Preview – Celtika

Publié le mardi 23 août 2011 dans Previews de GN

Par

Tags: ,

--

Note de la rédaction : GN reporté en 2012. Cette preview était déjà parue sur le blog le 23 Aout 2011.

Titre du jeu : Celtika “Les fêtes de Samonos”

Association organisatrice : Celtika

Date du jeu : du 06/07/12 au 08/07/12

Durée de jeu : du vendredi fin d’aprem au dimanche midi

Nombre de Pjs : max 60

Nombre de Pnjs : pas de PNJ mais des figurants et des assistants

Auteurs :  Constance BENJAMIN, Jérémy SIMON
celtika-murder-party.jpg

Vous pouvez présenter un peu l’asso et son identité ? 

A l’origine, l’envie d’organiser “notre” GN, de ne pas reproduire des trucs vus sur d’autres jeu et qui nous ont déplu, de créer une ambiance celte. Tout simplement. Et puis la révélation est venu lors de la visite d’un terrain potentiel, un archéosite gaulois. Un choc ! Nous avons alors décidé de jeter à la poubelle nos idées de GN celtique fourre-tout pour plonger dans le para historique. Le site le vaut bien, et depuis, toutes nos reflexions, nos exigences en terme de qualité, de visuel ou même de réalisme prennent leur source dans cette envie de rendre hommage au travail de l’asso de reconstit qui a construit le village.

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est, et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

Ce n’est pas un GN Astérix, ce n’est pas non plus un trip de reconstitueurs…

C’est un jeu para-historique, pour le fait de coller à un contexte réel, à un style vestimentaire et à des “connaissances” fantastiques pour la part de rêves, de légendes, de magie.

Vous travaillez comment ? Vous avez une méthode d’écriture ? Vous écrivez vos fiches dans votre coin ? C’est quoi la méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?

On a défini ensemble une architecture, un squelette. En fait un organigramme complet des clans, des personnages. Puis les idées viennent pour créer les interactions, les personnalités voulues. De temps à autre, une scène sort du débat et prend vie. On note, on archive, on débat et on met de côté. Ensuite on se partage le boulot pour écrire chaque rôle, mettre au propre et structurer les idées sous forme de connaissances du personnage. Et le reste, on le garde sous le manteau pour intriguer, alimenter les conflits…

Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ?

Surtout financièrement. Premier jeu pour Celtika, organisateur débutant, la barre est très haute… on n’a pas encore pris conscience de notre folie je crois. Mais c’est tellement bon de construire SON jeu, SON histoire. En espérant que les joueurs aiment !

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

Je pense qu’on est clair. On demande un certain investissement pour créer une immersion complète, notamment par le costume… On se charge de fournir du jeu, du plaisir, des intrigues et des rebondissements, charge au joueur de revêtir un personnage, de se l’approprier et de le rendre “vrai”.

Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, qu’est-ce qui serait un bon angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?

Un terrain magnifique, des banquets, de la cervoise artisanale ? Avant tout, c’est l’immersion du joueur dans le jeu que nous recherchons, de flouter la réalité. On ne vend pas du combat à l’épée non stop ou des boules de feu. On recherche une tranche de vie, palpitante et fourrée d’intrigues certes, mais réaliste avec les moyens du GN…

 

2 réactions à Preview – Celtika

  1. Cool. mais si j’en crois mon fil RSS, c’est la critique du GN Crisis que je devrais lire là… GN auquel je n’ai pu m’inscrire et dont le feed back m’intéresse…
    Où est passé ce papier…?

  2. Il y a eu une fausse manip. La critique du GN Crisis devrait paraître prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *