Le camp du Dragon, site de GN permanent

Publié le mercredi 21 mars 2012 dans Previews de GN

Par

Tags: ,

--

Association organisatrice : Le camp du Dragon

Date du jeu : 2012

Durée de jeu : 13 manifestations

Nombre de Pjs : de 30 à 500

Nombre de Pnjs : 3 à 100

Les auteurs : Arno Deroubaix pour le Camp du Dragon

 

camp-du-dragon-GN-grandeur-nature

 

Qui est derrière le Camp du dragon ?
C’est une association mais aussi un collectif de professionnels du GN (artisans, créatifs,…)
Cette association a été initiée suite à des occasions de développer un site de jeu permanent à l’année dans le pays de l’oust à Brocéliande.

L’association, c’est aussi des bénévoles, des amis, des parents, des associations sympathisantes.
Sinon, nous avons aussi des partenaires locaux : villes, pays touristique, office du tourisme, et peut-être région (on attend la finalisation et validation de notre dossier qui a été sélectionné).
Et des privés : un crêpier breton (logique), des châtelains… On pourrait limite dire « GN produit en Bretagne ».
Il y a également des bénévoles qui sont présents sur le Camp du dragon. Comment sont gérés les bénévoles.
Les bénévoles sont soit membres de l’association, soit ils ont un statut de bénévoles sur l’activité comme dans toute association de GNs. On se demandait comment donner une place aux bénévoles sur nos activités afin que cela ne soit pas apparenté à du « travail non déclaré ». Le loisir a nécessairement besoin de bénévoles, d’orgas… Notre statut associatif permet de répondre à cette problématique et nous permet en plus d’envisager plus sereinement nos projets.
D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?
L’idée était de proposer un ensemble d’activités interconnectées pour tous (GNistes mais aussi parents, grand public…) sur un territoire très marqué par la fantasy (Brocéliande – Bretagne)
Il y avait une place à développer pour le tourisme local par le biais du Grandeur Nature et nous allons essayer de réussir à gagner ce pari.

Plusieurs activités sont proposées au « Camp du Dragon » : Animations scénarisées, Aventures et batailles historiques sont au programme… Le tout sous la forme d’un jeu de rôle Grandeur Nature.
Au programme : jeu, enquêtes, épreuves forestières et chevaleresques, activités en plein air, énigmes et secrets… Mais aussi veillées autour du conte et repas ambiance médiéval et fantastique.
 
Afin de vous accueillir au plus prêt de vos envies, nous avons classé les activités sous trois niveaux de jeu différents :

    • Aventurier : pour la famille, les enfants, les amis, un enterrement de vie de garçon/fille…
    • Chevalier : pour les joueurs
    • Héros : pour les joueurs invétérés, pour les passionnés de Jeu de Rôles Grandeur Nature
Le GN l’aigle et le lion, que nous organisons, est destiné aux joueurs de GN uniquement. Nous ne voulons pas mélanger les genres de public afin que le jeu puisse être clair pour tous.
C’est un peu dans la même veine que la proposition allemande d’Epic Empires. : « LARP for mature people ». De plus, nous demandons que les joueurs s’engagent dans un investissement complet : décorum, roleplay, fairplay…Le Camp du dragon, c’est surtout une grosse logistique fournie, ça veut dire qu’il n’y a pas de scénario, pas de « vrais » personnages ?
Le jeu reste scénarisé sur une trame globale avec quêtes principales et secondaires et les personnages sont créés en ligne par les joueurs eux-mêmes via un système de points à dépenser et un historique à développer suivant son envie. De plus, nous allons sous peu mettre en place un système de jeu de gestion en ligne en complément permettant de donner un suivi au personnage.
Quand tu parles de grosse logistique fournie, je peux te confirmer que nous allons jouer dans des lieux très sympas avec tout le nécessaire pour accueillir des joueurs avec un minimum de confort pour tous.

Les règles sont les mêmes pour tout le monde ? Qui s’en occupe et comment ?
Non elles ne sont pas les mêmes pour tous les Publics. Les règles seront doubles : des règles pour les manifestations grand public et des règles pour joueurs dits « classiques ».
Les règles sont gérées par un pool d’orga de l’association et de bénévoles. Nous essayons d’être plusieurs à caler celles-ci.
Elles seront diffusées gratuitement sur le net et publiées sous la forme papier car nous croyons que notre passif de « Rolistes » aiment les supports papier comme des livrets de règles, des fiches de personnages, des posters du monde de jeu, des cartes à jouer…
D’ailleurs nous avons fait récemment un concours photo pour illustrer le livret. Et c’est pas moins de 28 participants que nous avons dû départager.

Nous avons un comité de travail sur les règles, moi à l’infographie ainsi qu’une boîte web qui bosse sur le système online.

Est-ce que le Camp du dragon est un Mass Larp, un peu comme Conquest of mythodéa en Allemagne ?
Bah on verra bien ce que cela deviendra ! L’idée est d’avant tout de passer la saison et les 13 manifestations sur les deux sites de jeu. Plus on avance dans notre démarche, plus on essaye de travailler avec les associations pour proposer des groupes intéressés pour faire évoluer le projet. Et puis l’idée reste de développer un joli projet ancré dans le territoire local/territorial, GNistes, joueurs…
Et puis on essaye d’appliquer une éthique sur le projet : des artisans locaux, de la ludopédagogie, des tarifs pas chers, du partage entre les joueurs et la communauté…
Ici, nous ne sommes pas dans le business du GN, mais une démarche fortement teintée d’éducation populaire… Je tiens à le dire car c’est ma vision des choses !

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?
On essaiera de leur faire comprendre que nous sommes avant tout des « Orgas surmenés en crise de nerfs et en plein chaos » ;-)… Qu’en GN, c’est avant tout les participants/joueurs qui font le jeu. Car pour nous, les joueurs ne sont pas uniquement des consommateurs mais des acteurs d’un projet proche de ce que l’on peut voir outre-atlantique.

 

Il y a d’autres points que vous voulez aborder ? Allez-y lâchez-vous. Parce qu’à l’oral c’est ce qui se passerait, mais par écrit, nous ne  pouvons pas rebondir sur vos réponses pour creuser le sujet.

Notre première sortie aux utopiales à Nantes nous a confirmé que nous avions un public pour nos propositions : des joueurs de GN ayant vieilli avec des enfants, des joueurs novices et intéressés à passer la porte du loisir, des gnistes voulant un jeu sur du long terme…. Bref ! Nous sommes très heureux de l’intérêt que porte notre action.

Des liens vers votre site :

http://www.camp-du-dragon.fr

Venez !

Arno Deroubaix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *