    il y aura plusieurs types d’armes qui nécessiteront des compétences spécifiques. Certaines doivent se piloter… Je n’en dis pas plus.

    pour les poisons, paralysants ou autres effets spécifiques, les effets et conséquences seront écrites directement sur les étiquettes des objets.

  15. Ok, mais techniquement, et surtout pour les combats à distance: nerf je suppose?
    Ca risque de faire « mollasson » à côté du reste (du moins si tes ambitieux objectifs sont réalisés).

  16. Il y a un tas de choses qu’on peut utiliser en plus des nerfs : les drones, les pétards ficelles, les lasers, les filets, les fumigènes, les grenades plâtre… IL y a tout un arsenal qu’on peut déployer et qui sera sans danger réel si une personne non équipée se retrouve d’une manière ou d’une autre sur le terrain de combat 🙂

    De toute manière c’est le jeu de roleplay des PJs & PNJs qui fera qu’un combat est très prenant, davantage que la puissance de feu.

  17. Grenades plâtres ? Euhhh, c’est pas ultra pas safe ce genre de truc, genre explosif ?

    Sinon sans vouloir être pessimiste, pour être bien au fait des kickstarter, 500.000 euro me semble une sommes considérables.C’est complètement irréalisable comme objectif.

    Pour info, seul trois jeu de role (papier et de license forte) ont dépassé la barre des 500 k sur kickstarter (Je ne compte pas les jeu ordi)

    En larp, on arrive max à 11000 euro pour un gn en nouvel angleterre, ce qui est déja énorme.

    https://www.kickstarter.com/projects/2147023985/fifth-gate-larp-a-high-fantasy-post-apocalyptic-ga?ref=nav_search

  18. @Diane: envoi moi un mail ou mp sur FB ou coup de fil

  19. @ tilleul : les grenades plâtres (si on décide d’en utiliser) seront utilisées de manière aussi surveillés que lorsqu’on utilise des feux d’artifices en GN : c’est à dire qu’elles seront utilisées dans le cadre d’une animation uniquement par des pnjs compétents et briefés à ce sujet et avec des protections adaptées (mettons que des joueurs veulent faire exploser un gros objet isolé), des pnjs « spécialistes en explosifs » pourraient se charger de créer cette animation en sécurisant la zone … mais ATTENTION ce n’est qu’une idée dans la volonté d’un réalisme et pour renforcer le coté dangereux de l’univers et non pas une idée arrêté. Si après expertise de l’équipe de sécurité on nous dit que les grenades à plâtre c’est NON pour ce GN, et bien nous ferons cela en son et lumières à la place.
    (c’est vrai que si on prend que des nerfs, ce sera un peu mollasson pour des très grosses créatures… Décisions à débattre avec les orgas… Proposez nous des idées !

    Autre point :

    il ne faut pas comparer le GN de CORPUS GENESIS a un GN classique ou un mass larp traditionnel :

    – nous souhaitons un scénario avec objectifs de jeu qui sera détaillé jusqu’aux BG des groupes de communautés intra quartiers (ce qui est rare en mass larp, d’habitude un scénariste PJ monte son groupe et le propose aux orgas)
    – nous souhaitons un réalisme dans les décors et la mécanique de jeu en faisant prendre conscience aux joueurs qu’ils sont dans un monde ou on peut mourir sur un simple coup de feu, ou en se baladant tout seul à l’extérieur. Ce n’est pas un GN très axé sur les guerres ou les combats, mais un GN d’exploration et d’étude, avec une richesse culturelle. Je rappelle que seul 1/5e des joueurs pourront intégrer le corps armé et passer leur temps au combat.
    – la volonté de créer une vraie ville avec une vraie architecture qui possède une identité propre (+ son et lumières d’ambiance) vous embarquera pendant une semaine dans une immersion que nous souhaitons la plus poussée possible. Le site que nous souhaitons est une location de base aérienne démilitarisée avec bâtiments qui se suffisent presque à eux même, que nous pourrons customiser par des moyens astucieux et modulables (toiles tendues avec projections numériques, polystyrène peint et patiné greffé aux bâtiments pour modifier les architectures existantes… Objets de récupération détournés… L’asso des joyeux chaotiks pour le GN « Tempus Fugit » au fort de Cognelot avait réussi a transformer entièrement une simple pièce vide en monumentale église à colonnes grâce à des toiles à impression numérique et du cadapack/polystirène sculpté et customisé pour les éléments en volume.

    concernant les espérances budgétaires, rien que les PAF des 1000 PJs nous permettront d’obtenir un budget de 200 000euros sachant que les costumes de jeu que devront fournir et porter les joueurs sont de type « le 5e élément » ou encore « Blade Runner »>> c’est à dire de la récupe de leur choix, un mélange intemporel de vêtements et accessoires qui sera laissé à leur libre créativité.

    donc pas d’impératifs et pas trop cher à faire (estimation PAF PJ : 200€ par joueur comprenant toute la semaine de jeu + les services de confort + tous les repas compris sur le site de jeu)

    Ne hurlez pas à la mort de votre portefeuille >> 200€, c’est le budget moyen pour un joueur de Kandorya si on compte le fait qu’il doit fournir lui même sa nourriture et acheter son costume medfan : 65e la place, 50e la nourriture (sans compter l’alcool) + un peu moins de 100e le costume med de base)

    nous sommes donc alignés.

    pour le reste du financement :

    une estimation de 120€ pour les 700 semi PNJS = 84 000 euros (mêmes services compris que pour les PJs)
    une estimation de 60€ pour les 300 PNJs techniciens du site (forfait de restauration fournie pour les 2 semaines de présence à l’install et désinstall du site = 18 000e)

    soit au total de 302 000e de budget grâce aux 2000 participants espérés sur le site.

    + 200 000euros supplémentaires espérés avec l’aide de partenaires financiers dans une démarche de financement participatif (appels de fonds entre 2015 et 2019 via ulule ou autre)= il n’y a que la pub qui nous aidera pour faire connaitre cet appel…

    le dernier GN « vampires mascarade » aux USA (ils voient les choses en grand…) a atteint plus de 600 000 dollars en moins d’un an >> hors paf des participants, et rien qu’avec le financement participatif… ça donne de l’espoir. La communauté SF n’est pas moins importante que la communauté vampires en France… et nous croyons que le soutien la communauté de GNiste + la communauté fandom SF pourra nous soutenir dans la création de ce projet.

    pour le reste, tout est dans la pub : si nous parvenons à faire connaitre le jeu le plus largement possible, nous pouvons être optimiste pour atteindre au moins 70% de notre objectif budgétaire.

    Rien n’est encore joué ! C’est en croyant à notre projet et grâce à votre soutien que le projet pourra voir le jour !

  20. Ah je n’étais pas au courant pour ce larp vampire , tu as un lien ? ca doit être intéressant à voir.

    Je suis de tout coeur avec vous est le projet est un rêve mouillé pour moi mais je craint que les camarilla n’aient bien plus de succès qu’un mass larp sf utilisant une license propre.
    Surtout qu’au state, la population ciblée doit être bien plus grande qu’un europe et a été nourrie au minds eye theatre.

    Il suffit de voir la difficulté qu’ont les gn sf en françe à se remplir et à trouver des pnj.(On a du par exemple annuler notre dernier gn sf/fantastique, impossible d’avoir 100 joueurs faute à d’autre évènement ayant lieu en même temps)

    Même si cela me désole, j’ai l’impression que cela reste un gn de niche.

    Pour les 200 euros de paf, c’est très élevé et ca rebutera plus d’un joueur. Trouver 1000 gnistes dispo en même temps et prêt à débourser 200 euro, 700 ppnj pret à payer 120 euro et 300 pnj, ca me semble très compliqués même en raclant les fonds de tiroir…

    De plus si le financement participatif n’inclut pas une place ou au moins une réduction, je doute que beaucoup de personnes soient prêt à backer.

    Bref si ca passe ce serait génial mais je me demande dans quelle mesure une tel ‘étude de marché’ tient la route vu les sommes énorme à ammasser bien avant le mass larp.

    L’idée n’est pas d’être pessimiste mais plutot de me demander si un projet de mass larp un peu moins ambitieux ne serait pas plus réaliste. (Commencer plus petit, quitte à grossir par la suite)

  21. si les paliers budgétaires ne sont pas atteints, nous serons « obligés » de passer sur un format de jeu plus réduit 🙁 (format 200 ou 300 joueurs)
    mais celà modifiera considérablement l’aspect GN d’exploration… Nous passerons au concept classique de GN SF comme on en voit déjà, et qui justement ont du mal à gagner en popularité à cause des difficultés suivrantes :
    – manque de budget pour des décors SF de qualité
    – trop de GN SF de type « zombie » ou « combats de nerfs » qui finissent en « battle royale » pas forcément intéressantes
    – Trop de GN SF qui se basent sur des oeuvres déjà existantes (roman, films…) = pas de surprises ou d’innovation en conséquence

    c’est en tenant compte de ces critiques de joueurs pro SF que nous avons décidé de proposer un GN de qualité et montrer qu’il est tout à fait possible de créer une vraie ville du futur, avec ses quartiers animés, sa culture, son système géopolitique, ses mystères et intrigues… ses dangers… A condition bien sûr que les participants potentiels nous soutiennent et comprennent que 200€ à prévoir pour 2020, suffira à leur faire vivre une expérience immersive unique et exceptionnelle, encore jamais réalisée en France dans la catégorie GN SF.

    Pour le financement participatif, nous proposerons évidemment des contreparties (les mêmes que pour les personnes qui financent les courts métrages sur ulule) > tout participant financier devient co-producteur de l’event, et bénéficiera des avantages plus ou moins importants en fonction de la somme versée (exemple : à partir de 50€ : le livre de CG qui présente tout l’univers avec ses illustrations imprimées et dédicacé par ses créateurs. A partir de 100€, une journée de visite de la ville offerte en avant première avec dégustation de plats futuristes, à partir de 500€: une place de joueur VIP offerte avec costume réalisé sur mesure et offert par la production…) ATTENTION ce sont des exemples 🙂 nous n’avons pas encore décidé des avantages des contreparties ^^

  22. J’espère alors sincèrement me tromper 😉 Bonne merde pour le lancement de la campagne de financement 🙂

  23. Bon courage pour ce projet ambitieux.
    Si je peux me permettre, j’ai quelques doutes sur la possibilité de rassembler les 2000 GNistes sur ce jeu. Il me semble qu’une grande partie des Mass-Larpers font partie de la catégorie des campeurs costumés qui viennent passer un bon moment festif entre potes sans se prendre la tête. S’ils peuvent facilement s’inscrire sur un gros med-fan, je ne suis pas certain que nombreux seront ceux qui feront l’investissement d’un costume/de matériel SF (même en récup’ : beaucoup de joueurs achètent leur costume/matos, et ne fabriquent plus).
    A l’opposé, il y aura certainement des gens motivés par ce concept novateur, ce projet un peu fou. Mais je me dis que parmi ceux-ci, il y a pas mal d’allergiques au concept de Mass-Larp.
    Enfin, pour tous, l’engagement à long terme n’est pas évident. Le financement du projet aura besoin d’argent assez tôt, et je ne suis pas certain que beaucoup accepteront d’investir 100 ou 200 euros dans une PAF si longtemps à l’avance, d’autant plus, sans aucun procès d’intention ni méfiance particulière, avec une organisation qui n’a pas fait ses preuves.

    Mon conseil à deux balles serait de préparer, disons en 2016, un GN de moindre importance, 100-200 participants. Ca aurait comme avantages de lancer la dynamique, de tester le modèle d’orga, de sonder l’attrait du public pour le jeu, de commencer à investir en matos et, si tout va bien, de créer un buzz d’enfer.

    Bonne route à vous !

  24. Moz m’a précédé.
    Même si je comprends la volonté de créer un environnement gigantesque, j’ai des doutes sur l’intérêt du format. Je rejoins son idée de proposer ce jeu sur un taille réduite (50 à 100 personnes), avec un budget beaucoup plus léger pour « tester » les mécaniques de jeu, la capacité de conceptualisation des joueurs et le concept en lui-même.
    Ca permettra de jauger l’intérêt du jeu, faire de la comm’ et motiver les associations à participer à un projet de plus grande envergure.

    L’idée de la base militaire est une piste à creuser mais de toute manière, pour obtenir un lieu, il faut une échéance beaucoup plus proche.

    Bon courage, je reste à l’affût pour donner un petit coup de main.

  25. Or donc

    Je suis volontaire pour aider autant que possible sur le quartier militaire, gniste depuis une vingtaine d’année et ancien militaire ( fumaco ), je suis a même d’aider a donner du cachet a ce quartier ( et fournir une vrai base de structure militaire ( organisation , ordres , structures , entrainements… )a ce quartier. Si besoin est , je suis là

  26. merci pour tous vos conseils !!
    Le mini format « test » peut en effet être une excellente idée !!

    Nous pouvons continuer à en discuter pour les personnes intéressées de participer au projet.

    Envoyez moi un MP avec votre mail sur la page FB de corpus Genesis si vous souhaitez rejoindre nos orgas !!

    https://www.facebook.com/corpusgenesis

  27. Si je puis encore vous donner un conseil, ne basez pas toute votre com sur une page facebook, ca refroidit certains gnistes et ca fait un peu cheap, surtout pour un projet de cet ordre.

    En plus les gens ne pourront pas le consulter au taf s’ils ont un filtrage.

    Un forum et éventuellement un site web seraient beaucoup plus appropriés.

  28. Ambitieux, ça c’est sûr. Mais faut tenter !
    Niveau financement, as-tu pensé à mobiliser des partenaires privés ? Sur un GN de 2000 personnes, ça me semble réaliste, à condition que le projet tienne la route. Je t’encourage vivement d’explorer cet aspect.
    Bon courage !

  29. Complètement dingue, donc il faut le faire, à condition de rester réaliste : pour avoir tenté un GN Star Wars immersif (Transfert à Ord Mantell, prochaine édition en 2016), nous savons que la question du choix du lieu est essentielle et déterminera tout le reste. En clair, construire cinq monde futuristes sur un camping risque de s’avérer aussi moche que décevant pour les joueurs. Et les faire dormir sous des tentes igloo est vraiment nul par rapport à l’ambition du projet. Il faut un lieu très bluffant et c’est à partir de lui que vous pourrez créer votre univers et vos intrigues, quitte, mais c’est la dure loi du genre, à abandonner une partie de tes ambitions en route… Mais nous avons du matos, des éléments de décor qui ne sont pas trop connotés Star Wars, participer à la création de l’univers nous brancherait bien.

  30. oui Tilleul, nous avons déjà un forum pour l’instant ouvert seulement aux orgas car le contenu pour les joueurs n’est pas encore prêt.

    De plus nous sommes en train de concevoir une vidéo teaser et un très gros site web ultra complet. Il va sortir mi 2015

    La page Facebook pour l’instant sert a donner les actus et centraliser les personnes intéressées en attendant le site et le forum finalisé.

    pour le financement, nous pensons contacter des partenaires mais nous allons nous pencher dessus quand nous aurons défini en quoi nous pourrions le intéresser et inversement. Toujours-est-il que nos intérêts se portent sur les modes de vies alternatives dans le secteur des new tech. Que ce soit le mode de logement, le mobilier, la cuisine ou les costumes… Il y a pas mal de prestataires à démarcher 🙂

    Nous nous orienterons vers des choix éco-citoyens, car ce n’est pas parce qu’on est dans un jeu qu’on ne pourra pas intégrer des problématiques environnementales et sociales. A ce sujet c’est un point intéressant à traiter dans un scenario de SF post-apo.

    Attention j’ai parlé de « privatiser un camping » mais nous sommes déjà en train de prendre contact avec des centrales solaires et des bases aériennes…

    Plus de détails bientôt…

  31. Moi j’ai pas de gros moyens mais j’adore écrire des BG.
    D’origine asiat’, on me chambre en disant souvent que je « rédige à la chinoise »…Pourtant 3-4 GN par an en écriture c’est pas si grave, non ?
    Bref, pas besoin de mon CV t’as ma motivation.
    Je trouve ça cool.
    Si t’es intéressée miss je peux te suivre.
    Ça a l’air cool et question challenge d’écriture, après avoir essayé les BG en rimes, les scénars tirés aléatoirement et la rédaction de conférence scientifique pour faire du RP, je trouve ça stimulant.
    A plus !

  32. Bien entendu, toutes les personnes intéressées de nous rejoindre pour ce projet sont les bienvenues.

    Comme je le disais, le site web et le forum ne sont pas encore prêts (le forum est ouvert exclusivement aux orgas pour le moment, le temps de le préparer pour les futurs joueurs)

    mais tout le monde est invité a rejoindre notre page FB sur laquelle nous centralisons les infos en attendant le forum+site prévus pour mi 2015

    toute persone intéressée par le projet est invitée à m’envoyer un MP sur
    https://www.facebook.com/corpusgenesis

    je lui donnerai ainsi les accès aux infos pour orgas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *