Preview VFC ARTEMIS

Publié le lundi 8 janvier 2018 dans Previews de GN,Slide

Par

Tags: ,

--

Titre du jeu de rôle Grandeur Nature : VFC ARTEMIS

Association organisatrice : eXpérience

Date d’ouverture des inscriptions : ouvertes

Lien vers les inscriptions : https://experiencegn.jimdo.com/nos-créations/artemis/

Localisation : Saint-Ouen l’Aumône (95)

Date du jeu : 14-15 juillet 2018 (session N°1) et 28-29 juillet 2018 (session N°2)

Durée de GN : 24h

Nombre de PJ : 22

Nombre d’organisateurs : 11

L’auteur : Hoog

D’où vient l’idée de ce GN, qu’est-ce que ce GN est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

À l’origine, ce GN vient de la réalisation que le logiciel Artemis SBS est super pour simuler des vaisseaux spatiaux en GN. Même quand on y joue hors GN, on ne peut pas s’empêcher de faire du roleplay ! Cela étant, ce GN n’est pas un challenge de jeu vidéo. Le logiciel n’est qu’un outil parmi d’autres (réseau social, airsoft, black box…) pour créer un thriller psychologique dans l’univers de la série Battlestar Galactica. L’approche est résolument narrativiste et transparente, pour permettre aux participants de créer collaborativement une histoire dramatiquement intense.

Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ?

Les personnages sont l’équipage d’un vaisseau spatial militaire, qui patrouille dans un coin paumé de la galaxie. Ils effectuent leur service militaire, qui force des gens ne s’appréciant pas forcément à cohabiter.

Comment travaillez-vous ? Avez-vous une méthode d’écriture ? Écrivez-vous vos fiches dans votre coin ? Quelle est votre méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?

Les fiches de personnage sont écrites par les participants à partir d’un questionnaire axé sur les thèmes du GN. Ce processus est transparent (tous les joueurs ont accès à toutes les fiches) et collaboratif : chacun va poser des questions ou faire des propositions dans les fiches des autres. Le développement des personnages est ensuite peaufiné à l’aide des ateliers (et notamment le formidable Hot Seat) et du réseau social dédié Kin.

Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ce site de jeu, ces décors ? S’il y a des règles de jeu spécifiques, qu’apportent-t-elle au jeu ?

Le site du GN est une usine désaffectée, qui permet de créer un décor de vaisseau spatial (et des phases d’exploration) très immersif. Les contraintes du lieu créent un challenge pour gérer le matériel informatique, mais l’équipe prépare soigneusement cet aspect pour que le GN se déroule bien. Au niveau des mécanismes de jeu, on retrouve des choses déjà rencontrées sur Mad About the Boy ou NEXUS-6 : black box, ombres, lanières et safewords…

Si c’est important et spécifique, pourquoi ce format (nombre de joueurs et durée de jeu) ?

Le nombre de participants est avant tout déterminé par l’utilisation du logiciel : trois équipes se relaient pendant 24 heures pour que le vaisseau fonctionne sans arrêt.

S’il y a eu des sessions avant celle-ci, quelles ont été leurs qualités, leurs défauts ? Qu’est-ce qui a changé sur cette autre session ?

Avant cette version de 22 joueurs sur 24 heures, il y a eu deux sessions de bêta-test plus réduites. Même si elles étaient moins abouties, elles ont permis de valider l’intérêt de l’utilisation du logiciel Artemis SBS en GN. Outre le nombre de participants et la durée, les nouveautés pour les sessions de cet été sont principalement un site beaucoup plus immersif et l’utilisation ponctuelle de répliques airsoft et d’un réseau social dédié (Kin).

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

Ce GN n’est pas une simulation militaire, ni une reconstitution de BSG. Il ne s’agit pas non plus d’un concours de jeu vidéo entre participants, et il n’y a pas de scénario à résoudre ou de mystère à élucider. Il s’agit plutôt de créer ensemble une histoire dramatiquement intense.

Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, quel serait le meilleur angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?

Si je devais écrire cet article moi-même, je retiendrais soit l’utilisation combinée de moyens techniques novateurs (Artemis SBS, Kin…), soit les techniques de conception d’un GN narrativiste (création de personnage collaborative…).

Présentez-nous un peu l’asso et son identité !

eXpérience est une association de GN privilégiant l’innovation. Elle a notamment organisé en France des classiques du GN nordique (Mad About the Boy, Just a Little Lovin’…) et accueille tous les mois des réunions d’échange entre auteurs. Les membres de l’association gèrent également le site ElectroGN et participent à l’organisation de l’événement annuel LaboGN.

Artemis SBS : https://artemisspaceshipbridge.com
Kin : https://getkin.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.