Preview de GN : Althing 792

Publié le jeudi 4 juillet 2013 dans Previews de GN

Par

Tags: , ,

--

Titre du jeu de rôle Grandeur Nature : Althing 792
Associations organisatrices : le Consulat d’elleslande + Castilla Garona
Date d’ouverture des inscriptions : 1er Mars 2013
Lien vers les inscriptions ou pré-inscriptions : althing792.com
Localisation : La Pommarède (11)
Date du jeu : 16,17 et 18 Aout 2013
Durée de jeu : 46 heures
Nombre de Pjs : 72
Nombre de Pnjs : 30+
A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ? Non
Les auteurs : Frédéric Playa, Agnès Levrel, Eric Maury

 

et vous serez nommés Vikings...

Et vous serez nommés vikings…

 

Présentez-nous un peu l’asso et son identité !

Le Consulat d’Elleslande, fondé voici 8 ans, réunit une cinquantaine de membres de 7 à 50 ans. L’association, en sus de son activité GNistique, possède une importante ludothèque de jeux et de JdR qu’elle met à la disposition de ses membres. Soirées Enquêtes, ateliers couture et cuir, fabrication d’accessoires, ateliers combat GN réguliers avec tournoi en fin d’année, soirées festives… il y a toujours un truc à faire !

Le Consulat est également connu sur la région pour son implication dans la promotion du GN en direction du grand public. Nous participons régulièrement à des événements à la demande d’institutionnels ou d’autres associations pour faire découvrir le GN et sa richesse (Festival Alchimie du Jeu, TGS…) au travers d’animations représentatives : le défi aux champions (combat GN avec le public), atelier roleplay…

Et vous ? Le groupe des auteurs, qui êtes-vous ?

On s’est rencontré voici plusieurs années. On travaille, on a des gosses (qui veulent venir avec nous en GN…), et on a tous la plume fertile dès qu’il s’agit de créer des histoires. Passionnés de Grandeur Nature, mais pas que, Fred est ceinture noire de Kung Fu, Éric enseigne la guitare et Agnès confectionne des rhums arrangés de compétition.

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

L’idée est née il y a deux ans, en lisant un ouvrage de Régis Boyer sur les vikings, j’ai réalisé (Agnès) que l’image populaire du viking pillard, portant casque à cornes et buvant dans le crânes des ennemis était complètement erronée. C’était un peuple plus avancé socialement que le reste de l’Europe à la même époque, sans dogmes obtus, à la vie dure mais riche. J’ai demandé à mes deux comparses de me rejoindre sur le projet, et je n’ai même pas eu besoin de les saouler au rhum pour qu’ils acceptent.

Nous essayons de coller au maximum à la réalité historique, sans nuire à la jouabilité. C’est un GN où les joueurs vont, nous l’espérons, faire une expérience de vie  ordinaire  et extraordinaire pour un scandinave de l’an 792.

Beaucoup de joueurs arrivent avec en tête les images de la nouvelle série Vikings, qui représente un parti pris que nous ne suivons pas sur tout.

Il y aura de l’ambiance, des combats souvent brefs et toujours intenses (pas de compétences miracles pour esquiver les coups, on les esquive ou pas. Point), de la politique, un banquet, de franches rigolades, du commerce, des surprises que je ne peux pas dévoiler et beaucoup de tensions dans le contexte du jeu.

Ce n’est pas une reconstitution historique pour les puristes. C’est avant tout un GN. Par contre, il n’y aura pas de casques à cornes, d’Elfes, de boules de feu, de moines shaolin, de types en kilt, de sorcier maléfique qui veut détruire le monde, de quêtes pour rassembler les 50 000 fragments du parchemin de Shmurtz, de vampires ni de temps d’attente pour rentrer dans le labyrinthe maudit parce qu’une autre équipe s’y trouve déjà.

Ha, et il n’y a pas de chef de délégation dans les délégations de joueurs. Tout le monde peut/doit ouvrir sa bouche.

Pour les PNJ, qu’on oublie trop souvent alors qu’ils sont le moteur du GN, nous avons pris le parti de leur proposer à tous (sauf ceux qui ne le veulent pas) un rôle récurrent nommé, et de leur assurer de vrais temps de sommeil et de repos. Nous ne leur demandons jamais rien qui ne soit dans leurs cordes et leurs envies.

Nous voulons que tout le monde passe un bon moment, PJ comme PNJ.

Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ?

Nous sommes en 792 selon le calendrier des chrétiens. Les chrétiens sont justement le problème. En particulier leur chef, Carolus autoproclamé le Grand, qui pour imposer au Danemark et à la Germanie le culte de son dieu mort massacre et déporte les populations. Nous sommes en 792 et les Danois, les Suédois et les Norvégiens ne sont pas encore appelés Vikings.

Les représentants des différents Things (Assemblées locales) se sont réunis au cours de l’année, et participent maintenant à l’ALTHING, la Mère des Assemblées. Ils devront se prononcer sur des procès importants, une affaire d’héritage royal, se couvrir de gloire, et décider de l’attitude à adopter face à l’ogre Carolus Magnus.

Les joueurs incarneront des rois, des nobles, des artisans, des devineresses ou des sorcières, des scaldes, des capitaines de drakkars, des berserkers ou de riches marchands… tous ayant une voix lors de l’Althing, que ce soit la leur parce qu’ils sont rois ou celle d’un roi qui les charge de voter en leur nom.

Comment travaillez-vous ? Avez-vous une méthode d’écriture ? Écrivez-vous vos fiches dans votre coin ? Quelle est votre méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?

Nous travaillons en groupe pour presque tout ce qui concerne l’écriture du scénario, la scénographie, les documents de jeu, et les backgrounds des PNJ.

Nous sommes simplement partis d’événements historiques et avons remonté le fil du temps, en nous appuyant sur une riche documentation didactique. Nous avons découvert des choses extraordinaires au sujet de peuples scandinaves de l’époque.

Pour les backgrounds des joueurs, chaque orga a une nation en charge. Les backs sont écrits avec les joueurs, en fonction de leurs souhaits de jeu. Nous rencontrons les joueurs comme les PNJs (il y a beaucoup de rôles de PNJ permanents) en amont du GN, afin de bien expliquer à chacun ce qu’est ce GN et ce qu’il n’est pas, ça évite les erreurs d’aiguillage et donc les déceptions.

Le dialogue est permanent, le travail d’écoute et de proposition conséquent.

Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ce site de jeu, ces décors ? S’il y a des règles de jeu spécifiques, qu’apportent-t-elle au jeu ?

Logistiquement, on a laissé tomber l’idée des drakkars, le site ne comporte pas de plan d’eau. L’équipe bénéficie du savoir de personnes qui ont fait de la reconstitution historique et nous ont donc aidés pour la conception des tentes vikings. Le reste, c’est encore et toujours en épluchant des kilomètres de documentation qu’on a trouvé comment faire. Et aussi en utilisant assez de bois pour replanter la moitié de l’Amazonie…

Le site est très sécurisé, il est plat, herbeux, sans fondrières ni trous de souche, bien damé, et toutes ses lignes de vue sont brisées, ce qui en fait un endroit idéal pour… disons… des scènes discrètes…

Les règles du jeu ne comportent aucune magie et sont basées sur le roleplay, celles de combat privilégient les capacités réelles du joueur. Pour jouer un archer, il faut savoir se servir d’un arc. Tout le monde peut se servir d’une épée, les vikings savent se battre dès l’enfance. Les esclaves non scandinaves ont accès à des compétences spécifiques de leur pays d’origine.

Si c’est important et spécifique, pourquoi ce format (nombre de joueurs et durée de jeu) ?

Nous avons limité le nombres de joueurs à 72 pour pouvoir mieux nous consacrer à chacun, il devenait difficile d’écrire et de coordonner plus d’historiques.

Le week-end est devenu le format usuel pour beaucoup de GN, tout simplement pour des raisons de temps de travail…

S’il y a eu des sessions avant celle-ci, quelles ont été leurs qualités, leurs défauts ? Qu’est-ce qui a changé sur cette autre session ?

C’est la première et unique session. Il y aura une suite, mais il n’est pas prévu de refaire jouer le même scénario.

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

Nous avons rédigé une note d’intentions des orgas , je la reproduis in -extenso :

Ce que nous souhaitons vous offrir

Type de GN
Nous voulons ce GN comme un GN «politique». Bien sûr il y aura des combats, du commerce et quelques rôles mystiques, mais ce ne sera pas le fond de l’intrigue. Il n’y aura pas d’interaction destinée aux rôdeurs et autres filous, la culture scandinave ne s’y prêtant guère (le vol est l’un des quatre crimes impardonnables).

Ambiance
Nous souhaitons jouer dans un contexte historique, celui-ci se révélant d’une incroyable richesse au gré de nos recherches. Attention, il ne s’agit pas d’une reconstitution et la jouabilité prendra toujours le pas sur fidélité historique. Bien sûr, les directions prises par les joueurs pourront s’écarter de la réalité historique. Nous refuserons tous les jeux de mot et autres clins d’œil propres à casser l’ambiance. Il y aura du fun, mais pas comme ça.

Temps de jeu
La douche sera le seul moment de grâce.

Social
Les règles tendront à refléter le tissu social très dense de la culture scandinave. Les notions de clans, d’honneur, de bravoure et de célébrité auront notamment de lourdes répercussions en jeu.

Combat
Les règles de combat seront simples et favoriseront la dextérité des joueurs. Tous les vikings étant à la fois guerriers, fermiers et marins, tout le monde aura accès aux capacités de combat. Quelques règles seront spécifiques aux rares Berserkers.

Surnaturel
Aux yeux des scandinaves les dieux et les créatures surnaturelles étaient présents au quotidien. Le scepticisme n’était pas imaginable. C’est dans ce sens qu’il y aura de la magie. Mais personne ne lancera de boules de feu en gesticulant comme un pantin désarticulé.

Mortalité
Il sera difficile de tuer un joueur, et par conséquent de le sortir du jeu. Tout simplement pour ne gâcher le jeu de personne. Mais ce ne sera pas impossible. Attention toutefois, le meurtre est l’un des quatre crimes considérés comme impardonnables par les scandinaves de l’époque. La sentence pour une telle infamie serait le bannissement ou la pendaison. Ce qui reviendrait à sortir le joueur jugé coupable du jeu.

Équipe
Nous n’introduirons pas de traîtres au sein d’une équipe. Donc même si votre back vous décrit comme étant d’un avis différent de vos coéquipiers, traitez-le comme une simple divergence d’opinions et non comme un motif de meurtre ou de trahison.

Confort
Les joueurs seront dans des campements laissés à leur charge. L’organisation assurera aux joueurs les repas, des WC et de quoi procéder à d’élémentaires ablutions.

Nom
Le nom de ce GN ne commencera pas par un K…

Réactivité
Les Orgas s’engagent à être le plus disponibles possible et de ne pas laisser de question sans réponse que soit avant ou pendant le GN. Nous essayons d’appuyer toute initiative de joueur propre à créer du jeu. N’hésitez surtout pas à venir nous faire des propositions.

Documentation
Nous mettrons à votre disposition des tutoriels, aides de jeux et liens qui vous aiderons à préparer votre GN.

Ce que nous espérons de vous

Respect du site

Ça paraît si évident…

Respect d’autrui
Nous espérons de vous un certain fairplay. Vous n’êtes pas les seuls à venir sur un GN pour vous amuser. Alors évitez les actes gratuits comme par exemple la rétention d’info ou les meurtres sans justification. Globalement tout ce qui vous permettrait de vous amuser en empêchant les autres d’en faire autant.

Respect des règles
Les règles seront simples et viseront à créer du jeu. Mais ça ne marchera que si vous les avez lues et que vous les respectez.

Efforts de RP
On va faire tout ce qu’on peut pour vous donner l’occasion de faire du RP. Profitez-en !

Efforts visuels
Nous aimerions que vous ressembliez à des scandinaves (pas de kilt). Un petit effort sera demandé sur les costumes des rôles spéciaux, avec des signes de reconnaissances prédéfinis. Pour les camps… faites de votre mieux.

Interprétation
Vos personnages seront bâtis en accord avec vous, nous comptons leur donner de la densité et nous espérons que vous exploiterez ce potentiel. Et que vous le ferez de manière adulte. Nous comptons sur vous pour ne pas jouer à la légère le devenir de vos personnages lors de cette Althing qui concentrera de nombreuses intrigues personnelles.

Casseroles
Lors de la création de perso on vous demandera si vous souhaitez jouer un personnage «à risque». N’hésitez pas à dire oui !, nous prévoyons des personnages secondaires au cas où…

Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, quel serait le meilleur angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?

La vie viking, dans sa simplicité, son honneur et son flamboiement, et l’occasion de jouer avec l’histoire, que ce soit pour la refaire ou la changer.

Il y a d’autres points que vous voulez aborder ?

Concevoir des repas sans tomates, maïs, poivrons, chocolat, ni pommes de terre a été un vrai casse tête. Mais on y est arrivé.

 

La table de mixage du GN :

mixage

 

2 réactions à Preview de GN : Althing 792

  1. Go go go les copains….

  2. Le GN s’est bien passé. Les joueurs nous ont fait de superbes démo de RP. Je crois bien qu’on fera un second Opus dans deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.