Une enquête sur le milieu du GN

Publié le jeudi 11 juillet 2013 dans Actualités du GN

Par

Tags:

--

FedeGN-Logo11

L’année dernière, la FédéGN avait lancé un sondage à destination des différentes associations en France. Les résultats sont publiés à cet endroit : http://www.fedegn.org/ressources/etudes

Cette année, l’équipe FédéGN a décidé de relancer une enquête, destinée à tous, joueurs, organisateurs et autres acteurs du milieu.

Prenez le temps d’y répondre et partagez le lien autour de vous, plus il y aura des réponses et plus les résultats seront significatifs : https://docs.google.com/forms/d/1MIApq28Xxly5TSvLbxiwpPk6_uIryKbv1z0uaD82lH8/viewform

Cette enquête permettra d’avoir des informations plus récentes sur le milieu du GN et pourra venir compléter le travail de nos amis belges dont nous avions publié un compte rendu ici : http://www.electro-gn.com/5386-le-gn-par-qui-comment-et-pourquoi

3 réactions à Une enquête sur le milieu du GN

  1. L’intention est louable, mais comme pour les précédentes, je m’interroge sur sa validité et la méthode de diffusion du sondage.

    Cela pose de sérieuses questions en terme d’échantillonnage de population et par rapport à la validité des réponses.

    Ce moyen de diffusion et de réception des questionnaires donne un faible niveau de scientificité à l’étude.

    Vous me direz qu’on peut tout de même identifier des tendances. Ce n’est pas faux, mais il peut y avoir des tendances plus fortes caché dans les données grises ce qui pourrait donner une perception tronquée des pratiques du milieu. (C’est une question de représentativité) Sur un sondage d’opinion ça pourrait le faire mais pas sur des stats comme celles fournies.

    Bref, je suis toujours embêté par ce type d’enquête qui ne suit pas une méthode de recherche correcte. Je crains que l’enquête 2010 n’ait donné que des chiffres erronés et que celle-ci suive la même tendance.

    J’espère ne pas avoir à ressortir du grenier mes manuels de recherche en science sociale pour argumenter mes propos ;p

  2. Bonjour,
    les réserves que tu indiques sont justes, et d’ailleurs elles étaient en préambule des résultats de l’enquête belge dont le lien est donné plus haut. Je pense toutefois que des tendances peuvent se dégager, si l’on prend garde à lire les résultats en prenant en compte les biais possibles de l’enquête.

    Le problème c’est qu’actuellement, personne n’est en mesure de mener une étude plus “scientifique” sur le milieu du GN. C’est d’ailleurs pour cela qu’une étude de ce genre n’aura la moindre validité que si elle est très largement partagée, afin de réduire son défaut de représentativité.

  3. Je dois avouer lire avec intérêts les résultats de telles enquêtes. Tout en ayant en tête que l’intervalle de confiance et la représentativité doivent être loin des standards habituels… mais que faire de mieux après tout ?
    Plus de moyens dans l’analyse ne me parait pas plus nécessaire que cela, alors même que les ressources sont limitées et les autres chantiers de la Fédé très nombreux.
    J’ai peut-être lu les questions rapidement, mais j’ai eu l’impression, que celles-ci permettaient de croiser des données pertinentes, somme toute assez classiques et d’autres adaptées à notre pratique.
    J’ai eu l’impression aussi qu’on y évitait les écueils d’un tel exercice (influence des questions, élèments non factuels, etc…).
    Je trouve du coup, plutôt sain que ce type d’initiative soit relayé par la Fédé pour qu’elle est en tête certaines tendances.
    Ca ne qualifiera pas LE GN français, mais ça pourrait donner une idée sur ce qu’il en est des populations des associations membres de la fédé. Et confirmer ou non, une orientation dans les choix d’actions de ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.