Film documentaire : Les Chroniques de l’Entre-Deux Monde

Publié le lundi 20 mai 2019 dans Actualités du GN

Par

Tags:

--

Les Chroniques de l’Entre-deux Monde : le documentaire en cours from Deboom Morgane on Vimeo.

Bonjour Morgane,

tu prépares actuellement la réalisation d’un film documentaire sur le jeu de rôle grandeur nature. Peux-tu nous dire plus précisément de quoi va parler ton film ? Quel(s) aspect(s) du GN cherches-tu à mettre en avant ?

Les Chroniques de l’Entre-Deux Monde est un film documentaire sur le jeu de rôle sur table et grandeur nature qui s’intéresse particulièrement à l’aspect créatif de cette pratique. Dans ce cadre, je suis l’équipe d’Acta es Fabula durant le processus de création du GN Le Cycle des Eternels jusqu’au jour où les joueurs endosseront leur personnage, donnant vie au scénario imaginé par l’équipe.

À travers le travail d’écriture, la création de mises en scènes, de costumes, etc., et à travers la place importante que tient l’imagination dans cette pratique, je veux montrer que le jeu de rôle est un média à part entière tout à fait à même d’être classé au rang d’art, et dans lequel il est donc possible de faire passer des émotions, des sensations, des réflexions, des idées… avec la particularité que tous les participants sont acteurs de cette œuvre. Comme j’ai pu l’entendre de la part de plusieurs GNistes, un bon GN l’est parce que les organisateurs ET les joueurs se sont réellement impliqués (lectures, costume, jeu d’acteur…). Il en va de même pour les jeux de rôles sur table. L’univers du Cycle des Eternels étant celui d’Agone – un jeu de rôle papier, directement inspiré des romans de Mathieu Gaborit – le film pourra facilement passer du GN au JdR, permettant de marquer la proximité entre ces deux variantes de jeux de rôle tout en les comparant, et mettant en avant leur lien avec la littérature.

Le jeu de rôle, c’est plusieurs univers, plusieurs imaginaires, plusieurs façons de jouer et façons de penser cette pratique, et c’est aussi une passion autour de laquelle s’unit une communauté constituée d’un monde associatif foisonnant. Ces aspects seront également visibles dans le film.

 

Vas-tu couvrir plusieurs types de GN ? Plusieurs types de témoignages ? Préfères-tu te focaliser sur un jeu en particulier ?

Le Cycle des Éternels sera le fil conducteur du film. Cependant, le jeu de rôle grandeur nature ne peut pas se réduire à un seul univers ni à une seule façon de jouer. S’il est impossible d’être exhaustif, je souhaite montrer la pluralité de jeux de rôles grandeur nature grâce aux témoignages de joueurs, et à celui des organisateurs du Cycle mais aussi en montrant des passages de GN différents (déjà filmés ou que je filmerai cette année).

J’ai par exemple prévu de filmer le GN de science fiction Clones organisé par l’association belge GAROU Asbl.

Le documentaire parlera aussi des massLARP, des formes plus réduites de GN, comme les dites “murder” ou les huis clos, et des formes expérimentales ou plus indépendantes comme le jeepform.

 

Il y a déjà eu plusieurs documentaires parlant de GN, comment le tient se démarque-t-il des initiatives similaires ? À qui est-il destiné et à quelle(s) question(s) cherche-t-il à répondre ?

Ce film est à destination du grand public mais aussi de la communauté du jeu de rôle. Comme m’ont dit certains organisateurs, les joueurs n’ont pas toujours conscience du travail effectué en amont d’un GN, par exemple.

Mon ambition est d’aller pleinement dans les coulisses du jeu de rôle en suivant l’écriture et l’organisation d’un GN en particulier, en mettant en avant l’aspect communautaire et surtout le travail d’équipe.

Quant à l’univers de jeu, le GN est souvent montré sous l’angle du médiéval fantastique. Si Le Cycle des Éternels fait partie de ce genre, Agone reste un monde bien particulier et surtout je souhaite montrer ou aborder d’autres types de jeux de rôles grandeurs nature et faire un lien avec le jeu de rôle sur table.

Je pense que le choix de montrer clairement le travail d’écriture et de création est aussi une spécificité, sachant qu’un lien sera fait avec la littérature grâce aux romans de Mathieu Gaborit (à l’origine du jeu de rôle Agone), et sur ce point je pose la question : “en quoi le jeu de rôle (GN et JdR) peut-il être considéré comme une forme d’art et plus particulièrement comme une création artistique collective ?”

Une question simple sera aussi présente tout au long du film : “Qu’est-ce qui caractérise le jeu de rôle ?”

Tout en répondant à cette question sur différents points, Les Chroniques de l’Entre-Deux Monde se distinguera dans sa forme par le fait d’ajouter aux images du Cycle des Éternels des animations de dessins, qui plus est des dessins faits par une illustratrice du livre de jeu Agone, Sophie Guilbert.

J’ai fait le choix d’animer ces dessins dans l’intention de souligner la force de l’imagination des joueurs et organisateurs, car la magie du jeu de rôle se passe aussi dans la tête des participants, et c’est aussi une façon de faire le lien avec le livre de jeu lui-même, et ainsi d’amener les différentes strates de réalité et de fiction propres au jeu de rôle. Le film fera également apparaître ces différentes strates ou cette oscillation entre la réalité et la fiction grâce notamment à l’usage de la mise en abyme : par exemple jouer à faire un documentaire dans un documentaire et interroger des personnages qui seront des joueurs rencontrés chez eux auparavant.

 

Peux-tu nous dire où en est le projet actuellement et ce dont tu as besoin pour continuer ?

Le tournage est plutôt avancé mais il reste beaucoup à faire. J’ai filmé plusieurs GN, et commencé à filmer l’équipe d’Acta es Fabula ainsi que plusieurs entretiens dont celui de Mathieu Gaborit. D’autres entretiens et d’autres GN sont prévus, et je continue à suivre l’équipe créatrice du Cycle des Éternels.

Après ce GN et Clones, je pourrai me consacrer au montage puis aux effets spéciaux.

Pour mener à bien ce projet, un financement participatif est en cours, ce qui permettra de prendre en charge les frais de déplacements en rapport avec le tournage, les frais de post-production – notamment le travail d’un étalonneur professionnel et d’un ingénieur du son – et éventuellement les frais en rapport avec les recherches de diffusion.

Le projet est présenté sur le site de financement participatif ulule : https://fr.ulule.com/chroniques-de-lentre-deux-monde/

Je fais aussi régulièrement part de l’avancement du projet (tournage, financement, etc.) sur la page facebook du film :

https://www.facebook.com/MorganeDeboomDocumentaire/

 

Quand le documentaire sera terminé, quel mode de diffusion envisages-tu ?

Un visionnage en VOD et un DVD du film avec les bonus sont déjà proposés sur la page du financement.

Concernant la diffusion publique, je vise d’abord les festivals et conventions de jeux de rôle, mais je souhaite aussi le proposer à des festivals de documentaires à destination du grand public. Je suis également en train de contacter des cinémas indépendants, des chaînes TV et web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.