GN Kelkalor 4

Publié le jeudi 27 octobre 2016 dans Previews de GN

Par

Tags: , ,

--

Titre du jeu de rôle Grandeur Nature : GN Kelkalor 4 

Association organisatrice :  Les Jeux de la Géhènne 

Inscriptions : https://www.weezevent.com/gn-kelkalor-4-2

Localisation : Château de Vermette, La Chapelle Gaudin, Deux Sèvres

Date du jeu : 21/07/2017

Durée de jeu : 23/07/2017

Nombre de Pjs : 150 (72€ par weezevent 70 par chèque pour virement)

Nombre de Pnjs : 20 + (26€ par weezevent 20 par chèque ou virement)

Il s’agit du quatrième opus des GNs Kelkalors, organisés par l’association les Jeux de la Géhènne

event4

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

Kelkalor est un GN médiéval-fantastique axé autour de la diplomatie entre les différentes factions du monde.

C’est un GN diplomatique qui regroupe de nombreuses factions chacune ayant diverses raisons d’engager le combat contre une ou plusieurs autres.

Les liens entre peuples sont mis en avant ainsi que leurs oppositions afin d’éviter tout système manichéen avec d’un côté les méchants et de l’autre les gentils. Chaque pays peut avoir des raisons d’être allié avec l’ennemi d’un de ses amis.

La guerre étant la continuation de la diplomatie par d’autres moyens, les batailles sont bien sûr inévitables même si l’accent est mis sur la diplomatie.  Certains pays ont même connu des guerres civiles se transformant en conflit internationaux.

Kelkalor est aussi un GN où l’humour est présent pour agrémenter le jeu de quelques petites blagues et scénettes comiques. Entre les taverniers Jacqueline et Michel « merci Jaqueline et Michel », le Golem Royal ( « c’est l’Golem Royal ! ») qui vient prélever son éco-taxe, ou les références cinématographiques nous savons saupoudrer notre univers d’un peu de magie comique.

Ce que n’est pas Kelkalor en revanche c’est un GN où nous laissons les joueurs sans quêtes, sans background, sans possibilité de vivre leur personnage à travers une histoire que nous écrivons pour eux, préférant nous décharger de cette tâche sur les joueurs.

Conscients qu’être organisateur c’est du bénévolat mais aussi un engagement, nous prenons grand soin à faire le maximum pour satisfaire nos joueurs, avec tact, diplomatie, et sérieux.

C’est ce que nos joueurs apprécient et c’est pour ça qu’ils reviennent toujours plus nombreux.

 

event2

Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ?

Les joueurs jouent les représentants des différentes factions. Le seigneur vient avec sa cour et ses principaux conseillers.

Nous offrons donc la possibilité aux joueurs d’être chefs de faction au sein de leur groupe, et certains font tourner les rôles d’année en année, afin de ne les pas brider dans un scénario déjà figé et immuable ; au contraire nous préférons les laisser nous surprendre. Et c’est peut-être cela aussi qui fait le succès de Kelkalor.


Comment travaillez-vous ? Avez-vous une méthode d’écriture ? Écrivez-vous vos fiches dans votre coin ? Quelle est votre méthode, telle que vous l’expliqueriez à un nouveau venu dans l’équipe ?

Chaque orga quêtes se voit attribuer un certain nombre de factions. L’écriture n’est pas une chose aisée il faut le reconnaître. L’inspiration on l’a où on ne l’a pas. Les années précédentes certains organisateurs ont finalement dû renoncer, mais nous avons toujours réussi à trouver une solution.

Depuis 3 ans déjà Rodolphe qui s’occupe de l’écriture des rôles a su faire en sorte que chaque année les groupes dont il avait la charge aient leurs rôles avant le GN, et reprenait des groupes là où l’organisateur manquait d’inspiration.

On a un but, une règle, qui a été fixé et plaît ou ne plaît pas mais ceux à qui cela ne plaît pas peuvent organiser d’autres GNs : fournir aux joueurs les rôles deux mois avant le GN.

Cela ne s’est pas toujours fait sans mal, et parfois effectivement les joueurs ont eu leur rôle un mois avant le GN.

Mais c’est pour nous très important que les joueurs puissent avoir leurs rôles et plus que 4 lignes si possible, plusieurs semaines avant le GN pour qu’ils puissent s’imprégner de leurs personnages.

Cela aussi c’est une des marques de fabrique Kelkalor.

event


Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ce site de jeu, ces décors ? S’il y a des règles de jeu spécifiques, qu’apportent-t-elle au jeu ?

Le château de Vermette est un lieu enchanteur, d’une grande beauté. Les propriétaires ont su garder la magie des vieilles pierres, entretenant le lieu sans le moderniser. Avec ses douves et la disposition des emplacements de jeu, le château de Vermette devient un lieu de rencontres, de passage, le centre d’une grande activité diplomatique et c’est ce qui nous a intéressé pour ce lieu parce que nous voulons mettre en valeur un château quand nous en louons un.

De plus avec 5 douches et une grande capacité de couchage (jusqu’à 30 couchages à l’intérieur) c’est un confort pour les organisateurs comme pour les joueurs.

Si c’est important et spécifique, pourquoi ce format (nombre de joueurs et durée de jeu) ?

Kelkalor aime rester un GN familial à petit format. Fort de notre succès les années précédentes nous avons dû refuser des joueurs. Et ce sera malheureusement probablement le cas cette année encore.

Donc plus vite les joueurs s’inscrivent mieux c’est. Mais nous ne pouvons pas étendre les murs. Il y a une capacité logistique qui a ses limites. Nous fournissons les repas pour les joueurs et les pnjs et près de 200 personnes à nourriture est un challenge pour ceux qui gèrent cela, une formidable association avec laquelle nous travaillons mais à qui nous ne pouvons demander de gérer plus.

A un moment on doit choisir entre la quantité et la qualité et nous préférons la qualité.

S’il y a eu des sessions avant celle-ci, quelles ont été leurs qualités, leurs défauts ? Qu’est-ce qui a changé sur cette autre session ?

Il y a eu 3 autres sessions auparavant. Les trois premiers GNs de l’association. Bien qu’il s’agisse d’une jeune association ces premiers jeux ont rencontré un vif succès. Cela c’est surtout vu entre le premier et le deuxième opus en doublant pratiquement le nombre de joueurs.

L’an passé, certains GN très attendus sont tombés le même week-end que le nôtre. Certains des joueurs des deux premiers opus ne sont pas revenus la mort dans l’âme, mais ont promis d’être présents cette année. Et cela ne nous a pourtant pas empêché d’être obligés de clôturer les inscriptions. ^^

Ce qui change avec cette édition c’est l’organisation. Certains orgas nous ont quitté, pour gagner en souplesse et ne pas s’imposer de contraintes en terme d’organisation afin de monter leur propre projet, un GN Zombie. D’autres nous ont rejoint, un grand nombre de joueurs très heureux des GNs Kelkalor et enthousiastes à l’idée de passer du coté organisation. Ces nouvelles recrues, dont la plupart ont déjà une grande expérience en matière de GNs, voir d’organisation,  nous assurent du sang neuf, un nouvel état d’esprit et un groupe expérimenté d’organisateurs conscients de leurs responsabilités et du travail attendu.

On nous a toujours dit que les Gns Kelkalor s’amélioraient d’année en année, et je pense qu’avec cette nouvelle équipe dont la plupart des membres ont déjà une dizaine d’années d’expérience dans le milieu associatif, cela ne peut ne qu’être encore mieux, pour le plus grand plaisir des joueurs.

event3

Une réaction à GN Kelkalor 4

  1. « certains orgas nous ont quitté, pour gagner en souplesse et ne pas s’imposer de contraintes en terme d’organisation afin de monter leur propre projet, un GN Zombie »

    Alors le seul truc vrai c’est que l’ont est partie de notre coté pour faire notre asso et nos GN
    Je n’est jamais évoquer la raison de notre départ et cela pour de bonne raisons , alors si c’est pour annoncer un motif qui n’as rien a voir autant ne rien mettre.

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *