Migrants de Calais : Appel à générosité

Publié le jeudi 17 décembre 2015 dans Actualités du GN

Par

Tags:

--

La rédaction d’Electro-GN a été contactée par l’association Polyvalence car elle souhaite s’adresser expressément à la communauté des GNistes. Voici leur message.

L’association Polyvalence lance un appel à générosités auprès de la communauté rôliste et GNiste en faveur des migrants de Calais.

Ils ont besoin urgent de :

– matériel de couchage : tentes (3 places et plus) sacs de couchage, couvertures, lits picots…

– lieux de stockage

– volontaires pour collecter / transporter

polyvalence

La situation à Calais

Près de 7000 personnes survivent dans “La Jungle”, ce bidonville installé dans une décharge publique battue par les vents, “la zone industrielle des dunes”.

Quelques douches, points d’eau et toilettes… pour 7000 personnes. SEPT MILLE. Alors évidemment, ça va sans dire… on observe tout un tas d’invités surprises tels :

– la gale qui se transmet très vite et ne peut être stoppée sans condition d’hygiène stable

– les infections non soignées qui se multiplient à cause des barbelés qui mutilent les migrants lorsqu’ils tentent d’escalader les barrières…

Par ailleurs, en plus du racisme et de la ségrégation ordinaire dont sont victimes les migrants de Calais, grâce à la nouvelle politique de fer de notre gouvernement et à l’enlisement de la France dans son état d’urgence, plus aucune aide institutionnelle ne parvient à Calais. Et pour couronner le tout… quelques jours après la visite du ministre de l’intérieur à Calais, le 21 octobre dernier, la police, qui venait de recevoir d’importants renforts (160 policiers et 300 gendarmes mobiles), s’est mise à filtrer l’accès des bénévoles au chemin des Dunes qui longe La Jungle. La  base légale de ce filtrage à l’accès d’une voie publique est toujours inconnue à ce jour mais se base sur l’état d’urgence.

Sans aide institutionnelle et avec une aide bénévole des plus réduites, les réfugiés de Calais vont au devant de temps difficiles.

Pour donner une idée de l’ampleur de la catastrophe, notons que le 7 août dernier, le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés a lui-même appelé les autorités françaises à réagir face aux « conditions de vie et d’accueil épouvantables ».

On parle bien d’un Haut-Commissariat des Nations Unies, pas d’Emmaüs. Emmaüs qui, d’ailleurs, le 2 octobre dernier, révolté par l’inertie malsaine du gouvernement et par l’incapacité de son ministre de l’intérieur à apporter enfin des réponses adaptées à l’ampleur de la catastrophe humaine à Calais, a décidé de rompre tout dialogue avec le Gouvernement.

On notera également que Médecin sans frontières déclarait, en septembre dernier déjà que:

« la situation des migrants à Calais […] est un abandon organisé »

Cet abandon total a des conséquences terribles donc les plus flagrantes sont :

– la dénutrition (trois heures d’attente quotidienne pour un repas, les indices de masse corporelles sont trop bas (18 en moyenne))

– les femmes enceintes qui avortent seules

– l’irrépressible augmentation de la violence sous toutes ses formes, et notamment des viols.

À cela s’ajoute la liste des morts qui tentent de passer la frontière à tout prix, se faisant régulièrement faucher par les camions poids-lourds ou se noyant dans La Manche.

Et dans cette marre de merde et de désespoir, des humains tentent de survivre en gardant espoir. Mais en plus de la saleté et de la misère… maintenant c’est l’hiver qui s’abat sur Calais. Tout le monde ne dispose pas d’une tente et dans le Nord, il fait froid, il pleut et il gèle. Il y a énormément de vent aussi. Calais est déjà une catastrophe en soi, mais l’hiver qui arrive va faire empirer la situation. La langue française se retrouve à court de mots pour décrire l’étendue du drame qui se joue sur les rives de la Manche, dans l’indifférence totale de tout le monde.

Il y a horreur, il y a urgence.

Les mots sont faibles

L’association Polyvalence

En septembre 2015, Polyvalence a organisé une collecte pour Calais depuis Paris et apporté deux camions pleins de vêtements, de chaussures et de quelques tentes, ainsi qu’un chèque de 1000e grâce à une cagnotte mise en place simultanément.

En quoi les rôlistes et GNistes sont concernés ?

Il se trouve qu’une des choses qui manque là-bas, et en grand nombre, c’est de quoi dormir : tentes, sacs de couchages, lits picots… Toutes ces choses sans lesquelles les nuits sont presque impossibles, surtout en hiver. C’est un besoin vital. Et c’est très difficile à récupérer avec des appels aux dons, parce que la plupart des gens n’ont pas ce genre de choses. Or, nous autres, nous en avons. Et c’est vraiment quelque chose qui peut changer complètement les conditions de vie de quelqu’un.

Nous avons aussi besoin de lieux de stockage. Parce qu’organiser des collectes, c’est sympa, mais il faut bien mettre tout ça quelque part en attendant de pouvoir l’amener à Calais. Pour le moment, on s’en sort avec un local temporaire à Arcueil, en région parisienne. Des espaces de stockage, c’est aussi quelque chose qu’on peut trouver dans le milieu GNiste. Ça ne court pas les rues, mais ça se trouve, notamment chez les associations.

Enfin, on est pas contre un peu d’aide, s’il y a des gens motivés pour nous aider à organiser tout ça, à s’occuper de la collecte, du stockage et du transport…

Pour le moment, nous opérons en région parisienne et à Paris. Mais si l’on trouve des volontaires, nous pourrions lancer des collectes dans d’autres villes de France.

Comment rejoindre ? 

Vous pouvez nous contacter à par mail : assopolyvalence@gmail.com

Facebook : https://www.facebook.com/Polyvalencemp

5 réactions à Migrants de Calais : Appel à générosité

  1. Merci pour cet appel. Je vais voir ce que je peux faire de mon côté.

  2. Ca n’a pas été repris par la FédéGN ?

  3. Je salue l’initiative et l’investissement de l’ensemble des bénévoles de l’association Polyvalence. Peut être pourraient ils mutualiser leurs actions avec d’autres structures habitués de ce type de situation ? La gestion d’un camps de réfugiés/déplacés et les moyens à mettre en œuvre dans le cadre de projets qui touchent l’humain sont souvent extrêmement touchy. Et parfois la volonté de bien-faire et le sentiment d’être le seul rempart pour protéger la dignité de personnes sont des sacerdoces bien lourds à porter seuls et pour la première fois.

    Médecins du Monde, Solidarités International, le Secours Catholique et le Secours Islamique France se sont coordonnés pour apporter à plusieurs endroits une réponse adapté et globale. Peut être pourraient ils s’en rapprocher ?

  4. @Moz : Publié sur la Page FédéGN IDF à l’instant 🙂

  5. Bonjour,

    nous sommes en contact avec les associations qui travaillent à Calais :).

    Pour nous aider à toute apporter sur place, n’hésitez pas à alimenter la cagnotte : https://www.lepotcommun.fr/pot/52mb8mi1?1450261451

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.