Preview GN – Chroniques du Forez

Publié le lundi 24 mars 2014 dans Previews de GN

Par

Tags: , ,

--

Titre du jeu de rôle Grandeur Nature:

Chroniques du Forez – Chapitre Premier

Association organisatrice :

logoddj03

Drôles de Jeux,

une association Stéphanoise.

Date d’ouverture des inscriptions :

Janvier 2014

Lien vers les inscriptions ou pré-inscriptions :

http://chroniquesduforez.free.fr/

Localisation :

Le ch‰teau de Marcoux ˆ Montregard

 Château de Marcoux à Montegard (43)

Date du jeu :

Vendredi 12 Septembre 2014

Durée de jeu :

Du Vendredi soir au Dimanche matin

Nombre de Pjs

80

Nombre de Pnjs

40

A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ?

Non c’est une première. Ceci dit on a déjà fait jouer « Chroniques du Forez – Prologue » en 2011.

Les auteurs :

Jérémy, Damien, Thibault, Nicolas, Dominique et Xavier

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

Nous sommes de vieux routiers de la Camarilla (jeu semi réel dans le monde de Vampire : La Mascarade) et sommes arrivés dans l’univers du GN « sur le tard ».

En 2010 il nous est venu l’idée de projeter notre savoir faire de camaristes vers le GN, afin de créer un jeu dans l’univers de Vampire : l’Âge des ténèbres (pendant médiéval de la Mascarade). Le but est de profiter de la densité de jeu, des qualités d’immersions inhérentes au GN, et de les combiner à ce qu’on a appris du semi réel : inscrire le joueur et son personnage dans un univers (une chronique) dont il est une réelle partie et sur lequel il peut avoir un vrai impact. Ce que l’on recherche c’est le juste dosage entre action, ambiance et intrigue. Donc on ne fait pas BCB, mais on ne fait pas non plus un GN victorien en costume basé uniquement sur l’interprétation des personnages sans règles.

Et surtout les Chroniques du Forez c’est un GN Nocturne. Ça a l’air bêta dit comme ça, mais jouer des vampires de jour nous semblait inconcevable. Ça veut dire qu’on joue la nuit du Vendredi, la nuit du Samedi, et que le reste du temps c’est repos (bon on a prévu un jeu particulier pour le samedi aprem’, mais c’est optionnel). Jouer de nuit apporte énormément à l’ambiance et fait des Chroniques un GN à part à notre avis.

Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ?

251091_2104725735990_6109500_nAvant de parler des personnages on peut dire deux mots du lieu et de l’époque. Donc les Chroniques du Forez se jouent … dans le Domaine du Forez, qui est la région des environs de Saint-Étienne. L’histoire se passe au début du XIIIe siècle – on n’a volontairement pas arrêté de date précise. C’est une période de croisades, et de conflit entre un paganisme mourant et un christianisme guerrier.

Nous avons imaginé l’historique de la région, tel qu’il serait perçu (et construit) par des vampires, en nous inspirant de l’histoire réelle du Forez. Notre but étant que les intrigues que vivent les joueurs prennent leur racines dans le passé, afin d’assurer une meilleur cohérence et de renforcer l’impression de faire partie d’un monde cohérent.

Cet historique des Chroniques est basé sur la lutte pour le pouvoir entre deux vieux vampires, un que nous appelons le Seigneur et l’autre qui est appelé Némésis (mais ce n’est pas son vrai nom, le Seigneur a interdit qu’on le prononce). Némésis a régné pendant des siècles sur le Forez, mais environ 150 ans avant les évènements du Chapitre Premier le Seigneur l’a renversé et détruit. Sauf que depuis le Prologue, il se dit que Némésis n’était pas détruit mais seulement endormi, qu’il est maintenant réveillé et veut se venger…

Voilà pour la toile de fond.

Les joueurs interprètent les sujets du Domaine du Forez. Ils sont répartis dans dix coteries (groupe de vampires, pas forcément du même clan) d’environ huit membres. Ces coteries sont déjà écrites, ont chacune une thématique et une cohérence propres. Par exemple, il y a la coterie des Vétérans des Croisades qui eux sont partis en orient après la prise de pouvoir du Seigneur et qui reviennent au moment du Chapitre Premier. On a aussi la Cour qui regroupe tous les nobles du domaine et qui tient la plupart des fiefs humains. Dernier exemple la Chapelle, dont les membres contrôlent l’Église dans le Forez.

Les joueurs créent leur personnage au sein de la coterie de leur choix, dans la limite des contraintes de celle-ci. Pour ceux qui n’ont pas d’idée, nous proposons de nombreux concepts de personnages, que les joueurs peuvent développer en collaboration avec le Conte (i.e : les orgas chargés de l’écriture, nous quoi). La plupart joueront donc  des personnages qui sont sur le domaine depuis plusieurs décennies voire siècles, connaitront donc les autres personnages, auront des relations établies à l’intérieur de leur coterie, mais aussi avec d’autres. Bref tous les personnages sont totalement intégrés dans l’historique du domaine.

Comment travaillez-vous ? Avez-vous une méthode d’écriture ? Écrivez-vous vos fiches dans votre coin ? Quelle est votre méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?


Comme nous l’avons dit, nous voulons que les personnages soient parfaitement intégrés dans notre historique, cela demande donc beaucoup de travail d’écriture. Pour y parvenir, chaque orga s’est attribué des coteries, il est en charge de la communication avec les joueurs ainsi que de l’écriture des personnages de ces coteries.

Pour l’aspect scénaristique, nous nous réunissons assez souvent (en moyenne toute les deux semaines, un peu plus ces temps ci ;)) débriefons sur le travail qui a été fait et nous répartissons les tâches pour la fois suivante.

 Logistiquement, c’est un challenge ?

 

Une problématique important sur ce GN est le jeu de nuit, pour des raisons de sécurité les batailles deviennent difficiles à mettre en œuvre, et l’éclairage doit être au top. C’est donc un défi au niveau logistique, mais nous y avons pas mal réfléchi et les précautions de sécurité seront là.

Nous nous sommes aussi posés pas mal de questions, sur ce qui se passera le samedi après midi. Bien entendu toute la matinée sera réservée pour dormir. Mais les GNistes étant vaillants, l’après midi tout le monde devrait être opérationnel. Cependant il n’est pas question de jouer des vampires de jour. Nous avons donc mis au point un scénario diurne parallèle au scénario principal. On peut noter que les joueurs préférant dormir ou se reposer pour pouvoir tenir une autre nuit le pourront.

Pourquoi ce site de jeu, ces décors ?

 

Le ch‰teau de Marcoux ˆ Montregard

Le site a été choisi principalement pour ses intérieurs, les Chroniques étant un GN nocturne il est important d’avoir une bonne surface de jeu couverte (plus facile à éclairer, chauffer..). Nous avions déjà joué un autre GN au château de Marcoux, et le cachet du lieu nous avait favorablement impressionnés à l’époque.

S’il y a des règles de jeu spécifiques, qu’apportent-t-elle au jeu ?

248198_2104716895769_4371854_nLes vampires ont des pouvoirs qu’on appelle disciplines. Chaque clan possède trois disciplines et donc un personnage possède entre 3 et 5 pouvoirs distincts à la création. Les vampires étant des créatures surnaturelles aux pouvoirs surnaturels, il est impensable de ne pas retranscrire cela, ne serait-ce que pour l’ambiance du jeu.

Du coup il y a des règles spécifiques certes, mais qui ajoutent beaucoup de profondeur au jeu, elles permettent à un chevalier Brujah de démontrer une force et une vitesse surnaturelle, tout comme à l’espion Nosferatu de traverser une salle pleine sans être vue. Après plusieurs essais, nous sommes arrivés à un corpus de règles simples et rapide d’utilisation, le moins intrusif possible dans le jeu et l’interprétation des personnages. Nous l’avons testé au cours du Prologue et avons eu des retours très positifs dessus.

 

Si c’est important et spécifique, pourquoi ce format (nombre de joueurs et durée de jeu) ?

Comme dit précédemment c’est un GN nocturne, ce choix a été fait pour l’ambiance, afin de refléter au mieux l’univers de Vampire : l’âge des ténèbres. S’il est vrai que jouer deux nuits d’affilée peut sembler intimidant, il faut bien voir qu’il y a quasiment l’intégralité des journées du Samedi et du Dimanche pour se reposer. Pour être franc lors du prologue la nuit est passée en clin d’œil,  et on n’a retrouvé aucun joueur en train de ronfler. Ah oui,  thé et café sont offerts tout le long du week-end J

Le nombre de places en PJ est principalement dicté par le lieu. Dix coteries de 8 joueurs nous semblaient raisonnables.

S’il y a eu des sessions avant celle-ci, quelles ont été leurs qualités, leurs défauts ? Qu’est-ce qui a changé sur cette autre session ?

255663_2104725215977_711281_nLa seule session qu’il y a eu auparavant c’était les Chroniques du Forez : le Prologue, scénario sur une seule nuit pour 30 joueurs, donc un mini GN, joué en juin 2011.

Cela nous a permis de tester le système de règles, l’ambiance générale du jeu, et nos capacités d’écriture. Le Prologue a été une réussite en soit, nous avons eu beaucoup de retours positifs, (notamment une scène -la scène de la crypte- durant laquelle les joueurs ont pu explorer une « ancienne crypte » piégée) ;  l’ambiance était là et les joueurs ont apprécié.

Le principal défaut était une faible disponibilité des orgas (nous étions très peu à l’époque), mais on a recruté depuis. Ah oui, et certains joueurs sont passés au travers des objectifs de leur personnage parce qu’ils n’ont pas su les distinguer dans les cinq pages de background que nous leur avons envoyées.

On a donc pour ce Chapitre Premier largement étoffé l’équipe, prévu toute une famille d’intrigue dont les personnages joueurs sont les seuls protagonistes et qui auront pour vocation d’être résolues pendant le week-end. En outre on prévoit de clarifier les historiques et notamment de spécifier clairement les objectifs à remplir en fin de document.

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

260240_2104718855818_447298_nOn espère pouvoir faire jouer un bon GN, rempli de joueurs motivés avec des costumes au top et une pure ambiance. Le point important à comprendre c’est la place des coteries dans le jeu. Ça nous permet de regrouper les personnages, de leur créer un background commun, des objectifs communs, et de les intégrer dans le domaine du Forez à priori. Au sein d’une coterie les personnages sont tous très liés, donc nous conseillons aux joueurs qui se connaissent hors-jeu de jouer dans la même. C’est pour cela que, à quelques exceptions prêt, les choix de clan au sein d’une même coterie sont assez larges.

Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, quel serait le meilleur angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?

Nous pensons qu’une des qualités principale du projet est son côté « Forez by Night ». Pour expliquer un peu, White Wolf, l’éditeur du jeu de rôle Vampire, a édité de nombreux compléments « By Night » (Chicago by Night, Jerusalem by Night, etc…), ces compléments étaient destinés à décrire la population vampirique d’une ville, son histoire, ses intrigues propres, ses mystères, etc. C’est un peu l’approche que nous avons eu avec le Forez, sauf que ce sont les personnages des joueurs qui constitueront la population du Forez.

Présentez-nous un peu l’asso et son identité !

Drôles de Jeux est une association stéphanoise qui a bientôt dix ans, elle organise principalement la Camarilla (semi réel dans le monde de Vampire) sur Saint-Etienne, mais elle a connu beaucoup d’autre activités : jeux de rôles sur tables, jeux de figurines, convention de jeux  organisée en 2007…

L’association est composée d’une trentaine de membres pour la majorité camaristes, les conteurs (orgas de la camarilla) changent toutes les années, ce qui fait que pas mal de membres se sont essayés à l’organisation de semi-réel.

Et vous ? Le groupe des auteurs, qui êtes-vous ?

Tout a commencé avec le duo Xavier et Jérémy (c’est d’ailleurs nous qui écrivons ces lignes), nous avons eu le projet de faire un GN Vampire, nous avons tous les deux plusieurs années d’expérience en tant que conteur camarilla, plus de vingt saisons de Camarilla à nous deux et plusieurs GN à notre actif (en tant que joueurs).

Nous sommes aidés de notre camarade Thibault un GNiste vétéran faisant parti notamment de l’association des Forges de l’Outremonde, lui c’est le boss du matos. Et c’est ce trio qui lança et organisa le prologue en 2011.

Pour faire la suite nous avions besoin de plus de monde et c’est ainsi que Dam’s, Dom et Nico nous ont rejoint. Ce sont eux aussi des anciens conteurs camarilla et des joueurs d’expérience, et ils ont tous quelques expériences GNistiques à leur actif.

Notons que si l’équipe a plus d’expérience en semi-réel qu’en GN, il est hors de question de faire de ce GN une grosse camarilla.

Il y a d’autres points que vous voulez aborder ?

Abordons les questions pratiques : l’accueil des joueurs se fera le vendredi 12 septembre 2014 à partir de 15h au château de Marcoux à Montregard (43). Début du GN prévu le vendredi vers 21h00 jusqu’au dimanche 14 vers 06h00. La participation aux frais est fixée à 70 euros pour les PJs et 40 euros pour les PNJs, cela comprend la participation au GN et les repas du Vendredi soir au Dimanche matin. Le couchage se fait sur place sous tente.

Pour vos questions nous avons une FAQ  http://tinyurl.com/faqcdf, mais vous pouvez aussi écrire à gn.chroniques.du.forez@gmail.com.

Ah oui une dernière chose, voici un lien vers le petit trailer vidéo que nous avons publié : http://youtu.be/RPIaf2Rl8sk

A bientôt 🙂

 La table de mixage des chroniques du forez

 table_mixage_electro-gn forez

Une réaction à Preview GN – Chroniques du Forez

  1. Il as trop la classe le gars avec la croix au début !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *