Preview de GN – De cape et d’écailles

Publié le jeudi 30 janvier 2014 dans Previews de GN

Par

Tags: ,

--

Titre du jeu de rôle Grandeur Nature : « De Cape et d’Ecailles »

Association organisatrice : La TorGNole

Date d’ouverture des inscriptions : 20/12/13

Lien vers les inscriptions ou pré-inscriptions :

http://latorgnole.forumactif.org/t39-personnages-a-jouer-pj (sur notre forum)

http://www.weezevent.com/gn-lames-au-chateau-de-la-tuffiere-lue-en-baugeois (lien direct d’inscription en ligne)

Localisation : Lué en Baugeois, château de la Tuffière (20km à l’est d’Angers)

Date du jeu : du 9-5-14 à 18h00 au 11-5-14 à 4h00 env.

Durée de jeu : environ 36h.

Nombre de Pjs : 70

Nombre de Pnjs : 25

A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ? Non

Les auteurs :

La TorGNole rassemble un groupe de vieux briscards du GN qui ont l’habitude de jouer ensemble et qui se sont regroupés pour écrire. En prénoms, ça fait : Yoann, Yannick, Charles-Eric, Willy, Nicolas, Christophe, Habib, Florent, Jason, Fabrice.

86238_Accroche_pour_KANDO

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

Il s’agit d’une aventure au sein de l’univers décrit par Pierre Pevel dans Les lames du Cardinal. Un ami (Sam, si tu me lis…) me l’a offert il y a 2 ans avec l’intention vicieuse et sans me le dire que j’en fasse un GN. Il suffisait de monter un groupe pour aboutir !

Il n’est ni un jeu de groupes ni un GN Porte des enfers… On a axé le jeu sur les individus. On espère que les 70 joueurs vivront chacun une histoire différente.

 

Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ?

Ha… Sans trop dévoiler, on joue à Rochefort-en-Terre en 1626, à proximité des remparts de la Rochelle qui sont en train d’être montés… y’a du monde ! Des mousquetaires, bien sûr, des gardes du Cardinal, des étrangers, les gens du village, d’autres… Quant à la raison de leur présence, elle dépend de chacun !


Comment travaillez-vous ? Avez-vous une méthode d’écriture ? Écrivez-vous vos fiches dans votre coin ? Quelle est votre méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?

C’est compliqué à exprimer… D’abord, on a tous lu les livres pour avoir une idée commune de cet univers, puis on a ajouté d’autres éléments. Nos fans d’histoire de France ont fait les ajouts de l’un vers l’autre et puis on a planché sur des quêtes qui justifient le GN.

Il y a beaucoup d’échanges virtuels entre nous car on est un peu éloignés et nous ne pouvons nous voir souvent. En revanche, notre proximité intellectuelle fait avancer le projet dans un enthousiasme constant.

La méthode se résumerait bien en « on est moins cons à plusieurs » ^^


Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ce site de jeu, ces décors ? S’il y a des règles de jeu spécifiques, qu’apportent t-elles au jeu ?

Le site est tout nouveau ! Jamais loué pour quoi que ce soit ! Un challenge au sens où il a fallu convaincre un propriétaire que nous n’étions pas fous… Pari réussi je crois.

A la suite de cela, il nous a ouvert nombre de pièces intérieures qui nous offrent des lieux magnifiques, un sous-sol… (je n’en révèle pas plus, c’est secret), des dépendances, le parc et sa forêt… et on ajoute d’autres choses que je ne dis pas !

Niveau règles, on a tâché de révolutionner les combats pour qu’ils ressemblent à des films de cape et d’épée ! Cela repose sur le principe d’un point d’engagement qui correspond au nombre d’attaques successives qu’un joueur peut porter avant de devoir briser d’un large pas en arrière et de se mettre en garde. Cela différencie les grands bretteurs des incultes du duel ^^.

De même, on a travaillé sur les systèmes de commerce et d’influence politique pour les lier en un système en jeu ET hors jeu que je ne peux déflorer ici… mais qui (on l’espère) donnera du sens aux échanges commerciaux.

Si c’est important et spécifique, pourquoi ce format (nombre de joueurs et durée de jeu) ?

On avait l’intention de créer un GN où chaque personnage était très indépendant des autres et vivait sa propre histoire, même s’il appartenait à une compagnie. Au début, on était partis pour 50PJ compte tenu des pièces ouvertes dans le château et puis le propriétaire nous a dit un truc du genre « Quoi, je ne vous ai pas montré telle, telle, telle… telle pièce ? Venez, je vous montre ça, ça devrait vous intéresser »… et ça nous a poussé à 20 joueurs de plus. C’était aussi le nombre de personnages qu’on se sentait d’écrire pour qu’ils soient intéressants et sans que certains soient creux.

 

S’il y a eu des sessions avant celle-ci, quelles ont été leurs qualités, leurs défauts ? Qu’est-ce qui a changé sur cette autre session ?

Non, jamais… Asso naissante même si on se connaît tous bien.


Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

RP, RP, RP… Une belle tenue et beaucoup de bonne humeur ! ^^

C’est une époque, un style qui impliquent une gouaille et une dynamique de jeu.


Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, quel serait le meilleur angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?

Peut être l’intention d’être plus centré sur les personnages et leurs intérêts que sur un scénario unique. Notre histoire est constituée de strates parallèles auxquelles les persos peuvent se raccrocher par leur nature et leurs compétences et non parce qu’il n’y a qu’une histoire à suivre.

 

Présentez-nous un peu l’asso et son identité !

La TorGNole est née des cendres d’une déception associative où l’on a décrété que l’amitié et le GN devaient prévaloir sur la rancœur… Drôle de démarrage, non ?

Sans s’étendre là-dessus, La TorGNole, c’est un groupe qui porte bien son nom : que des gens qui claquent, qui marquent, qui en veulent !

Au cœur de nos envies, il y a l’aventure, le plaisir et la convivialité, sans lesquels un GN devient juste une convention en costumes… Ainsi, on aura des lieux très marqués sur le jeu, incluant une taverne permanente et une auberge avec une équipe large et habituée, pour des repas de qualité (crapahuter sans bien manger ? Que nenni !!)


Et vous ? Le groupe des auteurs, qui êtes-vous ?

Des gens civilement normaux… Des commerçants, des profs, des éducateurs, des archéologues, des cadres… avec des enfants pour les plus âgés, des vies normales, quoi… mais aussi un incroyable grain de folie qui fait que l’on préfère faire partager nos rêves que regretter de ne jamais les avoir vécus !

Il y a d’autres points que vous voulez aborder ?

Mais… vous avez les yeux un peu verdâtres et la peau laiteuse… vous n’auriez pas eu un ancêtre Drac, vous ? Parce que mon aïeul Phildebert les pourfendait pour en faire des bottes… Mais non, ne fuyez pas !

Le teaser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *