Preview – La complainte de Berthold Brumer (Warhammer)

Publié le mardi 12 juillet 2011 dans Previews de GN

Par

Tags: , ,

--

Titre du jeu : Gn Warhammer,  « La complainte de Berthold Brumer »

Association organisatrice : Monolithe

Date du jeu : 02 Septembre 2011 à 18h00

Fin du jeu : 04 Septembre 2011 vers 14h00

Nombre de Pjs : 35 joueurs

Nombre de Pnjs : 20 pnjs

A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ? Non

Les auteurs : Guillaume Camplo, Vincent Cerri, Julien Grégoire, Aymeric Vergne, Etienne Génissieu et leurs petites amies respectives !

 – Interview Etienne Génissieu (Edhen), président de l’association Monolithe –

logo_warhammer_complainte-de-berthold-brumer.jpg

Vous pouvez présenter un peu l’asso et son identité ?

Le mot d’ordre de Monolithe est « crédibilité », du moins nous nous efforçons de respecter cette volonté. Nous cherchons une cohérence dans le scénario, les backgrounds entremêlés de chaque joueur, et dans le respect de l’univers choisi, mais aussi en ce qui concerne le visuel (nous nous attachons au détail des costumes, des décors…). Enfin, nos manifestations sont orientées, en général, « horreur » à base de Freaks, de slashers…, rien n’est jamais tout beau tout propre.

Et vous ? Le groupe des auteurs, vous êtes qui ?

Nous sommes à l’initial une bande de rôliste. Nous sommes des amis proches qui partageons des passions communes. Des jets de dés nous sommes passés aux coups d’épées en mousse dans la gueule en pensant que c’était « cool ». De joueurs de Gn nous sommes vite passés à l’organisation, d’abords de murders intimistes puis de Gn jamais sans grandes prétentions. Sinon, nous avons la chance d’appartenir à des corps de métier utiles à l’asso (logistique, graphisme, musique, programmation…).

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est, et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

Nous n’avons certainement pas inventé Warhammer, mais ça fait longtemps que nous souhaitions nous donner les moyens d’honorer un univers aussi riche. Nous ferons tout pour lui faire honneur et retranscrire ce monde avec justesse. Ce Gn a été créé en nous positionnant à la place du joueur  « qu’est-ce que j’aimerais vivre ? » puis nous avons fait un énorme tri et sélectionné les meilleures idées. L’objectif était de donner à chaque joueur une implication dans le jeu et lui offrir SON moment privilégié. C’est un Gn sans prétention par sa taille intimiste mais fourni (chaque joueur a un background de 10 pages environ avec des objectifs personnels, et des pistes pour laisser le choix à d’éventuels objectifs secondaires, sans compter les quêtes annexes ou la trame principale).

Enfin, il n’est pas un Gn conçu pour les joueurs cherchant des batailles épiques ou encore un Gn qui se veut drôle. Pour être franc, nous aimons les joueurs qui n’hésitent pas à faire preuve d’humilité. J’entends par là, un RP (Roleplay) mature (que lorsqu’ils jouent des gueux par exemple, ils seront sales, peu cultivés, superstitieux et fuiront face à toute menace). Des joueurs qui ne sortiront pas leur lame pour tuer la première personne qui les a insultés. On apprécie ceux qui, comme Monolithe, s’attachent au réalisme et ne jouent pas des héros, mais qui s’efforcent de jouer avec justesse.

Vous travaillez comment ? Vous avez une méthode d’écriture ? Vous écrivez vos fiches dans votre coin ? C’est quoi la méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?

Pour l’organisation, nous répartissons les tâches en faisant parfois des binômes. Puis on demande qui souhaite s’impliquer et à quel niveau. Pour « la complainte de Berthold Brumer », j’ai écrit les grandes lignes du scénario ainsi que les éléments clefs puis nous avons vu tous ensemble ce qui était à garder, à enlever, ou à modifier. Ensuite, Vincent (qui connait l’univers de Warhammer sur le bout des doigts) s’est mis en binôme avec moi pour l’écriture des backgrounds. Nous nous sommes répartis les personnages après avoir érigé la liste (nom, carrière, trait de caractère, lien avec tel ou tel autre personnage), puis nous avons fait des réunions très régulièrement pour éviter toute incohérence. Le challenge étant de lier et d’impliquer tous les personnages les uns aux autres et avec le scénario. Bien que ça nous ait pris un temps fou, le système a fonctionné (au prix de beaucoup de sacrifices, il faut l’avouer car le temps est difficile à trouver entre le travail et les aléas de la vie). Malgré tout, c’était d’excellents moments et nous sommes fiers du résultat. Aussi, nous avons par ce biais, lié une relation à la limite de l’hétérosexualité raisonnable tant on passait de temps au téléphone ou sur Skype -pratiquement tous les jours-.

Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ?

D’abord le site du jeu. On considère que c’est 25% du travail du Gn dans le sens où sans lui, il n’y a pas de Gn. Une fois qu’on l’a, le pourcentage est à revoir tellement il y a de choses à faire. Ensuite, il y a la question du budget, pas évidente lorsqu’on est une jeune asso et que l’on doit mettre à disposition son matos personnel si on veut rentrer dans les clous. Guillaume s’en est chargé, il est doué pour ce qui est de gérer l’argent et d’aiguiller avec justesse tous les « à côté ». Une fois le problème des budgets réglé, il faut organiser le côté confort du Gn. L’atout de l’association est d’avoir des avis divergents, par exemple sans Guillaume vous n’auriez que des pépitos à manger et vous dormiriez dans les ronces. Il y a des partis-pris à choisir et toujours se fixer des priorités en gardant à l’esprit « être objectif pour voir amplement et avec précision » (merci Sun-Zi, je donne l’impression d’être malin !).

S’il y a eu des sessions avant celle-ci, quelles ont été leurs qualités, leurs défauts ? Qu’est-ce qui a changé sur cette autre session ?

Les autres Gn avaient des univers écrit de A à Z par Monolithe, mais la ligne de conduite restait la même. Je dirais que les qualités étaient d’avoir un caractère propre, en général quelqu’un qui joue à nos Gn sait à quoi s’attendre par la suite, on reconnait un Gn Monolithe !

D’entrée de jeu  nous mettons au clair notre vision du Gn, nos joueurs savent que nous allons les immerger au plus profond du jeu et que nous n’hésiterons pas à provoquer leur santé mentale. L’objectif est de confronter le joueur à des choix difficiles, que sa morale entre en jeu et qu’il assume ses choix en restant sincère avec son rôle. Cela dit, c’est aussi un défaut dans le sens où cette vision n’est pas au goût de tout le monde, nous sommes peut-être trop « stricts ». Notre objectif premier reste de s’amuser certes, mais justement il faut du second degré et savoir faire preuve d’humilité. Quelqu’un qui recherche à jouer un chevalier tout beau tout propre dans un monde plein de fées et de monstres rigolos ne trouvera pas son compte. Quelqu’un qui cherche un Gn confort (sanitaires, douches, lit…) ne trouvera pas son compte non plus.

Enfin, les autres opus faisaient appel à du paintball puis à de l’airsoft, ce qui en soit change radicalement niveau univers, règles, sécurité (…), et apporte bien des complications.

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

Warhammer est un univers suffisamment riche pour ne pas faire de hors-sujet niveau costume, de plus nous avons mis à disposition des heures de travail informatif sur l’univers et les backgrounds sont complexes donc il faudra bien réviser. Ensuite, c’est un univers rude où il n’y a que boue, larme et sang. Le joueur incarnera un archétype qui a énormément souffert, donc nous souhaitons qu’il tienne compte de tous ces éléments et qu’il reste crédible dans ses choix. Aussi, on n’en vient pas à tâter de l’épée au moindre prétexte, enlever une vie c’est quelque chose d’atroce et d’irréversible ! En clair nous voulons du RP mature, de l’humilité et du beau jeu ! L’interprétation du personnage va de pair avec le costume : nous voulons des joueurs sales et amochés (ce sont des réfugiés de guerre ou des villageois crasseux), il y a beaucoup de carrières différentes proposées, mais ne vous attendez pas à jouer un répurgateur ou un chevalier panthère, là on interprètera plus des paysans, des ratiers ou des mercantis.  Il est malvenu de se costumer comme dans un Gn héroic fantasy classique. Préférez les pantalons et les vestes percées ainsi que des collants, des bérets… et équipez-vous d’une multitude d’objets superstitieux / religieux propres à l’univers (crâne, os, fer à cheval, parchemins…).

Il n’est pas nécessaire de préciser que les gens pensant utiliser des vêtements contemporains ou des tennis ne seront pas tolérés. Situez l’ambiance du jeu fin du moyen-âge / début renaissance. Un costume antique ou Louis XIV sera autant hors sujet qu’un costume de l’espace ! Pas de tricorne non plus, ce n’est pas un Gn pirate ! Enfin, nous voulons que les joueurs s’éclatent et puissent se vider la tête le temps d’un weekend.

Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, qu’est-ce qui serait un bon angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?

L’immersion ! Que se soit dans l’avant jeu ou pendant, nous mettons toutes nos forces à disposition pour permettre au joueur de se sentir happé par le jeu. Dans un premier temps, nous mâchons le travail de recherche du joueur pour ce qui est du costume afin d’être sûr de respecter le thème du Gn. Ensuite, il y a le travail d’écriture qui est suffisamment riche pour aiguiller le joueur sur comment interpréter son personnage, puis lui laisser suffisamment de pistes pour qu’il n’ait pas le temps de s’ennuyer en jeu. Puis viens notre implication personnelle, nous avons travaillé dur sur ce qui concerne le site internet, les documents, le livre de règles et la musique et les sons qui seront utilisés. Monolithe s’attache aux détails, rien qu’en background nous avons de quoi faire un livre. Ensuite en jeu, chaque joueur aura droit à un moment inoubliable, c’est toujours gratifiant d’avoir droit à un moment privilégié en Gn, personne ne sera laissé à rien faire. Dans tous les cas, les inscriptions sont toujours ouvertes donc à très bientôt j’espère !

Sinon, pour donner un aperçu de ce qu’on sait faire : http://monolithe34.com/resistance/worldwar.html

Pour ce qui concerne le Gn Warhammer : « La complainte de Berthold Brumer » : http://www.monolithe34.com/warhammer/

Etienne Génissieu (Edhen), président de l’association Monolithe

10 réactions à Preview – La complainte de Berthold Brumer (Warhammer)

  1. Wow. Super ambiance, super graphisme, super projet. Déçue du coup de ne le découvrir que maintenant, alors que les inscriptions sont fermées. Bon courage pour la réalisation de ce GN, je guetterai
    les photos du coup, car tout ça est fort séduisant.

    Merci à la team d’Electro GN de faire découvrir des jeux à venir et, du coup, aussi des assos (j’en connais peu finalement)

  2. D’ expérience, j’ai plutôt tendance á me méfier des transpositions jdr-Gn ( trop grandes tentations à bouloir plaquer les mécanismes du jeu sur table, univers top ambitieux, différences de
    connaissances du monde entre les joueurs etc…) mais là j’avoue que la démarche immersive est tentante. Dommage que je ne sois guère dispo à cette période. Sait on s’ils pratiquent la politique de
    la réédition ?

  3. La réédition, c’est le bien !

  4. Wow les gars, ça a l’ air super ce GN !!!

    C’ est vraiment dommage quel les inscriptions soient finies ??

    Y a t-il un prochain opus de vôtre asso prévu ?

  5. c’est clair que le côté immersif est le point fort de monolithe. les joueurs sont vraiment happés par l’univers créé.
    continuez comme ça

  6. Merci pour les commentaires encourageants et merci à ElectroGn.
    Les inscriptions PJ sont closes en effet, or il reste quelques places de PNJ. Pour ce qui concerne là réédition, nous l’envisagerons si ce premier opus se déroule comme prévu et que les joueurs
    sont satisfaits. Nous laissons une porte ouverte pour un potentiel opus 2 en espérant vous y retrouver.

  7. Ah ça, c’est une nouvelle qu’elle est bonne ^^ Vous avez une ML ou un site ou un blog pour avoir des news (ou bien vous republierez sur Electro GN ?)

  8. Bonjour.

    Le nouveau site est en construction. Il reste le forum : http://monolithe34.com/forum2/viewforum.php?f=7 pour toutes les news.

    Sinon le site pour le gn warhammer : http://www.monolithe34.com/warhammer/acceuil.php

  9. Bonjour,
    Une joueuse a du se désister. Il y a donc un rôle féminin à pourvoir. La dite personne sera rattacher à trois joueurs (ils sont d’excellents joueurs qui aident facilement à prendre vos marques,
    donc n’hésitez pas à jouer avec de nouveaux PJ !!!).

    Précision : rôle important, background très fournit.

    Reste également des rôles de PNJ !!!!

  10. moi j’y vais! moi j’y vais! Et déja je peux dire que jai rarement eu un tel accueil et un tel suivi en pré jeu (pré-fiches, fiches dans un laps de temps très correct, bien écrites, complètes,
    contact téléphonique au moindre détail qui bugge, suivi des envois…) vraiment on se sent chouchoutés…j’ai hâte d’y être
    Si vous voulez je ferai une critique!^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *