Preview de GN : TOURNEE – Le LARP

Publié le lundi 8 octobre 2012 dans Previews de GN

Par

Tags: , ,

--

Il y a quelques jours, on pouvait découvrir sur le site d’Arte, l’annonce suivante : “Venez improviser la suite du film Tournée, de Mathieu Amalric, au cours d’un LARP.”

L’utilisation du mot LARP au lieu de GN et une vision un peu réductrice du GN Français à l’imitation de jeu de plateau et de fantasy a choqué certains d’entre vous. Toutefois le projet intrigue et séduit.

Il s’avère que le jeu emprunte au GN nordique bien des idées (pas de fiches de background, une improvisation collégiale, deux jeux en parallèle, l’idée de jouer la suite directe d’un film, etc.). Il est donc assez exact d’envisager d’en parler comme d’un “Nordic LARP” franco-allemand.

Nous avons eu quelques échanges avec Michel Reilhac, auteur de ce chouette projet qui a découvert récemment le monde du GN nordique et maintenant Français, et qui se passionne pour le Transmédia en général.

tournee-larp-grandeur-nature.jpg

Titre du jeu : TOURNEE – Le LARP

Structure organisatrice : ARTE (Chaîne de télévision)

Date du jeu : du 29 octobre à 18h00 au 30 octobre à 06h00

Durée de jeu : 12 heures

Nombre de Pjs : 2 groupes de 29 joueurs, un à Berlin, un à Paris

A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ? Non jamais

L’auteur : REILHAC Michel

Présentez-nous un peu la chaine et son identité !

ARTE est une chaîne publique culturelle franco allemande. L’exploration de récits hybrides et d’expériences transmedia est devenue le socle de sa stratégie.  


Et vous ? Le groupe des auteurs, qui êtes-vous ?

J’ai été directeur du cinéma pour Arte (en gros j’achetais 50% des films que vous voyez sur Arte, et je co-produisais environ  25 films par an pour la chaîne) pendant plus de 10 ans, jusqu’à fin novembre 2012. J’ai démissionné pour me consacrer à mes propres projets transmedia.

« TOURNEE » – Le LARP est un projet que j’ai proposé à Arte comme une expérience originale dans le cadre du festival de cinéma sur Arte en novembre 2012. Le jeu est produit par Arte et Small Bang.

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

Après avoir participé en Suède, en juin 2012, au Nordic LARP « Just a little loving » j’ai eu l’idée de prolonger l’expérience fictionnelle d’un film en en imaginant la suite par des joueurs en GN.

Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ?

24 personnages du film plus 5 personnages remplaçants en cas de défections de dernière minute. Ils improvisent la suite du film après sa fin.

Un groupe joue à Berlin et un autre à Paris en même temps.

Comment travaillez-vous ? Avez-vous une méthode d’écriture ? Écrivez-vous vos fiches dans votre coin ? Quelle est votre méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?

J’ai imaginé le principe. Puis j’ai choisi le film de Mathieu Amalric « Tournée », que nous avions co-produit avec succès à Arte, présenté en compétition au festival de Cannes, parce qu’il avait une fin très ouverte et des personnages très forts et ludiques.

J’ai sollicité Martin Ericsson en Suède pour une consultation par téléphone.

Nous préparons actuellement les fiches « boîtes à outils » proposées à chaque joueur comme suggestions d’actions en cas de panne d’inspiration avec Nadja Dumouchel, Donatien Huet et Anne Bidaux de ARTE GEIE à Strasbourg, Karim Armand de Vigne, régisseur du LARP à Paris, Adrienne Bovet coordinatrice du LARP à Berlin, et l’équipe de Small Bang.

Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ce site de jeu, ces décors ? S’il y a des règles de jeu spécifiques, qu’apportent-t-elle au jeu ?

On a trouvé deux lieux parfaits : le Générateur à Paris, une piscine abandonnée à Berlin dans le quartier de Wedding. On ne prévoit pas de décor ni d’accessoire. Juste projection du film et sound system.

 

Si c’est important et spécifique, pourquoi ce format (nombre de joueurs et durée de jeu) ?

C’est entièrement conditionné par le nombre de personnages dans le film.

 

Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, quel serait le meilleur angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?

La tentative de prolonger l’expérience d’un film par une expérience fictionnelle en GN.

 

Il y a d’autres points que vous voulez aborder ? Allez-y lâchez-vous. Parce qu’à l’oral c’est ce qui se passerait, mais par écrit, nous ne  pouvons pas rebondir sur vos réponses pour creuser le sujet.

Nous n’avons aucune prétention à ré-inventer le GN… C’est une expérience conçue par des gens de cinéma intéressés par le transmédia pour prolonger l’expérience du film.On va corriger le texte descriptif des GN par rapport au Nordic LARP dans notre document en ligne.

Pour participer à cette belle initiative :

http://arte-tv.com/fr/questionnaire-de-candidature-et-reglement/6955234,CmC=6951442.html .

La réponse de Michel Reilhac aux gens qui aurait pu être dérangé par la première version du texte sur le site d’Arte

Je ne suis pas un GNiste ni un LARPeur chevronné et je présente mes excuses à tous ceux d’entre vous qui le sont : je découvre le monde du jeu de rôle grandeur nature depuis peu. J’ai participé au jeu “Just a little loving” en Suède au mois de juin après avoir commencé ma découverte théorique du GN et du Nordic LARP il y a deux ans environ grâce surtout à mes amis scandinaves du milieu du transmedia, et Martin Elricsson en particulier.
Mes nombreuses rencontres et discussions sur le Nordic LARP et le GN m’avaient amené à penser effectivement de manière shématique ce qu’était l’un et ce que n’était pas l’autre.
Je suis franchement très heureux de voir que j’avais tort et que la scène est beaucoup plus riche et complexe que ce que j’avais cru savoir. Vos réactions me font chaud au coeur et me donnent envie de découvrir plus de jeux, plus de gens comme vous qui pensent que le GN est une expérience de fiction irremplaçable.
Mon intérêt et mon travail sont très concentrés sur l’exploration des histoires hybrides, du transmedia. C’est un domaine pionnier, qui est à peine en train de s’inventer. Notre proposition à
Arte de LARPer Tournée fait partie de cette démarche exploratoire, expérimentale. C’est avec un esprit joueur, ouvert, généreux, que nous proposons cette manière nouvelle d’enrichir notre expérience du cinéma.
J’espère que vous pardonnerez donc nos imprécisions au moment où nous nous aventurons modestement mais joyeusement sur votre terrain, celui du jeu, du GN, du LARP… Nous ne venons pas en intrus mais en partenaires de jeu…
À très vite j’espère,

Michel Reilhac

3 réactions à Preview de GN : TOURNEE – Le LARP

  1. Je suis très curieuse de savoir ce que va donner l’expérience. J’espère qu’on aura un compte rendu détaillé sur electro-GN !

  2. J’ai reçu mon back et je suis vraiment curieux de la façon dont ça va se dérouler. C’est vraiment du GN nordique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.