Preview : « Chants de guerre » épisode 1 : Unions sacrées

Publié le vendredi 3 février 2012 dans Previews de GN

Par

Tags: ,

--

Titre du jeu : Campagne « Chants de guerre » épisode 1 : Unions sacrées
Association organisatrice : Neverland
Date du jeu : 4, 5 et 6 mai 2012 au Fort de Tamié (73)
Durée de jeu : 2 jours et demi
Nombre de Pjs : jusqu’à 80
Nombre de Pnjs : entre 20 et 30
A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ? Non, première édition
Les auteurs : Patrick PAUGET (Créateur et auteur), Florent IMPOSTI (Auteur)

neverland2.JPG
Présentez-nous un peu l’asso et son identité !
Neverland est une association créée en 2009 par un regroupement hétéroclite d’anciens et jeunes GNistes ayant pour but de faire du GN « autrement ». Autrement, ça veut dire avec le maximum d’ouverture d’esprit, d’humour, de bonne humeur, mais aussi une réelle ouverture vers les GNistes, avec des animations variées et décontractées, avec des prix les plus bas possibles pour que le maximum de gens puisse venir. Notre univers de prédilection est ainsi naturellement devenu le Disque Monde de l’auteur britannique Terry Pratchett. En 2012 nous allons organiser le cinquième GN dans cet univers et c’est à chaque fois un plaisir sans limite. L’idée est bel et bien de proposer des GNs loin des carcans que nous (fondateurs de l’association) avons pu connaitre dans d’autres associations. Le choix de Neverland n’est pas anodin, nous sommes des Enfants perdus en provenance direct du monde imaginaire de Peter Pan et on ne veut que s’amuser.

Et vous ? Le groupe des auteurs, qui êtes-vous ?
Florent est l’actuel président de l’association Khonsou avec laquelle nous sommes en excellent rapport. Même s’il est jeune (25 ans) il a de vrais dons pour l’organisation et sait comment gérer un GN.
Pour ma part, je fais du GN depuis 1989 et je n’ai pas arrêté d’aimer ça. Mais j’aime avant tout organiser et mon plus grand plaisir est de faire plaisir, que ce soit à mes joueurs ou à mes PNJs. Je suis membre fondateur de Neverland et orga sur presque toutes les animations 2012.

Banniere2.jpg
D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?
L’idée est née d’une blague. Depuis longtemps, j’aime taquiner ceux qui, dans mon entourage, aiment les elfes, en les critiquant ouvertement, parfois même avec des noms d’oiseaux que je ne citerai pas ici….. Et puis un jour, après avoir fait le GN Gronno de l’association Khonsou, l’envie est venue toute seule avec le concept suivant : que pas un seul joueur ne soit pas maquillé ou grimé. Je voulais faire un GN où aucun PJ ne pourrait faire de «simples humains», où les efforts de costumes et de maquillage seraient importants. C’était la première idée.
La seconde idée, qui collait à la première, était que je ne souhaitais pas un GN « bisounours », mais quelque chose de lourd, avec une ambiance glauque, noire. Ce constat établi, j’ai jeté sur papier le monde et les règles, puis ensuite Florent m’a rejoint avec des idées qui collaient parfaitement au concept.
Malheureusement, je ne peux rien dire sur tout cela car cela fait partie des secrets d’organisation, j’espère que vous comprendrez.
Qu’est-ce que ce GN n’est pas ? Une copie de WoW. Un monde rigolo.
Qu’est-ce que ce GN est ? Bourré d’intrigues et de trames croisées. Pleins de mystères. Une vraie volonté de faire du « visuel ».

Qui sont les personnages (en gros) et pourquoi sont-ils là où ils sont ?
Les joueurs incarnent des elfes ou des orcs qui, durant les millénaires qui ont précédé, se sont divisés en quatre factions elfiques et quatre factions orcs ayant chacune ses objectifs et ses habitudes. Ils sont les dominants sur le monde. On peu rajouter les gobelins, race créée tardivement par les dieux primordiaux et les obsidiens, êtres de pierre nés d’une Roche de vie magique (inspiration Earthdawn).
Le jeu commence alors que les armées Elfes et Orcs viennent de subir une défaite monumentale face aux armées humaines. Les humains sont les « méchants » de l’histoire et sont apparus depuis quelques centaines d’années. Ils n’ont jamais été une menace, mais depuis qu’ils sont guidés par une prophétesse vénérant un dieu inconnu, leur puissance semble décuplée.
Après cette défaite qui est principalement due au manque de cohésion des troupes, lui-même dû aux oppositions politiques, une réunion de crise va se dérouler dans un vieux bastion récemment retrouvé et occupé, à moins de cinquante kilomètres du front. Le but est de réunir tout le monde et de faire en sorte d’allier les forces pour résister. Mais cela ne sera pas aussi simple que cela.

Comment travaillez-vous ? Avez-vous une méthode d’écriture ? Écrivez-vous vos fiches dans votre coin ? Quelle est votre méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?
À un nouveau qui arriverait dans notre équipe, je lui présenterai déjà le monde et ses concepts de base. Pour ensuite entrer dans les détails des intrigues générales. Ensuite, eh bien le but du jeu est que tout le monde s’amuse, à commencer par nous ! Travailler sur un GN, c’est du temps, de l’énergie, et on ne peut être productif que si l’on aime ce que l’on fait. Avec Florent, ça s’est passé très vite. On s’est parlé mutuellement de nos envies, on s’est rendu compte de ce qu’on aimait traiter et on s’est dit go ! Bien sûr, il y aura des points plus embêtants à gérer, mais on se les répartira, sans stress.
Les documents, on les écrit chacun de son coté et on dialogue via mail pour en discuter et se les valider. On fait au minimum une réunion tous les 15 jours avec des échanges quasi incessants par mail.
Et puis après, tout le monde n’est pas écrivain. Moi j’aime mettre les petits plats dans les grands quand j’écris mes trames, car je veux que le PNJ qui va se taper les dizaines de pages que je vais lui donner ait envie de les lire, que ce soit ludique et complet. Tout le monde n’est pas comme ça et ce n’est pas grave. C’est un point sur lequel on s’arrange facilement.
Une réunion orga-PNJs est prévue avant le GN, ou deux s’il le faut.

Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ?
Oui, pour plusieurs raisons.
Déjà on va jouer au Fort de Tamié, au dessus d’Albertville. Il y fait frais en mai, le site est énorme et installer une salle orga correctement demande du temps pour l’installation.
Ensuite, il n’y a pas de cuisine sur place, donc on emmène tout nous-mêmes.
Ensuite, et certainement le principal, je veux que ce soit visuel, qu’on en mette plein les yeux à nos joueurs, qu’ils voient ce site autrement que comme un fort Vauban au milieu de la montagne. Il y a une vraie volonté d’offrir quelque chose qui attaque tous les sens de nos joueurs, qu’ils se baignent dans l’ambiance facilement.

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?
Faites-vous plaisir ! Lâchez-vous ! Ce monde n’est pas tendre ni gentil, mais il est ouvert, au maximum. En le lisant, vous avez une idée ? Soumettez-la. Libre à vous !
Notre volonté est de créer une ambiance oppressante, glauque, sensible, avec un objectif visuel annoncé. Jouez le jeu, faites un effort pour vos costumes, vos maquillages, et si vous hésitez, dites nous, on vous donnera des éléments de réponse. Et puis bien sûr, soignez vos compétences d’acteurs et tenez bon !

Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, quel serait le meilleur angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?
Chants de guerre est comme beaucoup de GN, un piège pour la communication. Car toute l’originalité, toute la force du monde réside dans ce que nous ne montrons pas. Les secrets du monde, chaque chose que le joueur ne sait pas mais va découvrir est une source de plaisir, de réaction en jeu. Alors je dirai dans un premier temps qu’on pourrait en parler par l’angle « ambiance » qui se veut fort, et puis après, eh bien je lancerai une invitation « à suivre » pour qu’on revienne dessus après le premier volet ! 🙂

Le site : http://chantsdeguerre.e-monsite.com
Comment s’inscrire : http://chantsdeguerre.e-monsite.com/pages/comment-s-inscrire/
Notre asso : http://neverlandgn.e-monsite.com

La page facebook de Neverland : http://www.facebook.com/groups/83512407859/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *