Preview de GN : Mad About The Boy

Publié le lundi 17 mars 2014 dans Previews de GN

Par

Tags: , , ,

--

Titre du jeu de rôle Grandeur Nature : Mad About The Boy

Association organisatrice : eXpérience

Date d’ouverture des inscriptions : Aujourd’hui et jusqu’au 30 mars à 20H00

Lien vers les inscriptions : Inscriptions

Localisation : Abbaye de Vauluisant

Date du jeu : Les 8, 9, 10 et 11 novembre

Durée de jeu : 1 jour et demi d’ateliers, 1 jour et demi de jeu, 1 after-party

Nombre de Pjs : 33

Nombre de Pnjs : 3

A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ? Le jeu a été organisé de nombreuses fois en anglais dans plusieurs pays. C’est un incontournable de la scène nordique.

Les auteurs : Margrete Raaum, Tor Kjetil Edland et Trine Lise Lindahl

Les Organisateurs : Baptiste Cazes, Leïla Teteau-Surel

 

mad-about-the-boy-nordic-larp-12

 

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

Mad About the boy est un jeu de rôle Grandeur Nature norvégien, un nordic larp d’anticipation et d’exploration sur des thèmes matures et complexes. Voici le pitch du jeu :

Il y a 3 ans, tous les individus possédant un chromosome Y sont décédés les uns après les autres en quelques minutes, de façon inexplicable. Le monde a donc sombré dans une période de chaos, de nombreux ponts entre les pays ont été coupés, mais 3 ans plus tard, une société nouvelle, composée exclusivement de femmes, s’est organisée.

Nous sommes dans un pays nordique. Le gouvernement a, en toute logique, placé les banques de sperme sous haute surveillance et cherche un moyen d’utiliser cette ressource au mieux. Un programme pilote est donc mis en place : des groupes de 3 femmes vont postuler auprès d’un comité pour tenter de recevoir l’autorisation de porter un enfant.

Le jeu est résolument narrativiste et transparent.  Cette session sera mixte. Quelques hommes pourront incarner des femmes durant le jeu (de façon non caricaturale ni parodique évidemment).

Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ?

Les joueurs, joueuses pourront choisir de jouer un membre du comité chargé de faire passer les tests et d’organiser le séjour (gynécologue, psychologue, responsable du programme, militaire, etc.) ou bien une membre de l’une des triades voulant accéder à la maternité.

Les triades ont toutes leur particularité. Nous citerons en exemple, un groupe de musulmanes, unies par leur foi ; un groupe de working-girls fortunées ; un groupe d’artistes ou encore un groupe de polyamoureuses.

Le casting

Les pré-inscriptions sont ouvertes. Des inscriptions auront lieu en mars. Seule une poignée d’hommes pourront participer au jeu, pour garder une majorité de femmes et conserver cette ambiance si particulière. Lors de l’inscription, l’intégralité des rôles sera disponible en ligne, et les joueuses et joueurs pourront choisir selon leurs préférences. En fonction de ces choix, nous ferons notre casting, en accordant une priorité forte aux pré-inscrits et à un quota de débutants.


Le format et les règles du jeu.

 

Les ateliers :

Durant plus d’une journée, des ateliers divers seront mis en place. Certains permettront aux hommes de trouver leurs marques pour incarner des femmes durant le jeu. Chacun pourra s’exprimer sur ses attentes. D’autres ateliers permettront de travailler les relations de groupes, de préparer le programme du comité ou encore de se confronter aux armes à feu et à la violence pour savoir comment réagir si cela arrive en jeu.

Blackbox et métatechniques :

Le jeu utilise des blackbox qui permettront d’explorer le passé des personnages, particulièrement leurs rapports avec les hommes de leur vie. Elles serviront aussi d’espaces pour explorer des futurs potentiels, essentiellement durant le second acte du jeu, lorsque l’homme survivant viendra tout chambouler.

Les actes :

Le premier acte du jeu est composé de tests psychologiques, d’examens médicaux de tests d’aptitude à la survie dans un monde plus dur que le nôtre.

Le second acte, marqué par une coupure musicale et le visionnage d’une vidéo, démarre lors de l’arrivée d’un homme ! Un homme véritable, vivant, nu, faible et terrorisé, ayant visiblement survécu au désastre.

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

Le jeu peut effrayer. C’est pourquoi nous prendrons du temps avant et après le jeu. Les ateliers et le débriefing, suivis d’une soirée tous ensemble seront des temps propices à la discussion. Le jeu sera un challenge pour tout le monde et pas uniquement pour les hommes qui tenteront l’aventure. Une critique rédigée sur electro-gn vous en dira plus sur la façon dont les organisateurs ont eux-mêmes abordé ce jeu magnifique lorsqu’ils ont eu la chance de le jouer.

Présentez-nous un peu l’asso et les organisateurs.

eXpérience est une association de GN expérimentaux très active. Ses membres organisent et participent à des GN et des conventions un peu partout. Vous pouvez vous tenir informé de ses activités via sa page facebook ou en souscrivant à la newsletter (pour cela, envoyez un mail via ce formulaire)

Baptiste Cazes et Leïla Teteau-Surel sont des membres actifs de la communauté electro-gn et murder-party.org


Table de mixage de Mad About the Boy

Sans-titre-1

 

Justification des curseurs importants :

Style de jeu : Les tests de survie, les examens médicaux, le fait de camper une femme.

Transparence : Tous les rôles sont accessibles et le déroulement est transparent.

Création de persos : Les fiches fournissent d’excellentes dynamiques tout en laissant une latitude aux joueurs.

Motivation des joueurs : Le jeu est narrativiste, ce sont les personnages qui sont en compétition, pas les joueurs.

Maître de jeu : Dans la blackbox, les organisateurs seront disponibles en permanence.

Bleed : Le thème du jeu et certains ateliers proposent aux joueurs d’utiliser leurs propres expériences dans le jeu.

Une réaction à Preview de GN : Mad About The Boy

  1. Waouh !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *