GNiales Aquitaine 2014 : j’y étais…

Publié le lundi 9 juin 2014 dans Actualités du GN

Par

Tags: ,

--

… et c’était vachement bien !

Déjà, il ne faut pas se mentir, j’adore les GNiales. C’est toujours l’occasion de rencontrer de nouveaux gens, vraiment sympas et intéressants, de découvrir de nouvelles choses, de débattre, d’échanger et de rentrer hyper motivé avec plein de projets en tête.

Cette année c’était la deuxième édition des GNiales Aquitaine, placée sous le signe de l’éducation populaire, et organisée par Cédric et Amandine dans le collège de Créon, lieu que je trouve, pour ma part, assez idéal pour ce genre de manifestation.

Gniales-aquitaine

Je me propose de vous faire un petit retour des interventions auxquelles j’ai assisté.

  • Samedi matin j’ai participé à l’atelier consacré à la préparation de personnages, organisé par Lila. L’idée était de prendre plusieurs axes pour savoir comment préparer son personnage de GN : le passé, le corps, le présent et le futur. Nous avons fait plusieurs exercices pour nous approprier des personnages, sur une base très légère selon l’un ou l’autre de ces axes et c’était vraiment intéressant. Tellement que ça donne très envie d’avoir des personnages à préparer.

 

  • Ensuite j’ai assisté à la présentation de Stéphane sur les différents formats courts qui existent, ce qu’il a appelé « mini-GN » et qui sont des formats différents sympas à tester et qui ont l’avantage d’être généralement faciles à organiser. Il nous a aussi donné des petites astuces pour améliorer la mise en scène de ces mini-GN : ce n’est pas parce que c’est un petit jeu qu’il faut le jouer en jean dégueulasse dans son salon avec un poster de Star Wars en toile de fond. Je n’ai pas tout noté, mais Stéphane nous a parlé notamment de sites web permettant de créer des ambiances sonores pour nos jeux : freesound.org et Ambient-Mixer.com. Je vous conseille d’aller jeter un œil, c’est plutôt cool.

 

  • Marc est ensuite venu nous parler d’ARG (Alternate Reality Games) et de transmédia et de la façon dont ces jeux à réalité alternée peuvent enrichir l’approche du GN. Son postulat était de nous dire qu’en tant qu’organisateur de GN nous faisons déjà du transmédia et que nous pouvons organiser des ARG, par exemple pour nous mettre bien avec une municipalité, obtenir des lieux, sensibiliser à certains sujets, etc. Cette présentation était vraiment très intéressante et m’a donné pleins d’idées.

 

  • Pour terminer les conférences, Vincent nous a fait une reprise d’une intervention qui avait été faite aux GNiales Paris il y a deux ans sur « Comment éviter le gâchis d’énergie en GN ? », que je n’avais pas vue à l’époque. Les fous rires dans la salle ont été un bon indicateur du succès.

 

  • Dans la soirée j’ai participé à un jeu nordique organisé par Cédric, qui se passe lors d’une assemblée générale de personnages de contes de fées. Si l’ambiance était plutôt à la rigolade (avec des Cendrillon, Boucle d’Or, Princesse sur un pois et j’en passe, plus vraies que nature) je n’ai vraiment pas été convaincue par le jeu, ce qui m’a amenée à réfléchir à la critique de GN, sujet qui méritera un article à lui tout seul un de ces jours.

Gniales-aquitaine2

 

  • Le lendemain matin j’ai assisté à la présentation de l’outil Créa’GN : un outil hyper développé qui vous aide à écrire vos GN. Genre vraiment. J’avais assisté à la première présentation aux GNiales Paris il y a un bon moment, j’ai donc pu voir les avancées de l’outil, que je trouve toujours aussi enthousiasmant. Tellement que je vais écrire un GN exprès pour l’utiliser. Je vous conseille d’aller regarder comment ça marche, on ne paye que lorsque l’on décide de « publier » le jeu (1,50€ par PAF sur le GN) et les créateurs sont très disponibles pour apporter des modifications sur-mesure à l’outil.

 

  • Pour finir ces GNiales Aquitaine en beauté, nous avons participé à un débat mouvant. Le concept : on donne des assertions polémiques et les gens se répartissent en pour ou contre. Les pour s’organisent entre eux pour donner leurs arguments, les contre font de même et un rapporteur se charge de faire le compte rendu à tout le monde. Notre petit groupe de parisiens a trouvé le concept génial et vraiment intéressant : ça met au jour des arguments pertinents des deux côtés, ça permet de traiter pleins de sujets en peu de temps et ça échappe complètement aux travers habituels des débats à n’en plus finir avec des gens qui ne s’écoutent pas.

 

Ensuite il était temps de quitter Créon pour rentrer dans nos pénates, absolument ravis de ce week-end. Les GNiales, on le dit assez, c’est génial, et les GNiales Aquitaine ont un immense avantage, à mon sens, par rapport à d’autres conventions, c’est que la région bordelaise me semble très active en matière de GN. Il y a beaucoup d’associations, beaucoup d’organisateurs, et donc beaucoup de gens intéressés par les GNiales. Cela m’a donné l’impression d’une région très dynamique, dans laquelle la sauce d’un événement comme celui-là peut bien prendre. Merci, évidemment, aux organisateurs du week-end pour leur enthousiasme. Moi, franchement, j’ai vraiment envie de redescendre l’année prochaine.

Et si vous voulez voir d’autres retours, vous pouvez retrouver celui de Miguel sur le site d’En Quête de Rêves : http://en-quete-de-reves.blog4ever.com/gniales-aquitaine-ii-10-11-mai-2014

The following two tabs change content below.
Lucie CHOUPAUT

Lucie CHOUPAUT

Membre active de l'association eXperience, Lucie s'intéresse aux rapports entre GN et art. Ses goûts d'organisatrice et de joueuse la portent plus particulièrement vers des jeux expérimentaux d'ambiance contemporaine et réaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *