Preview de GN – Cie Lou Cheyenne, 14 jours de danse contemporaine

Publié le vendredi 13 janvier 2017 dans Previews de GN

Par

Tags: , ,

--

Titre du jeu de rôle Grandeur Nature : Cie Lou Cheyenne, 14 jours de danse contemporaine

Association organisatrice : coproduction eXperience et Mur Blanc

Date d’ouverture des inscriptions : du 13 janvier au 15 février 2017 cliquez ici

Localisation : Théâtre du Pavé, Toulouse

Date du jeu : 4-5 août 2017

Durée de jeu : 10 heures de jeu + ½ journée d’ateliers obligatoires

Nombre de Pjs : 12

PAF : 70 € + 5 € d’adhésion si vous n’êtes adhérent ni de Mur Blanc ni d’eXpérience.

A-t-il déjà été organisé, et si oui, quand ? Non

Les auteures : Stephanie Ailloud et Lucie Choupaut

Contact : lou.cheyenne.gn@gmail.com

Visuel Lou Cheyenne

D’où vient l’idée de ce jeu, qu’est-ce que ce jeu est et qu’est-ce qu’il n’est pas ?

Nous avons eu l’idée de ce jeu pendant la dernière édition de LaboGN. Nous voulions écrire un jeu sur la danse contemporaine pour expérimenter et questionner le rapport au corps, au mouvement et à l’expression artistique par le biais de la danse. Nous voulons aussi parler de la vie d’une troupe et de ce rapport de proximité si particulier qui s’instaure entre les participants du fait de cette situation de résidence de création chorégraphique.

Ce jeu est résolument narrativiste. Il s’agit de raconter l’histoire d’une création chorégraphique dans le cadre d’une résidence de 14 jours en plusieurs actes. Les joueurs et joueuses vivront plusieurs journées de cette résidence.

Même si les joueurs seront amenés à danser, le propos du jeu n’est pas de créer un spectacle mais bien d’expérimenter les moments vécus au cours du processus de création.

Il n’est donc pas nécessaire d’avoir déjà fait de la danse. Le seul prérequis est celui d’accepter de se mettre en mouvement.

Quelle que soit votre expérience de la danse, quel que soit votre rapport à votre corps, si ce GN suscite votre curiosité, nous vous invitons fortement à tenter l’expérience et à nous contacter.

Visuel Lou Cheyenne

Qui sont les personnages (en gros) et quelle est la raison de leur présence ?

Nous avons fait le choix de rédiger l’ensemble des présentations de nos personnages au masculin. En réalité, aucun n’est genré. Libre aux joueurs de choisir le personnage qui les attire le plus et de choisir le genre dans lequel ils souhaitent le faire s’exprimer.

Outre le chorégraphe (Lou Cheyenne) et son assistant (Nicky), tous les personnages sont des danseurs amateurs participant à la résidence de création d’un spectacle de danse. Ici amateur signifie vraiment “passionné de danse et très investi dans la pratique sans pour autant en faire une carrière professionnelle”. Tous nos personnages sont donc à l’aise avec le fait de danser. Il n’y aura pas d’enjeux de personnages liés à leur niveau en danse. Des ateliers auront d’ailleurs lieu la veille pour permettre aux participants de danser sans difficulté pendant le jeu.

Les personnages seront créés par les joueurs sur la base d’une courte présentation expliquant l’état d’esprit dans lequel chacun aborde cette résidence. La création sera guidée par un questionnaire visant à définir plus en détails les personnages, puis approfondie lors d’ateliers la veille du jeu.

Le jeu reposera sur les interactions construites par les joueurs pendant les ateliers et sur le travail autour de la danse. Il n’y a pas de scénario écrit qui se déroule à proprement parler.

Visuel Lou Cheyenne

Logistiquement, c’est un challenge ? Pourquoi ce site de jeu, ces décors ? S’il y a des règles de jeu spécifiques, qu’apportent-t-elle au jeu ?

Il n’y a pas de challenge particulier, si ce n’est celui de jouer dans un véritable environnement de danse et de faire réellement expérimenter la danse à des joueurs et joueuses qui n’en ont peut-être jamais fait.

Pour cette session, nous avons l’opportunité de jouer dans un véritable théâtre à Toulouse. Les multiples espaces du Théâtre du Pavé nous serviront pour marquer les différentes étapes d’une résidence de création.

Le jeu est précédé d’ateliers permettant aux participants de rentrer dans leurs personnages de danseurs et chorégraphes.

GN danse contemporaine à Toulouse

Le plateau du Théâtre du Pavé

Si c’est important et spécifique, pourquoi ce format (nombre de joueurs et durée de jeu) ?

Nous voulons donner l’impression d’un groupe important pour faire ce travail chorégraphique, mais pas trop important non plus pour la fluidité du jeu, nous nous sommes donc arrêtées arbitrairement sur le nombre de 12 joueurs.

Concernant la durée du jeu, il est important pour nous qu’elle corresponde à la durée d’une journée de répétition, c’est pourquoi le jeu se déroulera de 10h à 20h.

Visuel Lou Cheyenne

Pour cette session, qu’est-ce que vous espérez, que diriez-vous à vos joueurs pour être sûrs qu’ils comprennent bien votre volonté ?

Nous espérons que le projet attirera tous types de joueurs et joueuses qu’ils aient une facilité à l’expression corporelle ou non. Nous encourageons les personnes intéressées à bien lire tous les documents de présentation sur cette page et à nous contacter pour toute question avant de s’inscrire.

Visuel Lou Cheyenne

Si on devait parler de votre jeu dans une critique sur Electro-GN, quel serait le meilleur angle d’attaque ? De quel aspect de votre jeu devrait-on parler avant tout ?

Le meilleur angle serait certainement la réussite ou non de l’expérience : est-ce que les participants ont réussi à danser ? Est-ce qu’ils ont pris conscience de leur corps et de leur propre façon de bouger ? Est-ce que la vie de troupe a existé ?

Visuel Lou Cheyenne

Présentez-nous un peu l’asso et son identité !

L’association eXperience est une association créée en 2004 en région parisienne. Nous souhaitons expérimenter autant que possible de nouvelles façons de jouer et explorer les différentes facettes de jeu que nous offre le GN. L’idée de l’expérimentation et de l’échange des savoirs est au cœur de notre projet associatif et nous participons activement à différentes initiatives du milieu du GN comme les GNiales ou Labo-GN.

Mur Blanc a été créée à Toulouse en 2015. L’association a pour ambition d’explorer et de faire expérimenter le GN dans toute sa diversité au plus grand nombre de personnes. Mur Blanc explore la diversité des thèmes, la diversité des intentions, la diversité des formats et la diversité des joueurs.

GN danse contemporaine à Toulouse

Le foyer du Théâtre du Pavé

Et vous ? Le groupe des auteurs, qui êtes-vous ?

Lucie : Je fais du GN depuis 2005 et j’ai écrit mon premier jeu (Carmen Chabardès) presque 10 ans plus tard. Danseuse depuis plus de 20 ans je m’intéresse particulièrement à la place du corps dans la création et j’aime faire découvrir la danse contemporaine aux gens qui n’en ont jamais pratiqué, parce qu’elle a modelé ma vie. J’ai par ailleurs organisé plusieurs ateliers de création chorégraphique à destination des GNistes en guise de test en prévision de ce jeu.

Stephanie : C’est assez tard que j’ai découvert le GN. J’y ai tout de suite senti le potentiel métaphorique énorme que ce format de jeu permettait pour explorer, incarner les sujets qui me questionnent. La danse est dans ma vie depuis toujours. Après l’avoir mise de côté quelques années, c’est par le biais de ma pratique professionnelle qu’elle est réapparu. J’utilise le corps, le mouvement comme media privilégié dans mes approches thérapeutiques. C’est d’ailleurs avec les groupes de non danseurs que j’accompagne, que j’ai testé et approfondi une partie des ateliers qui vous seront proposés.

Il y a d’autres points que vous voulez aborder ?

L’idée de ce jeu est avant tout de faire découvrir la danse contemporaine et la création chorégraphique à des gens qui ne les connaissent pas. Cela reste un GN, les participants vont être amenés à vivre une histoire dont la toile de fond est la danse, mais la pratique en elle-même sera réduite. Les danseurs sont donc les bienvenus tant qu’ils ne s’attendent pas à faire de la danse pendant tout le jeu.

Le rapport au corps et même aux corps est fondamental dans ce jeu. Nous souhaitons qu’un maximum de corps différents puissent expérimenter la danse contemporaine. Il est même possible de tester ce jeu en ayant un handicap que ce soit celui du joueur ou celui choisi pour un personnage. Cela pourra être discuté avec nous en amont.

Visuel GN Lou Cheyenne

Vidéothèque

À voir si possible avant de s’inscrire :

Arte, let’s dance saison 2

À voir pour aller plus loin :

Relève de Thierry Demaizière et Alban Teurlai : documentaire sur Benjamin Millepied, chorégraphe

Pina de Wim Wenders : documentaire sur la chorégraphe Pina Bausch

Rêves dansants de Anne Linsel et Rainer Hoffmann : film sur le travail de Pina Bausch avec des amateurs

Visuel Lou Cheyenne

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une réaction à Preview de GN – Cie Lou Cheyenne, 14 jours de danse contemporaine

  1. Bravo pour cette idée originale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *