Prevew GN DISCWORLD 6 – Le vase de Glace

Publié le lundi 5 mai 2014 dans Previews de GN,Slide

Par

Tags: , ,

--

Titre du jeu de rôle Grandeur Nature : DISCWORLD 6 – Le vase de Glace

Association organisatrice : NEVERLAND

Date d’ouverture des inscriptions : Janvier 2014

Lien vers les inscriptions ou pré-inscriptions : http://gndiscworld.e-monsite.com/

Contact : discworldgn@gmail.com

Localisation : Bressieu (38)

Date du jeu : 14 et 15 juin 2014

Durée de jeu : 1 jour et demi

Nombre de Pjs : jusqu’à 40

Nombre de Pnjs : autant que possible

A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ? Non

Les auteurs : Audrey et Pat

 

 

 

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?
L’idée d’origine vient de la possibilité folle de créer un GN dans le fabuleux monde de Terry Pratchett : le Disque Monde. L’auteur a dépassé les trente romans dans ce monde qui est devenu une référence dans la fantasy burlesque. Ce que nous avions envie de faire, c’est jouer dans un univers riche en intégrant des parodies multiples de divers romans et films connus. L’objectif étant de vivre un moment dans un monde où des règles sérieuses entourent une ambiance folle. A contrario, il n’était pas question de faire de ces GNs des références en diplomatie ou en prise de tête. Les scénarii, tout en étant fouillés, restent drôles et amusants.

Nous en sommes actuellement au sixième GN dans ce monde. Attention, il ne s’agit pas d’une campagne. À chaque fois, nous avons changé l’endroit dans lequel nous jouons dans le Disque et même si certains éléments reviennent, aucune ligne directrice ne lie les GNs entre eux.

Il est autre chose qui accompagne ces GNs depuis leurs créations. Nous avons toujours voulu que les GNs soient accessibles au maximum de personnes, qu’elles soient nouvelles dans le domaine du GN, expérimentées, âgées ou jeunes, riches ou moins aisées. Aussi, ce qui va avec le Discworld, est la volonté de trouver des sites de jeu peu onéreux, d’y aller doucement sur les investissements pour qu’au final, les inscriptions soient très peu élevées. Pour ceux qui ont des difficultés financières, Neverland met à disposition des possibilités de règlements différés ou en plusieurs fois, par exemple. Et puis parce que les scénarii sont amusants, nous acceptons les jeunes joueurs. Accompagnés d’un parent ou avec l’autorisation de ceux-ci, ils peuvent venir s’amuser et découvrir le GN dans une ambiance détendue.


Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ?

Pour ce sixième opus, nous avons décidé de parodier le quatrième volet de Harry Potter : la Coupe de feu. Les joueurs incarnent donc des étudiants de diverses écoles magiques du monde qui viennent se mesurer les uns aux autres pour gagner le fabuleux Vase de glace. Il s’agit là de recréer une ambiance adolescente où chacun vient essayer de tirer son épingle du jeu. Le monde étant ce qu’il est, il est possible d’incarner des personnages de toutes origines. Six écoles ont été définies et permettent d’avoir plusieurs possibilités.

Les joueurs incarnent obligatoirement des mages et ils savent qu’ils devront passer un certain nombre d’épreuves pour gagner des points, et gagner, qui sait…..

Bien sûr, ce n’est pas la seule chose qui va arriver. Mais là, chut…

 

Comment travaillez-vous ? Avez-vous une méthode d’écriture ? Écrivez-vous vos fiches dans votre coin ? Quelle est votre méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?
La notion de « travail » n’est pas vraiment réelle : on s’amuse. Pour nous, orgas, il n’est pas question de planifier les choses, de gérer les choses de manière trop carrée. Les idées viennent, de manière folle et chaotique. Elles sont étudiées et ensuite mises en œuvre. L’exemple type de notre manière de « travailler » est la création du groupe Bizou. Un jour, un ami que nous voulions voir en PNJ sur notre GN nous dit « moi, je viens seulement s’il y a le groupe Kiss ». Cette blague resta dans notre mémoire et quelques jours plus tard, naquit le groupe Bizou, chef de file du mouvement mime de la plus grande ville du monde. Ce groupe a tellement plu qu’aujourd’hui il reste une référence et fait quelques apparitions. Il a même été au cœur d’une trame dans le quatrième volet de ces GNs.

Une idée arrive, elle fait son chemin et voilà.

Nous avons aussi un rapport très particulier avec nos PNJs, qui ont un vrai rôle moteur sur nos GNs. Au-delà de leurs rôles, ils amènent des choses et font évoluer le jeu à leur manière, tout en restant dans le cadre. Quelques exemples : dans le 2ème opus, les PNJs avaient le choix d’incarner le petit dieu de leur choix, nous avons donc reçu la visite de Spon (appelé aussi Tex), le petit dieu de la propreté, Epeda, la déesse de la sieste, le père Kastor, dieu des histoires pour enfants…. Dans le 4ème, ils ont incarné des pokemons (Poulpator, Tantacool…)

Les PNJs, dans l’association Neverland, sont des éléments à part entière de la qualité de jeu et d’ambiance. Avec une équipe PNJ motivée, rien n’est impossible.


Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ce site de jeu, ces décors ? S’il y a des règles de jeu spécifiques, qu’apportent-elles au jeu ?

Le site de jeu a été choisi car nous le connaissons depuis longtemps et qu’il offre tout ce dont nous avons besoin : de l’espace, une ruine, un donjon, l’électricité et l’eau courante, le tout pour un prix très satisfaisant et n’impactant pas les inscriptions. En termes de logistique, nous n’avons pas de réels challenges, si ce n’est de prévoir tout le confort possible pour nos joueurs (tables, bancs, etc.). Le seul impératif un peu compliqué se situe au niveau du maquillage car lorsque nous sortons des personnages des romans, ils doivent correspondre au maximum aux originaux. Heureusement, nous avons des maquilleurs géniaux qui nous offrent à chaque fois des masques et des maquillages surprenants (nous avons ainsi croisé une Mémé Ciredutemps aussi saisissante que la vraie, un Cohen le barbare à confondre avec son double de papier…).

Les règles du jeu, quant à elles, sont revues à chaque GN. Il existe une base lourde permettant de créer à peu près n’importe quel personnage du Disque Monde, mais une version simplifiée est créée à chaque occasion. Cela permet d’avoir des règles qui collent mieux au monde et à l’ambiance que l’on souhaite développer.

 

S’il y a eu des sessions avant celle-ci, quelles ont été leurs qualités, leurs défauts ? Qu’est-ce qui a changé sur cette autre session ?
Dans les précédents GNs du Discworld, ce qui reste dans les mémoires est avant tout la bonne humeur générale. Les joueurs, les PNJs ET les orgas se sont amusés et ont eu, à un moment  des éclats de rire bon enfant et sincères. Comment oublier la première apparition du groupe Bizou avec les maquillages du groupe Kiss ? La session « épreuve de donjon » dans un donjon invisible, guidé par la « voix off » du jeu Dungeon Keeper ? Ou dans un autre registre, la résistance de tous les joueurs derrière des barricades devant une trentaine de PNJs hurlants ?

La grande qualité de ces GNs reste une ambiance détendue, simple et agréable, véritablement humaine. Pas de grande ambition sur le Disque, juste du fun.

Par contre, il est vrai que notre humour ne plaît pas aux amateurs de GNs plus sérieux, politiques. En ce qui nous concerne, on ne se demande pas trop ce qui a raté ou ce qui a été réussi, on se demande juste si on s’est bien amusé et si on a retrouvé l’ambiance des livres.

Ce qui va changer sur cette session ? Rien !!!! On garde notre bonne humeur, nos moments de folie, et cette proximité avec nos joueurs qui nous apporte tant.

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

Le message pourrait être : mettez-vous dans la peau d’un adolescent qui détient des pouvoirs magiques et qui est, sur un ou plusieurs aspects, en pleine crise d’ado. Gardez l’esprit joueur, léger, oubliez un moment votre vie d’adulte et lâchez-vous !

En plus, en preview, nous avons aussi prévu de parodier les réseaux sociaux. Une page Facebook sera créée pour l’occasion et les joueurs y auront accès. Ils pourront ainsi demander à tous leurs amis de voter pour eux à certains moments ou de pester sur une personne, une action, etc. Alors soyez fous !

Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, quel serait le meilleur angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?

On fait ces GNs avec le sourire et pour le plaisir de nos joueurs et de nos PNJs, pour se sentir bien avec des gens, pour vivre des choses avec eux. Alors si vous voulez en parler, faites de même : gardez le sourire. On ne peut pas parler d’un GN détendu sans l’être. Et puis, si vraiment vous voulez un retour sur ces GNs, demandez donc aux joueurs. Ce sont eux qui vous régaleront le plus.

 

Présentez-nous un peu l’asso et son identité !
L’association Neverland a été créée par des amoureux du GN issus d’associations lyonnaises. Le leitmotiv de Neverland est simple : faire les choses que l’on aime, faire plaisir et se faire plaisir, avec le moins de contraintes possible. Créer un GN, c’est long, plusieurs mois de réflexion, mais est-ce une raison pour se prendre la tête, se tuer à la tâche ou perdre le sourire ? Non. La volonté ouverte des créateurs de Neverland est d’ouvrir les bras aux personnes qui aiment les ambiances orgas-joueurs-PNJs saines et détendues, sans barrière humaine et avec une approche du plaisir au « corps-à-corps ». Faire des GNs à plus de cent personnes ne nous intéresse pas, car nous aimons cette proximité, ce qui fait que l’on connaît chaque personnage sur le bout des doigts et qu’en un éclair, on peut improviser quelque chose qui va le marquer lui et lui seul. Un exemple encore ? Sur le 4ème opus, une joueuse a fait un rituel pour revenir dans le passé et le modifier. Elle a bien fait les choses jusqu’au bout (ce qui était très compliqué, encore bravo à elle !). Nous n’avions pas envisagé qu’elle puisse le faire et c’était une chose difficile à organiser pour nous mais qu’à cela ne tienne, elle s’était donné un mal de chien alors nous avons modifié les souvenirs de tous les joueurs (« par le grand pouvoir orga, tu te rappelles que les choses se sont passées ainsi…. ainsi… et ainsi….) et la joueuse a réussi à sauver son personnage. Elle a été surprise et apparemment contente que nous l’ayons accompagnée.

L’autre envie est de créer un endroit où les GNs ne sont pas chers et où l’on peut trouver des solutions pour dépanner ceux qui sont en difficulté. Le GN n’est pas réservé à une élite de personnes capables de se payer une épée Calimacil et une armure de cuir complète. Un costume simple peut avoir beaucoup de charme et être très bien. L’exemple type est le suivant : un vendredi, huit jours avant le GN Discworld 4, un groupe de quatre personnes nous appelle. Ils voudraient venir mais n’ont jamais fait de GN et n’ont aucun matériel. Une semaine plus tard, ils étaient en jeu avec du matériel prêté par l’association. Aujourd’hui, trois d’entre eux collectionnent les GNs.

Nous sommes des passionnés voulant ouvrir cette passion à tous ceux qui souhaitent la découvrir, humainement et avec le sourire.


Et vous ? Le groupe des auteurs, qui êtes-vous ?

Audrey et moi sommes deux des membres fondateurs de l’association, des passionnés à l’imagination fertile. C’est Audrey qui, en tant que fan de Terry Pratchett, m’a fait découvrir ce monde magique et qui a poussé pour que cette série de GN se fasse.

En tant que Présidente et Trésorier de l’association, mais aussi en qualité d’époux, nous mettons en avant cette approche humaine qui caractérise nos GNs. L’avantage, c’est qu’habitant sous le même toit, la « réunion orga » peut se déclencher à tout moment…

 

Il y a d’autres points que vous voulez aborder ?

Les inscriptions sont ouvertes depuis un moment mais il reste de la place en joueur, et surtout en PNJ. Alors pour ceux qui sont intéressés pour passer un bon moment, décontracté, que ce soit pour venir voir ou découvrir le GN, et bien contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.